Le secret des Templiers

Publié par Géplu
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 20 mars 2021
  • 3
    Yonnel Ghernaouti
    24 mars 2021 à 5h51 / Répondre

    TCF, TC Enzo,
    À la suite de mon message laissé sur https://www.enzo-ferrara-balbiani.com/le-secret-des-templiers/ samedi dernier, je reste dans l’attente de ton retour..

  • 1
    Peter Bu
    21 mars 2021 à 10h33 / Répondre

    « Aux Éditions Le Lys bleu, chez Amazon ou de préférence dans la librairie la plus proche de votre domicile. »

    Pardon, mais il n’y a aucune raison de faire de la pub à Amazon. Plusieurs centaines de libraires français ont des sites web qui permettent de commander des livres. Pendant la pandémie, l’État leur rembourse les frais d’expédition.

    Sinon on peut toujours commander le livre par Internet et aller le retirer chez Gibert, à la FNAC, le Furet, etc. etc. les plus proches. On peut aussi accepter de payer les 3-4€ de frais d’expédition.

    • 2
      lazare-lag
      21 mars 2021 à 15h12 / Répondre

      Et, s’agissant de la FNAC, on pourra également noter qu’étant désormais dans le même groupe que Darty, une commande à la FNAC peut être retirée dans un magasin DARTY.
      Mais bien évidemment, et de très loin, je crois qu’il est préférable d’avoir le « contact » avec le livre avant de se décider, et qu’un tel contact se fait uniquement en librairie.
      Ce contact est irremplaçable.
      Il permet un contact réel, d’aucuns diraient matérialisé, avec le bouquin.
      Le « dématérialisé », et ce n’est pas valable que pour le bouquin, peut être un véritable tue-l’amour, un repoussoir.
      Un livre ça se regarde (sur internet aussi certes), ça se feuillette (je n’ai pas dit s’effeuille) mieux que sur écran, lequel ne propose qu’une sélection triée (et en général sommaire), ça se hume, très important aussi le contact olfactif, tous les papiers, toutes les couvertures ne vous invitent pas de la même façon, ça se picore, ça se soupèse, ça se compare avec ceux qui le voisinent, du même auteur, ou sur le même thème et, parfois même ce n’est pas lui que vous choisissez c’est lui qui vous choisit.
      Un livre ça peut être tout un travail de séduction, et on sait tous que la séduction ce n’est pas à la portée de n’importe amazon.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous