Keller laDepeche

Le GODF et les jeunes : une interview de Daniel Keller à ladepeche.fr

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 17 février 2016
  • 5
    réboussié
    20 février 2016 à 11:24 / Répondre

    résister à l’offensive des religions . certes , et à la montée des extrêmes en politique . certes , diantre , morbleu , et pour faire « symbolique » , faut un troisième terme ? ennemi ? par exemple une Europe fantôme en matière de démocratie et de social , avec une religion délétère que l’on peut appeler sous ses initiales , TINA ou TAFTA ? cancer métastasé , voir la politique actuelle en France ?
    Nous gémissons ?, les jeunes , ceux que je fréquente et qui connaissent mes activités ? ils espèrent . Et se posent et me posent la question ? ou le constat :  » on entend que les FM sont très présents en politique , vous détestez les thèses extrémistes ? mais ceux qui pilotent le bateau ? vous êtes complices ? car on ne vous entend pas beaucoup la dessus , comme pour la laïcité ? expliquez comment on peut être pour et accepter Baby Loup , le communautarisme et le sort des femmes chez certains ….. »
    Mes années dans le social sont connues , le boulot qu’on a fait parfois ensemble avec leurs parents , je dirais même à la limite que vu leur appréciation de la FM , ils se demandent parfois ce que je fais là , surtout que j’ai été syndiqué , encarté dans un parti , et parti sans regret .
    C’est ce que j’avais dit , il y a quelques années à Patrik Kessel en visite chez nous , « cher ami et TCF , nous inciter à aller porter à l’extérieur …..c’est bien , mais pourquoi tu ne poses pas d’abord la bonne question qui est : pourquoi as tu quitté le syndicat ? le parti ?? pas envie d’entendre la réponse ? il en a même fait un livre ..
    Un frère , lui resté , nous narrait un soir « ils m’ont demandé ce que je faisais encore avec eux ? je reste juste pour vous faire ch..r .
    Il y a des jeunes chez nous , pas assez , bien sur , nous sommes victimes , c’est la mode d’une image donnée par les ennemis de la démocratie et des valeurs de la république , protège moi de mes amis , mes ennemis , je m’en charge , mes amis ? de moins en moins , j’avoue …..
    mais la Parole est libre chez nous pour ceux qui veulent la prendre , donc le débat fraternel possible , vivre ensemble , bâtir , et espérer …c’est ma façon de porter à l’extérieur ……

  • 4
    astronome64
    20 février 2016 à 11:13 / Répondre

    et la capitation ???

  • 3
    yasfaloth
    20 février 2016 à 00:28 / Répondre

    « Il faut résister à la grande offensive des religions »
    .
    Franchement comment quelqu’un d’aussi affuté que D. Keller peut il ne pas comprendre que ce genre d’affirmations décrédibilise et même « satanise » la maçonnerie vis à vis de toute une frange de jeunes qui retournent effectivement aujourd’hui vers le confort moral de certes un certain « prêt à penser religieux » mais qui n’en est et reste pas moins parfaitement respectable tant qu’il s’inscrit dans un message d’amour et de vivre-ensemble…
    .
    Loin d’apaiser les clivages et les incompréhension ce genre de « petites phrases » me semblent au contraire les exacerber !
    .
    A moins que l’on vise explicitement une certaine « clientèle » ou que l’on soit l’otage de ses propres ayatollahs bien sûr…

    • 6
      Luciole
      20 février 2016 à 12:28 / Répondre

      Cette phrase est en contradiction avec « chez nous la liberté de conscience et d’expression est totale » et c’est un athée qui vous le dit!

      On peut avoir une Foi religieuse et ne pas être l’esclave d’une religion.Il suffit de savoir discerner.

  • 2
    La Voix libre des Franc-Maçons
    17 février 2016 à 14:54 / Répondre

    Dans un très prochain numéro, La Voix libre des Franc-Maçons aborde la question des jeunes et de la Maçonnerie.
    A cette occasion, nous sommes intéressés (participatif oblige !), par vos témoignages et réflexions sur tous les aspects de la relation jeunes – Franc-Maçonnerie, dans les deux sens.
    Une page spéciale pour vous y exprimer : http://voix-libre.fr/jeunes

  • 1
    gil
    17 février 2016 à 07:18 / Répondre

    Je ne puis qu être à l’unisson des propos de Daniel Keller; certes l’entrée en maçonnerie se fait généralement dans la période de maturité des individus, à l’heure des premiers bilans ou des premières interrogations; de plus, les tendances lourdes de la démographie française se retrouvent quelque peu au sein des loges mais il n’empêche…
    Un rajeunissement des effectifs serait souhaitable et fructueux; pour au moins trois raisons; assurer un nécessaire renouvellement des générations et des idées, refléter de manière plus réaliste la pyramide des âges, donner aux jeunes (aux plus mobilisés d’entre eux) un cadre, des valeurs, une philosophie qui leur donneraient une opportunité unique de mettre en oeuvre leur générosité, leur dynamisme et leur créativité qui leur sont propres.
    Je pense qu’un travail d’information en direction des jeunes serait des plus utiles

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous