Le rassemblement du 17 octobre au Square Samuel Paty

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 20 octobre 2021
  • 22
    Phil DEBAY
    22 octobre 2021 à 14:33 / Répondre

    Et si un GM parlait comme Boualem Sansal et bien d’autres de culture musulmane qui sont d’ailleurs très peu invités par les grands médias ?
    https://www.courrierinternational.com/article/interview-boualem-sansal-apres-lhorreur-de-conflans-il-est-temps-de-dire-qui-est-vraiment
    Bon c’est utopique bien sûr …

    • 23
      Phil DEBAY
      22 octobre 2021 à 17:32 / Répondre

      A la réflexion sa conclusion est terrible … car … si en Algérie « C’était répondre à la terreur par la terreur. C’est ainsi que la guerre a été gagnée. C’est impossible, heureusement, en démocratie. »
      Si on reste « démocrate » selon Boualem Sansal on perd la guerre.
      Les femmes en seront les très très très grandes perdantes.
      Si on ne veut pas la perdre, c’est à dire ou disparaître ou se convertir on ne peut plus rester démocrate ?
      C’est sans doute pour cela que E. Zemmour déclare que cette époque de l’Histoire de France est redevenue tragique comme elle le fût parfois, trop souvent hélas dans le passé.

  • 21
    JMB
    22 octobre 2021 à 13:41 / Répondre

    Les extrêmes font tout pour apparaître distincts les unes des autres mais quand on lit certains commentaires ci-dessous on se rend vite compte qu’ils ont beaucoup de points communs. Ils en arrivent même, comme certains extrémistes islamistes, à dénigrer la démocratie. Un courant de pensée, peu importe sa représentativité, les dérange ? C’est simple il faut l’interdire ! C’est du stalinisme pur jus tout simplement !
    Dire tout et son contraire fait également partie de leurs techniques : un coup ils encensent le Grand Orient et quelques commentaires plus loin ils le descendent.
    Alors la question que chacun devrait se poser est de savoir comment pouvons nous accorder de la crédibilité à ce genre de personnages ?

  • 13
    Benjamin Rathery
    21 octobre 2021 à 15:04 / Répondre

    Sérignac dit son « étonnement et son désarroi ».! Ainsi donc le GM du GODF reconnait publiquement qu’il ne comprend pas du tout la situation actuelle de la société française et encore moins son évolution.
    Des incantations, que des incantations !!!
    Dénoncer les totalitarismes, certes, à condition de ne pas se tromper de cible. A ma connaissance ce n’est pas un adepte de Charles Maurras qui a assassiné Samuel Paty. « Le silence puis l’oubli sont les premiers signes de la lâcheté » dit-il. Je me permets de lui remettre en mémoire les discours d’Edouard Herriot (un dangereux « fasciste » radical-socialiste »), qui dans les années 1020 prônait la « préférence nationale », le discours de Jean Montalat, député socialiste de Tulle qui déclarait en 1964 préférer la Corrèze au Zambèze (Encore un fasciste, celui-là) …
    Par contre Sérignac est d’une discrétion de violette s’agissant de l’islamo-gauchisme, ce totalitarisme qui mine les fondements mêmes de la République.
    Quitte à faire de la politique « politicienne », Sérignac devrait être complet et dénoncer l’extrême-gauche qui fait le lit de l’islam séparatiste.
    Entre 1880 et 1905, on parlait des « Hussards noirs de la République » en parlant des enseignants, dont la majorité étaient francs-maçons. Sérignac aurait été muletier à cette époque. Il est vrai qu’il murmure à l’oreille des chevaux …

    • 17
      Désap .
      21 octobre 2021 à 20:43 / Répondre

      13 – Et gnagnagna, et l’extrême gauche, et l’islamo-gauchisme, finalement tu n’as que cela à dire.
      Sauf que l’extrême gauche n’est absolument pas en mesure de prendre le pouvoir, LFI est à 6% dans les sondages et penser qu’à ce niveau là elle serait responsable du séparatisme islamiste c’est simplement méconnaitre notoirement ce qu’il se passe dans cette religion depuis une trentaine d’année, c’est voir les choses de manière plus que simpliste.

  • 12
    Luciole
    21 octobre 2021 à 14:50 / Répondre

    Fort heureusement le discours d’un Grand Maitre n’est que cela, un discours de Grand Maitre. Parfois avec talent parfois avec balourdise il est « de circonstance ».
    Il n’a aucune légitimité à représenter l’ensemble de la FM qui en a entendu d’autres et lui survivra.
    Le malheureux Samuel Paty et son image n’en sont ni touchés ni salis,c’était un homme qui essayait de faire de son mieux son métier de prof républicain.
    Par contre, sa hiérarchie et le cortège de lâchetés qui l’ont accablés devraient faire profil bas et ne pas « la ramener » maintenant.

    • 16
      JMB
      21 octobre 2021 à 19:24 / Répondre

      12 –
      Désolé Luciole mais si faire de la politique politicienne en profitant d’un discours fait en hommage à Samuel Paty ce n’est manqué de respect et salir l’image de ce pauvre homme qui a été assassiné, alors je ne comprends plus rien !

  • 11
    Désap .
    21 octobre 2021 à 13:53 / Répondre

    9 – Mouais …………………………………
    En fait de capacité à penser, tu banalises l’extrême droite.
    Hmmmm … si je te comprends correctement, elle ne serait pas à mettre à l’égal de l’islamisme.
    En effet, se serait lui faire injure que de réduire son score meurtrier d’environ 99%, les Salafistes ont encore du chemin à faire ; tu me diras, on les laisse faire ces m… alors que le devoir de la république serait de les abattre.
    Mais je ne suis pas certain que tu l’entendes ainsi, puisque la République adopte lamentablement l’esprit anglo-saxon consistant à accepter tout et n’importe quoi, ce qui donnera Trump puis Johnson, le caniche britannique pratiquant à merveille l’art du mimétisme.
    Mais même si cette République est menée par des élus indignes de sa personnalité, de sa puissance et de ses exigences, en se mettant à la remorque du caniche et de son maitre en faillite, même si cette République s’imagine faire preuve de progrès démocratiques en autorisant un parti dont les leaders ont été condamnés pour racisme, provocation à la haine raciale, négationnisme, violence, et en autorisant maintenant que s’exprime un pétainiste assumé et revendiqué, et bien vois-tu, malgré tout cela il me semble que l’éthique et l’intelligence consiste à s’arrêter. En tous cas, savoir s’arrêter est l’une des qualités fondamentales d’un maçon, parce qu’un maçon est avant tout un homme de principe.
    L’extrême droite n’est nullement respectable, elle ne doit pas être combattue sur le terrain des idées parce que les théories qu’elle développe sont proprement inacceptables, de la majuscule au point final de son discours.
    Les théories de l’extrême droite sont du domaine, entre autre, de la facilité donc de l’imbécilité en matière politique.
    L’extrême droite doit être combattue par son interdiction pure et simple, et non dans les urnes parce que c’est une honte, une injure à la République.
    Je soutien sans réserve le frère Sérignac.

    • 14
      PDeriemont
      21 octobre 2021 à 18:26 / Répondre

      Je ne compare rien. Je rappelle juste que ce discours a été prononcé devant la stèle commémorative de l’assassinat de Samuel Paty qui que je sache n’a pas été assassiné par un militant d’extrême-droite. Pour le reste , ta conception de la démocratie fait froid dans le dos. Voltaire doit se retourner dans sa tombe. Je l’ai dit précédemment, je ne suis pas un électeur du RN et je n’entends pas en être un d’Eric Zemmour s’il était candidat, mais proposer leur élimination !!! Aujourd’hui, ils représentent 1/3 des intentions de vote. Tu proposes des camps ? Ou peut-être le bannissement aux Kerguelen comme Dupont-Aignan.

      • 18
        Désap .
        21 octobre 2021 à 23:42 / Répondre

        14 – Sans blague !
        Et quand elle représentera 50,2%, tu seras fataliste, tu accepteras le résultat du processus démocratique.
        Et quand elle mettra en œuvre une politique raciste, tu t’indigneras.
        Et quand elle abolira la démocratie, comme Trump a tenté de le faire, que feras-tu ?
        Moi je la combattrai les armes à la main, et si ce n’est moi ce seront les miens, en tous cas je les ai élevés comme ça.
        De toi on est sûr de rien, on peut même supposer que tu accepteras ce qui sera présenté comme la volonté du peuple.
        Tu as d’ors et déjà adopté leur habitude de faire des procès d’intention, d’où ai-je parler d’élimination ou de déportation ? J’ai parlé d’interdiction politique.
        Froid dans le dos tu disais, c’est pire, la maçonnerie est sournoisement noyautée et c’est au GODF que ça se passe.
        On n’est jamais mieux trahi que par les siens, n’est-ce pas mon frère ?

        • 19
          PDeriemont
          22 octobre 2021 à 08:20 / Répondre

          Et on pend à des crocs de boucher Keller qui a reçu Zemmour rue Cadet et Bauer qui a débattu avec lui sur Cnews ?

          • 20
            JMB
            22 octobre 2021 à 11:38 / Répondre

            19 -PDERIEMONT
            C’est sa conception de la démocratie. Le dicton ’les extremes se rejoignent” n’a jamais été aussi vrai avec ce genre de personnage.

    • 15
      Désap .
      21 octobre 2021 à 18:31 / Répondre

      14 – Non en effet, par un islamiste.
      C’est exactement la même idéologie religion incluse, les détails culturels seuls diffèrent.
      Si tu ne t’en rends pas compte c’est regrettable, c’est que tu ne sait ce qu’est l’extrême droite, pourtant son Histoire est édifiante, le discours de la nouvelle pourriture pétainiste clair.
      C’est précisément le sens du discours de Sérignac, établi de manière concise par quelques phrases fortes, remarquable.

  • 10
    Mortimer
    21 octobre 2021 à 12:56 / Répondre

    Visiblement, Georges Sérignac n’a pas un grand sens politique, et c’est dommage pour un GM du GODF.
    La démarche était excellente, après le discours très fort de son prédécesseur l’année dernière place de la République.
    Mais pourquoi vouloir toujours faire de la politique politicienne et ne pas rester au-dessus de la mélée ?
    C’est vraiment dommage. Occasion ratée et image de la franc-maçonnerie dévoyée…
    Heureusement qu’il y a eu partout en France des Frères et des Soeurs sincères, ne cherchant pas à exister, qui ont su rendre un véritable hommage à ce martyr de la République.

  • 8
    JMB
    21 octobre 2021 à 11:04 / Répondre

    J’aurais pu être en phase avec le discours de Georges Sérignac si il ne s’était pas senti obligé de mettre de la politique politicienne (1/3 de son discours environ quand même !) dans son hommage à Samuel Paty. Quel malheur !
    Il se discrédite lui-même et l’ensemble de la Franc-Maçonnerie, et pire encore, en manipulant à des fins politiques un hommage â une personne assassinée, il salit l’image de Samuel Paty.
    Et cerise sur le gâteau, ça vient d’un Grand Maitre de la plus grande obédience française !!! Honte à lui !

  • 7
    DURRUTI
    21 octobre 2021 à 09:32 / Répondre

    Ces attaques contre Georges Sérignac sont totalement déplacées et ridicules.
    Son discours reste conforme à la Tradition du GODF. Il est par ailleurs d’une parfaite clarté.
    Georges Sérignac n’impose rien.

    L’assassin de Samuel PATTY n’est pas pakistanais, c’est un citoyen russe d’origine tchétchène…

    • 9
      PDeriemont
      21 octobre 2021 à 11:16 / Répondre

      Tchétchène c’est vrai. Je me suis trompé d’assassinat.
      Je rappelle tout de même que cet individu était en France comme réfugié politique. Le moins qu’on puisse lui demander c’est de mettre les lois de la République au-dessus de la Charia. Sur le reste personne ne m’empêchera de trouver abject de faire le grand écart entre l’islamisme et l’extrême droite devant la stèle de Samuel Patty. De quelle tradition parles tu ? Celle de Daniel Keller qui invite Eric Zemmour rue Cadet ? Celle de Grands Maîtres qui ont servi de courroie de transmission à des partis politiques ? Celles de Grands Maîtres qui se sont élire pour assouvir leur soif d’honneurs? Je considère pour ma part que si nous sommes entrés en maçonnerie c’est pour améliorer notre capacité à penser et à décider par nous-mêmes. Peut-être que certains ont encore besoin qu’on leur dise où est le bien et où est le mal. C’est leur choix, ce n’est pas le mien. Mais pour en revenir au discours ce n’était vraiment pas l’endroit pour le faire

  • 6
    Désap .
    20 octobre 2021 à 19:25 / Répondre

    5 – Merci Lazare-Lag pour ce commentaire.
    Mais que veux-tu, notre amie Pascale est plus médecin que les médecins, elle, elle sait et préfère écouter Akhenaton le chanteur.
    Mais je vais mettre les pieds dans le plat, ou les points sur i parce que ça m’horripile :
    Akhenaton s’est converti à l’Islam, surement après avoir étudié en profondeur le Coran et ses sourates, par conviction en somme.
    Il faut bien écouté le discours de ce musulman zélé, le lot de tous les convertis.
    Le chanteur sait mieux que les médecins, il déclare ne pas être anti-vaccin, mais contre CE vaccin, le Pfizer, parce que ce n’est pas un vaccin -c’est vrai, ce n’est pas un vaccin- et on a envie de lui répondre « oui, et alors ? » mais il n’a pas plus d’argument.
    En fait, le discours de ce troubadour est teinté d’un anti-américanisme primaire à peine voilé, et je m’arrête là pour ne pas être accusé de diffamation si j’allais jusqu’à l’anti…, … … pourtant bien réel !

  • 2
    Pascale NonOb
    20 octobre 2021 à 11:45 / Répondre

    Quel dommage que ces représentants de l’Obédience ne soient pas senti concernés par le hold-up démocratique qui a eu lieu à l’Assemblée Nationale hier.
    178 votants – 400 absents pour radier le débat parlementaire jusqu’en juillet 2022.
    Le Parlement n’existe plus, la démocratie non plus.
    Je suis triste.

    • 5
      lazare-lag
      20 octobre 2021 à 16:28 / Répondre

      Je ne comprends pas bien ce point de vue et pas seulement parce qu’il est hors sujet, car je ne vois vraiment pas le rapport entre un hommage rendu à Samuel Paty et ce vote du 19 octobre.
      Et pourquoi ce vote serait-il antidémocratique?
      Si nous parlons de la même chose, il s’agit du vote en première lecture de l’article 1er du projet de loi portant diverses dispositions de vigilance sanitaire.
      Pour mémoire, au stade du seul article 1er, voté le 19/10 à l’AN, il s’agissait d’introduire une modification dans la loi du 23 mars 2020 faisant face à l’épidémie de covid-19 et de remplacer la date butoir du 31/12/2021 par celle du 31/07/2022, notamment par crainte d’un retour de flamme pandémique pendant l’hiver à venir et que l’Etat puisse disposer de tous les moyens pour poursuivre la lutte contre le virus du covid 19.
      De mon point de vue, il s’agirait donc du scrutin n°4011 avec 178 votants, dont 109 pour et 66 contre.
      Parmi les pour, LREM (88 voix), Modem (13 voix) et Agir Ensemble (8 voix).
      On notera d’ailleurs que parmi les présents de ces trois formations, il y a eu des abstentions, tout le monde n’a pas voté pour.
      Parmi les contre, des LR (27 voix), des PS (11 voix), des UDI (1), des LFI (4) et des NI (Non Iscrits, 9).
      Tous les groupes parlementaires se sont prononcés, c’est ça être antidémocratique?
      Et comme nous sommes en première lecture, il y aura une navette avec le Sénat qui votera également.
      La deuxième chambre parlementaire s’exprime aussi, c’est ça être antidémocratique?
      Et c’est pour ça qu’on déclare que le Parlement n’existe plus?
      Quand les deux assemblées votent?
      Quand elles s’expriment?
      Et quand chaque groupe parlementaire ( ou représentation démocratique de TOUS LES PARTIS) qui les composent ont la possibilité de s’exprimer et de débattre?
      Et sans parler du fait que bon nombre de ces parlementaires parleront tout au long des campagnes présidentielle et législative?
      Personnellement, je ne trouve pas cela triste, bien au contraire.
      Et qu’on ne se méprenne pas, le fonctionnement parlementaire n’est absolument pas entravé en tant que tel.
      Ensuite, qu’une décision parlementaire, qu’un vote ne plaise pas c’est autre chose.
      C’est la décision elle-même qui peut ne pas plaire, mais pas le fonctionnement démocratique de nos institutions, ce sont deux choses différentes.
      On a tous ici, à un moment ou à un autre, été peu satisfait de tel ou tel suffrage émis par nos assemblées, mais telle est la démocratie: à un moment donné, on a beau dire et beau faire, le fait majoritaire républicain s’impose à tout vrai démocrate.
      Quant aux représentants des obédiences maçonniques, jusqu’à nouvel ordre ce ne sont pas les obédiences qui sont les représentants du suffrage universel direct et citoyen.
      Elles ne sont pas des organes politiques, elles ne sont pas des partis politiques.
      Et si l’on souhaite rejoindre un parti politique, frapper à la porte d’un temple maçonnique, même au GODF, mon obédience, ne me semble pas être la meilleure solution pour ça.
      Moi, ce qui me rend triste c’est de voir que le covid 19 est toujours là et que tout le monde ne souhaite pas, et ne joue pas le jeu pour s’en débarrasser.
      Ca oui, ça me rend triste.

  • 1
    PDeriemont
    20 octobre 2021 à 08:33 / Répondre

    Quelle honte !!! Nommer du bout des lèvres l’auteur de l’assassinat !!! « l’obscurantisme »; « le terrorisme islamique » !!! Non il ne faut pas prendre de gants avec l’ auteur de cet assassinat. C’est un islamiste pakistanais qui vivait en France sous notre protection et qui a considéré que la charia était sa loi.
    De plus comment avoir l’indécence de parler ensuite sans les citer d’Eric Zemmour et de Marine Le Pen, de campagne présidentielle, d’extrême droite !!! au cours d’une cérémonie où devrait régner le recueillement et la dignité.
    Je n’ai aucune sympathie pour Eric Zemmour et Marine Le Pen, ni pour eux ni pour leur programme (je rappelle quand même qu’il n’y a pas si longtemps Daniel Keller avait reçu le premier avec les honneurs rue Cadet) mais je ne me laisserai pas dicter par une personne fut il Grand Maitre, ce que je dois penser des uns et des autres ou pour qui je dois voter dans la mesure ou les lois de la République les acceptent comme candidats. Les lois de Georges Sérignac ne sont pas au-dessus des lois de la République !!!

    • 3
      Orchidoclaste
      20 octobre 2021 à 12:24 / Répondre

       » je ne me laisserai pas dicter par une personne fut il Grand Maitre, ce que je dois penser des uns et des autres ou pour qui je dois voter dans la mesure ou les lois de la République les acceptent comme candidats.  »
      Et en plus pour le même prix tu as le droit de le penser et de le dire … même sous Sérignac.

    • 4
      marcorel
      20 octobre 2021 à 14:05 / Répondre

      En effet , et je me joins également à ces remarques en constatant que le GM du GODF sombre dans le « En même temps » : rendre hommage ,avec raison certes, à S Paty victime du terrorisme islamiste tout en ne s’empêchant pas d’en profiter pour faire un grand écart idéologique : suivant un amalgame visant un certain extrémisme qui aurait selon lui , en quelque sorte, favorisé cet acte barbare !
      De quel extrémisme parle t’on ? apparemment pas de celui qui ne doit pas être nommé : l’islamo gauchisme .
      Plus que jamais , je ne me soumettrai pas aux injonctions sentencieuses qui , comme s’en indigne avec justesse notre Frère , voudraient nous faire oublier les faits quand nous serons , avec notre conscience, dans l’isoloir pour choisir un bulletin .
      Restons des F M libres qui gardons notre lucidité et notre réflexion .

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous