Le symbolisme contre la symbolâtrie

Publié par Philippe Foussier
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 24 août 2022
  • 1
    Anubis Ré
    25 août 2022 à 11:13 / Répondre

    Il apparaît que ce petit livre par la taille rassemble un certain nombre de vérités et fait preuve d’une grande clairvoyance quant à l’état de délabrement de l’esprit maçonnique aujourd’hui, qui se partage majoritairement entre croyance religieuse et débilités surnaturelles.
    Voyant, par exemple, qu’un membre du GODF spécialiste du RF sous la voûte étoilée nous dit doctement que la FM de 1717 tenait pour obligatoire la croyance en Dieu et la pratique religieuse, on se dit qu’on ne mesurera jamais assez l’intoxication que représente les travaux dits « historiques » de certaines de nos sommités maçonniques françaises.
    En bref, les Antients, les Allemands avec leur SOT, Willermoz avec son RER pasquallo-coeno-martiniste et le REAA on introduit la religion dans un système qui l’interdisait.
    Papus terminera le minage en théorisant le délire mystico-occultiste.
    Il n’en fallait pas moins pour foutre en l’air la plus belle idée de l’ère moderne, vous me pardonnerez la locution pour cause de justesse.

    • 2
      Rémi
      28 août 2022 à 15:43 / Répondre

      Merci pour l’info, je commande de suite.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous