Le poker des Francs-Maçons

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 17 mai 2013
Étiquettes : ,
  • 4
    maat-ieu
    18 mai 2013 à 14h28 / Répondre

    Hiram, chaque participant à une table de poker comprends et accepte les règles du jeu.
    Il me semble qu’il est bien différends de « mentir » sur son jeu pour emporter une main par le bluff à une véritable indélicatesse envers ses soeurs (enfin chez nous, pas aux USA) et frères au sens commun.
    Nul ne sera obligé de participer. Et les Shriners sont reconnus pour être plutôt efficace en ce qui concerne leurs actions caritatives.
    Enfin ils sont dans une mouvance plus para-maçonnique, certains de nos point de vue peuvent tout à fait leur être étranger.

  • 3
    Yack
    18 mai 2013 à 0h38 / Répondre

    @Hiram

    « Pour mentir, il faut être deux, un qui ment, et l’autre qui écoute »

    Homer Simpson

    Amitiés,

    Yack

  • 2
    René
    17 mai 2013 à 15h05 / Répondre

    @Hiram,

    Il faudrait que tu t’informes sur ce que sont les Shriners et sur leurs oeuvres.
    En effet ils ramassent des centaines de millions et financent des dizaines d’hopitaux pour enfants.

    Voir le site web

  • 1
    Hiram
    17 mai 2013 à 8h16 / Répondre

    Ne doit on pas creusé des tombeaux pour les vices? Je classe le jeu parmi les vices. Tout du moins jeu d’argent. Si encore c’était au profit des pauvres ou toutes autres œuvres de charité… c’est quoi ces maçons qui vont menteur à leur frère, rusé pour leur prendre leur argent?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous