Le Havre et la mer

Les francs-maçons et la Mer à l’Abbaye de Graville

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 7 mai 2019
  • 4
    saunier
    19 mai 2019 à 10h42 / Répondre

    Bonjour
    Outre les richesses du Musée de la fM,l’exposition rassemble un ensemble de pièces très belles prêtées par des privés et bien sûr par les loges havraises de toutes obédiences.
    La sortie du catalogue de 96 pages que nous espérons de qualité est prévue autour du 25
    Eric Saunier

    • 5
      lazare-lag
      19 mai 2019 à 13h02 / Répondre

      Merci pour ces précisions, toujours utiles autant pour un visiteur de la dite expo que pour celui qui ne pourra pas la visiter.
      Je crains que ce ne soit hélas mon cas, je suis géographiquement à 8 ou 900 km du Havre, on peut donc compenser avec le catalogue.
      Et si Eric Saunier, bien connu pour son « Encyclopédie de la Franc-Maçonnerie », édité par le « Livre de Poche », collection « La Pochothèque » (mon exemplaire date de 2000, et son prix y apparaît ainsi: 169 FF (et donc pas FF:. !!!), est partie prenante au catalogue, alors on sait d’avance que nous aurons entre les mains une valeur sûre.
      D’autant que Eric Saunier s’est fait aussi une spécialité de la Franc-Maçonnerie en milieu portuaire, et que c’est chaque fois passionnant de lire un article à ce sujet, quelle que soit la façade maritime concernée, Manche, Atlantique ou Méditerranée.
      Le portuaire, qu’il soit maçonnique ou profane, permettant ainsi des analyses comparatives et/ou complémentaires entre par exemple Le Havre, Nantes et Toulon.

  • 3
    Pierre Mollier
    7 mai 2019 à 14h57 / Répondre

    Oui l’expo a été en partie montée avec le Musée de la franc-maçonnerie. Elle a pour origine l’exposition que nous avions faite – avec Eric Saunier justement – sur « Les francs-maçons et la mer » en 2015. Mais elle a été reformatée et enrichie de nombreuses pièces normandes… le tout dans un cadre absolument magnifique. Notons que le célèbre Abbé Pingré, astronome et un temps Grand Orateur du GO, fut jeune moine dans cette l’Abbaye de Graville.

  • 2
    Souffle de St Jean
    7 mai 2019 à 11h31 / Répondre

    Bonjour
    Les Loges de la GLDF et du GODF du Havre sont partie prenantes de l’exposition et ont prêté des objets et décors de l’époque de leurs musées locaux respectif.

  • 1
    lazare-lag
    7 mai 2019 à 1h07 / Répondre

    On comprend bien l’implication des Musées d’Art et d’Histoire de la Ville du Havre, mais on aimerait savoir si des obédiences (par exemple G.O.D.F. et G.L.D.F.) sont parties prenantes dans une telle exposition., d’une manière ou d’une autre?
    Soit par leurs sièges parisiens, soit par leurs loges localement existantes, soit par toute autre structure maçonnique, par exemple Musée de le Franc-Maçonnerie, I.M.F., que sais-je encore.
    Rien n’étant précisé, que doit-on en conclure?
    D’autre part, pour une exposition de ce type, est-il prévu un catalogue d’exposition de qualité?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous