Le voilement des femmes : symbole religieux ou sexiste ? – 2

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 21 mai 2021
  • 7
    Désap .
    22 mai 2021 à 21:31 / Répondre

    Ne nous y trompons pas, le plus petit dénominateur commun du voile est l’expression du sentiment anti-israélien.
    Pour ce qui concerne les femmes issues de l’immigration maghrébine récente, elles sont majoritairement si ce n’est illettrées très peu éduquées, on considèrera qu’elles ne décident de rien en matière vestimentaire.
    En revanche, s’agissant des jeunes filles et femmes françaises de religion musulmane, lorsqu’elles se voilent c’est à la fois choisi et très clairement revendicatif.
    Ce serait très naïf d’ignorer ou douter que le sentiment anti-israélien jusqu’à l’antisémitisme sont très répandus, et même la norme des milieux musulmans en Occident.
    Il faut maintenant dire les choses avant que ce soit les tarés du Rassemblement National qui le disent, mal, à notre place.

    • 8
      Double D
      23 mai 2021 à 18:17 / Répondre

      Je suis d’accord avec DOUBLE et DESAP sauf sur un point. Je crois qu’aux dernières présidentielles plus de 40% des votants ont voté pour la représentante du RN et d’ailleurs pas moi. Traiter ces gens de tarés me choque profondément en tant que Républicain inconditionnel et Maçon qui se méfie des jugements en général et en particulier aussi. Sinon tous le reste est largement la réalité.

      • 9
        Désap .
        23 mai 2021 à 19:25 / Répondre

        8 – La première qualité d’un républicain (au sens du régime politique j’entends) est ou devrait être d’avoir une solide culture historique.
        Ne serait-ce que le choix du nom « Rassemblement National » ajouté à la réalité de son programme politique ne peut que nous interdire la moindre considération et le moindre respect pour ce parti.
        Quant à ceux suffisamment incultes, racistes, hargneux, naïfs, jaloux, revanchards ou simplistes pour voter pour ce parti et qu’ils soient une grande minorité ou une majorité, ceci ne change rien au danger social que représente le RN, rien à l’incompétence notoire de sa présidente et de son entourage, rien à l’échec de tous les gouvernements se réclamant de cette idéologie ayant gouverné en EU et aux USA ces dix dernières années et tous virés à l’issue de leur premier mandat lorsque ce n’est pas au bout de six mois.
        Non, le FN/RN n’est pas un choix républicain.
        Le FN/RN est un choix anti-républicain, ce parti ne respecte aucun des principes républicains, ni la liberté, ni l’égalité, ni la fraternité.
        Pour mémoire, le 26 avril 1937 Francisco Franco, cher à Marine LePen et ses sbires, faisait bombarder la ville de Guernica et la Falange commençait de mettre l’Espagne en coupe réglée.

      • 10
        lazare-lag
        23 mai 2021 à 19:26 / Répondre

        Non, au 2nd tour des présidentielles de 2017, la candidate du RN était à 33,90% des bulletins exprimés, soit un peu plus de 10.600.000 voix.
        Et le président élu l’a été avec 66,10% des exprimés ( soit au dessus de 20.740.000 bulletins).
        Au 1er tour, Macron était à 24,01%, Le Pen à 21,30%, et avec un total de 11 candidats.
        En d’autres termes Le Pen a perdu en n’ayant recueilli qu’un 1/3 des voix.

      • 11
        lazare-lag
        23 mai 2021 à 19:34 / Répondre

        Question subsidiaire: si le terme « tarés » semble vous émouvoir, quel terme proposez-vous pour le remplacer?
        Votre réponse, pardon ta réponse puisque tu te dis FM, pourrait être des plus intéressantes.
        Dans quelle obédience au fait as-tu tes habitudes?

  • 5
    Peter Bu
    22 mai 2021 à 12:28 / Répondre

    « Le voilement des femmes : symbole religieux ou sexiste ? » Symbole ? Le voile, surtout intégral, n’a rien d’un symbole, c’est une réalité handicapante et oppressante.

    Rien qu’à voir la couleur noire des voiles imposée aux femmes arabes et les vêtements blancs, donc réfléchissant le soleil et la chaleur, des hommes me donne la nausée.

    Quelqu’un ici demande pourquoi les femmes s’y soumettent. Ont-elles le choix ?

  • 2
    doute
    21 mai 2021 à 14:49 / Répondre

    Dans le recueil Sunan Abu-Da’ud on trouve le hadith suivant concernant la sœur de Aicha :
    « Il ne convient pas à une femme, à partir du moment où elle a ses règles, de montrer autre chose que ceci et cela en désignant son visage et les paumes de ses mains ». Hadith plutôt faible que fort.
    Ce hadith est évoqué par les intégristes.Donc paroles attribuées au Prophète.
    Al-Bukhari, Muslim, Abu-Da’ud, Al-Tirmidhi, Al-Nasa’i, Ibn-Majah sont les principaux auteurs de recueils de hadiths.
    Il faut lire aussi les commentaires sur le voile de Sayyid Quth et Qardawi…

    • 3
      Désap .
      21 mai 2021 à 20:46 / Répondre

      2 – On s’en fout, on vit en Europe, on ne vit pas en terre d’Islam.
      Si le voile pose des problèmes de trouble à l’ordre publique, s’il est liberticide il devra disparaître, il est au mieux pour l’instant en sursis.
      Nous n’avons aucunement vocation à nous plier à une quelconque loi religieuse, salafiste ou frèremusulmanèsque débile, nous sommes au 21è siècle et en Europe, les musulmans estimant ne pas pouvoir y vivre leur mythomanie ont toute liberté pour dégager, ça nous fera des demeurés en moins à gérer et nous y gagnerons en sécurité.

      • 4
        doute
        21 mai 2021 à 22:04 / Répondre

        -3 Pour continuer de vivre en France dans un pays où la laïcité avec la loi de 1905 et la séparation des églises et de l’Etat s’applique pour l’instant, il faut connaître, ne pas sous-estimer ses adversaires et ne pas s’en foutre.

        • 6
          ERGIEF
          22 mai 2021 à 12:38 / Répondre

          Je partage la position de DESAP: nous avons autre chose à faire qu’à rechercher les raisons d’une pratique aussi sectaire, archaïque et ridicule. L’univers qui nous entoure est plein de questions largement plus importantes et intéressantes.
          Sur le plan pratique, si nos dirigeants politiques avaient un minimum de courage nous en serions débarrassés depuis longtemps.

        • 12
          lazare-lag
          23 mai 2021 à 20:00 / Répondre

          @ vous tous, Désap (3), Ergief (6) et Doute (4), d’une certaine manière je crois que vous avez tous un peu raison. En fait vous vous complétez.
          Certes, nous ne sommes pas en terre d’Islam, il est clair que la France fait partie de l’Europe et de l’Occident, et que c’est là son camp.
          Et que ce n’est pas négociable.
          De ce point de vue là, individuellement, on peut donc « se foutre » (sic) de certaines choses qui peuvent ne pas nous intéresser.
          Mais collectivement, Doute fait bien de rappeler qu’il faut « ne pas sous-estimer l’adversaire ».
          En conséquence de quoi, une des meilleures façons de ne pas le sous-estimer est de mieux comprendre et sa langue et sa façon de penser.
          De ce point de vue là, il me semble qu’il faut encourager l’apprentissage de la langue arabe et il faut de plus en plus de gens aptes à la comprendre et aptes à connaître les ressorts culturels et religieux de nos adversaires.
          J’entends déjà d’ici des cris d’orfraie à cette perspective.
          Je rappelle toutefois qu’à une certaine époque, au hasard entre 1870 et 1914, puis encore jusqu’en 1945, et même au-delà, la langue allemande était vivement enseignée dans nos écoles, et je ne pense pas que cela tenait à une germanophilie galopante, mais à des intérêts revanchards bien compris.
          Me fais-je mieux comprendre?
          Il me revient également que nous Français, avons, au hasard de 1830 à 1962, eu un intérêt politique majeur à venir nous installer dans les pays du Maghreb, et que ce n’était là pas vraiment de la philanthropie.
          Et que des officiers intelligents, oui ça existe, dans le sillage du (futur) Maréchal Lyautey ont cherché à apprendre et la langue et les coutumes locales.
          Uniquement à des fins de tourisme?

  • 1
    Nestor MAKHNO
    21 mai 2021 à 12:32 / Répondre

    Pour avoir lu comme beaucoup le Coran, pour avoir parcouru comme beaucoup les 3000 Hadiths du Sahih d’el Bokhari, je confirme que l’on ne parle pas de Voile, juste des recommandations concernant la pudeur, mais effectivement, cela concerne les femmes et on ne demande pas aux hommes de se cacher la b…

    En conséquence, il ne s’agit nullement d’une recommandation religieuse, mais bien d’un signe sexiste et de pouvoir sur nos compagnes et plus généralement d’un symbole politique en provenance de régions du monde où les femmes sont malmenées.
    D’ailleurs, la question n’est pas tellement de savoir qu’une femme se voile ou pas, mais est-ce qu’elle sait POURQUOI elle se voile ? Car la religion ne l’oblige pas.

    Il est d’ailleurs étrange que les observateurs ne se penchent pas plus sur ce problème.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous