Le syndrome des Loges

Publié par Jiri Pragman

Le Figaro de ce vendredi 8 juin 2007 a publié un article sur Un homme au sang vert. Même si la découverte, au cours de la pose d’un cathéter, d’un homme au sang vert suscite l’étonnement voire l’amusement (l’article est illustré par une photo du Vulcanien M. Spock), il s’agit bien d’une information médicale sérieuse d’ailleurs en provenance de la revue The Lancet. Cette couleur était due à l’absence de cuivre dans le sang et à la présence de sulhémoglobine.

Ce patient était en fait traité car il était victime du syndrome des Loges (il s’était endormi agenouillé). Le Figaro rappelle que le syndrome des loges est une pathologie rare atteignant le plus souvent les muscles des membres inférieurs.

Plusieurs sites de santé ou sportifs évoquent ce syndrome (de compression) des loges. Par exemple : Syndrome de compression des loges des membres inférieurs et activité sportive, Electromyographie.

Ce syndrome des loges n’est donc pas lié à une activité maçonnique, même excessive.

samedi 9 juin 2007
Étiquettes : , , ,
  • 5
    fabermother
    10 juin 2007 à 14:41 / Répondre

    Yes, à chacun son style. Et je respecte totalement le style de mes FF et SS, en FM Universelle.

    Je parlais d’un genou à terre, pas des deux. La symbolique en devient plus éclairée ainsi. Humilité de l’un, force de l’autre pour se mettre debout, droit et fier.

    Mais je pense que tu avais bien compris, non ?

    Tiens, je vais roupiller : j’adore la sieste du dimanche.

    Fraternellement

  • 4
    Fox
    10 juin 2007 à 11:13 / Répondre

    Il me semble que l’impétrant se met à genoux puis qu’on lui déclare « tu ne mettra plus jamais un genoux a terre », c’est une forme de libération symbolique et une marque d’égalité avec les autre FF

  • 3
    Stéphane
    10 juin 2007 à 11:01 / Répondre

    J’avoue avoir gardé un souvenir cuisant de ma prestation de serment, lors de mon initiation, un genou nu posé sur une équerre. Depuis, on l’a remplacée par une équerre brodée sur un coussin… Les rotules des nouveaux apprentis semblent apprécier 😉

  • 2
    jb.bienvenue
    9 juin 2007 à 18:01 / Répondre

    fabermother a écrit :
    « on ne s’agenouille pas souvent en Loge, sauf certains cas ponctuels »

    Il y a effectivement des Obédiences où l’impétrant prête son serment à genoux.

    Ce n’est heureusement (du moins à mon sens) pas le cas de la mienne ! Mais à chacun son style !

  • 1
    fabermother
    9 juin 2007 à 14:02 / Répondre

    Ah bon !
    Ca me rassure !

    J’avais bien noté certains syndromes en Loge, mais ils n’étaient donc pas pathologiques. D’ailleurs on ne s’agenouille pas souvent en Loge, sauf certains cas ponctuels …

    Par contre pour roupiller, il y en a qui roupillent, mais assis, pas agenouillés.

    Mais non, je n’ai rien dit, pas du tout, tu peux continuer à roupiller Brother ! LOL

    Faber

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif