L’enquête CLR/IFOP sur le rapport des français à la laïcité

Publié par Géplu
Dans Divers

Le rapport des Français à la laïcité à l’heure de la lutte contre l’islamisme
Enquête réalisée par l’IFOP pour le Comité Laïcité République

Alors que la remise des « Prix de la laïcité » prévue pour le 5 novembre a été reportée à des jours meilleurs, le Comité Laïcité République a dévoilé les résultats de l’enquête commandée à l’Ifop et visant à mesurer les positions des Français sur un sujet désormais au cœur du débat public avec la multiplication des attentats islamistes et l’élaboration du projet de loi contre les « séparatismes ».

Reposant à la fois sur un large échantillon de la population – 2000 personnes dont 1 000 catholiques – et sur un échantillon solide de Français musulmans (500 personnes), cette étude permet pour la première fois de comparer les positions des principales catégories de Français (ex : catholiques, athées, musulmans) sur des sujets allant des grands principes ou dispositifs relatifs à la laïcité aux dernières mesures annoncées pour lutter contre l’islamisme (ex : dissolution du CCIF, changement à la tête de l’Observatoire de la laïcité, enseignement de l’arabe…).

Les chiffres clés

  • 57% des jeunes musulmans considèrent que la Charia est plus importante que la loi de la République (+10 pts depuis 2016), sachant que cette proportion est largement supérieure chez l’ensemble des musulmans (38%) à ce que l’on peut voir chez les catholiques (15%).
  • 66% des Français musulmans s’opposent au droit des enseignants à montrer des caricatures de personnages religieux à leurs élèves, alors que ce choix éducatif est soutenu massivement par l’ensemble des Français (75%), y compris catholiques (80%).
  • 34% seulement des musulmans approuvent la dissolution du CCIF et de BarakaCity, tandis que ces annonces faites après le meurtre de Samuel Paty sont largement soutenues par l’ensemble de la population (65% pour le CCIF, 76% pour BarakaCity).
  • 72% des Français souhaitent que l’Observatoire de la laïcité soit désormais dirigé par des personnalités résolument engagées contre les intégristes religieux, dans un contexte où la vision séculariste de la laïcité gagne du terrain (+ 17 points depuis 2005).
  • 44% des Français musulmans soutiennent « la loi interdisant le port de signes religieux dans les écoles, collèges et lycées publics », ce dispositif voté en 2004 étant particulièrement défendu par les musulmanes ne se voilant jamais les cheveux (59%).

Téléchargez le rapport :  117686_Rapport_Ifop_CLR_2020.10.26

mardi 10 novembre 2020
  • 1
    réboussié
    11 novembre 2020 à 15:36 / Répondre

    57 % des jeunes musulmans …….66 % des français musulmans …….l’observatoire ???? peut on dire « ils sont partout » sans se faire traiter de nazi ? humour mis à part ? peut on reprocher à un croyant de croire ? par contre ,dans une république une et indivisible , laïque …..peut on accepter que des élus se comportent comme des voyous enfreignant les règles constitutionnelles et législatives sans risquer leur place , sinon je sors l’argument Hitler est arrivé au pouvoir par les urnes …? si je sors sans m’autoriser personnellement au préalable et par écrit que je vais sortir , 130 euros ….mais si je mets le feu à une bagnole de flics ? retrait des allocs ?? mais vous n’y pensez pas ? facho va ….!
    bon , supprimer les revenus ou des revenus à des familles en difficulté ? facile quand on est dans l’opposition !
    mais le laxisme , envers les élus , les pseudo élites républicaines , ou la délinquance ? Macron est le mieux placé actuellement pour faire advenir la Marine sur la passerelle pas dangereuse à mon avis directement , mais le RN au pouvoir peut servir d’alibi pour tout allumé qui tient une mèche . les brutalités policières ?? autre sujet …ou le même , les agresseurs sont les victimes et réciproquement dirait Pierre Dac , comme les minorités qui veulent la majorité , pourquoi pas à 12 ans ??
    Alors j’aime bien les déclarations des uns et des autres , des mots , des bougies et des fleurs …Ici n’est pas le lieu , ni des jugements ,ni des propositions personnelles , mais on peut exiger des actions , de l’efficacité , des comptes rendus et éviter le commentaire aux députés « sortez si vous n’êtes pas d’accord »
    pourquoi arrive t on à évoquer et depuis des années les problèmes que rappelle Michel Onfray et d’autres Front populaire par exemple , en privé ? mais plus difficilement en loge ? le tableau que me dresse une amie psychologue clinicienne est parlant , et commence à apparaitre sur au moins une chaine mainstream …
    Pource qui est du comité ci dessus ? la lecture de Marianne entre autre est assez instructif ….non pas en soi , mais le silence dans lequel il tombe est carrément inquiétant , surdité ? autisme ? dogmatisme …à des niveaux sidérants , quasiment néo surréalistes ….le bateau coule tranquillement , l’orchestre continue , plus près de toi Gadlu …..pardon, ne pas évoquer la religion , dans le sens de relier , ni de politique qui est l’art de conduire la destinée de tous vers un avenir meilleur ..Biden n’est pas FM , c’est une bonne nouvelle , au cas ou l’on devrait regretter …..car même le pire n’est jamais sur ..

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif