IDERNE 291118

Les institutions Européennes et le lobbying des Eglises

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 5 novembre 2018
  • 2
    chicon
    8 novembre 2018 à 18:35 / Répondre

    Le « lobbying de l’opus dei » c’est aller un peu fort pour un lobby squelettique pour ne pas dire inexistant.

  • 1
    guillaume
    7 novembre 2018 à 16:00 / Répondre


    La messe tridentine célébrée au Parlement Européen. A l’initiative du député européen Marek Jurek, une messe tridentine est célébrée dans les locaux du Parlement Européen à Bruxelles. Une première messe a eu lieu le 4 mai, une seconde est prévue pour le jeudi 18 mai. L’objectif est qu’elle ait lieu régulièrement. Marek Jurek est père de quatre enfants)https://gloria.tv/article/rrvtNFemT3eE3P3zCACA72dm6.
    Est-ce que Marek Jurek va aussi accepter régulièrement, dans le parlement européen, l’organisation de cérémonies religieuses judaïques, musulmanes, protestantes, hindoues, bouddhistes et sans discriminer les fidèles de l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers, et les adeptes de l’Eglise de la scientologie, et last but not least l’Eglise pastaférienne reconnue par certains pays, (voir Wikipedia – Sans oublier non plus « deux locaux aménagés » pour les francs-maçons, je dis deux, parce que Dieu les sépare en réguliers et en irréguliers qui ne peuvent se fréquenter sous peine de sanctions. Et un local pour les athées, les libres-penseurs, qui peuvent se passer de prière, de superstition. Est-ce que Marek Jurek, grand catholique polonais, l’acceptera?- ils paient aussi des contributions pour entretenir le parlement européen et ont donc les mêmes droits que les chrétiens?
    Le parlement -européen, a le devoir de rester neutre et de respecter les principes de la laïcité, dans l’intérêt des croyants, quelle que soit leur croyance ou des non-croyants. Les locaux entretenus par les contribuables européens ne peuvent servir qu’à des activités parlementaires. Les ennemis de la laïcité deviennent de plus en plus nombreux. Ce sont des ennemis du Siècle des Lumières », ils veulent le retour à l’obscurantisme religieux le plus esclavagiste imaginable (les femmes en burqa et niqab). L’Europe à l’Afghanistan (e), une Europe qui rejette la civilisation et le progrès de l’être humain, progrès impossible sans égalité entre hommes et femmes. La laïcité est en voie de disparition, cela veut dire le retour de l’emprise sur la politique par les sectes, c’est l’oubli de 2O siècles de persécution chrétienne, c’est ignorer que dans 57 états musulman où la religion est omniprésente, aucune personne n’est libre, même pas les musulmans, parce qu’il n’y a aucune séparation entre la religion et l’état. Que ceux qui parlent constamment des « laïcards » sachent qu’ils auront perdu leur liberté totalement, dès qu’ils n’y aura plus de laïcards pour combattre l’intégrisme religieux en marche. Ils regretteront alors ce terme de « laïcard » mais ce sera trop tard.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous