Les jeudis maçonniques parfois un peu moqueurs, 28

Publié par Géplu
Dans Humour

Y aura-t-il une deuxième vague ou un rebond ?
Les franc-maçons seront-ils inquiets ou terrorisés ?
Le vaccin va-t-il rapporter des milliards ou un traitement existera -t-il ?
Si traitement, sera-t-il encore moins cher que la chloraquine ?…
Si vous trouvez l’humour franc-maçon de jissey « trop gentil » (euphémisme), pourquoi ne pas aller voir ses billets d’humeur profanes sur son blog jisseyblog.typepad.com
.

jeudi 10 septembre 2020
  • 12
    Deloffre
    15 septembre 2020 à 12:53 / Répondre

    Par les temps d’incertitude qui courent et qui empoisonnent les relations humaines, qu’il est bon de sourire et de rencontrer des Frères qui ont de l’humour et qui ne se prennent pas au sérieux ! Jissey fait partie de cette catégorie d’homme qui au-delà du Frère prennent la vie avec une certaine dérision. Certes, il ne faut toujours chercher une haute spiritualité (quoique !), mais il fait partie de la vie, il est dans la vie !
    Continue à publier mon Frère Jacques !

  • 11
    Jérôme Touzalin
    14 septembre 2020 à 15:02 / Répondre

    Je pensais qu’un Franc-maçon (ou maçonne, bien-sûr) avait l’esprit toujours léger, même devant les productions qui ne sont pas de son goût… et que cela nous éloignait d’énoncer de ces attaques blessantes qui sont le lot quotidien dans la vie profane.

  • 10
    annette zygelman
    13 septembre 2020 à 15:21 / Répondre

    jisseyblog.typepad.com
    .blog en anglais pour s abonner .dommage

  • 9
    Frédéricus
    13 septembre 2020 à 11:07 / Répondre

    Souris parce que c’est grave..Le principal dans la vie est de ne pas se prendre au sérieux et garder un brin de légèreté ce que nous apportent ces rendez- vous.
    Que la vague de la morosité ne nous submerge pas.

  • 8
    2Just
    12 septembre 2020 à 15:01 / Répondre

    Moi aussi, ces derniers mois, j’ai été éprouvé dans ma tolérance et, heureusement la démarche maçonnique m’a confirmé que le travail ne s’arrête pas, même après un lâche assassinat… gémissons oui mais espérons surtout !
    Plus de liberté, d’égalité, de fraternité !
    Et pour les fâcheux, je vais continuer de les effacer de mes pensées afin qu’elles soient plus libres à l’écoute de celles de l’autre.
    Il va donc sans dire que je soutiens, apprécie, et défends la liberté de ton des billets de Jissey.

  • 7
    Catherine QUENTIN
    12 septembre 2020 à 13:52 / Répondre

    Enfin… des gens qui gardent leur sens commun, ne se laissent pas gouverner par la peur, la plus mauvaise conseillère qui n’évite pas le danger. « A force de sagesse, on peut être blâmable. La parfaite raison fuit toute extrémité et veut que l’on soit sage avec sobriété » disait Philinte. La vigilance et la lucidité sont de mise, et l’humour, puissant levier, d’une éternelle actualité… je m’inquiète que les temps actuels le mettent au rebut, lui qui est l’essence même de notre culture française.
    Continuons le… combat !

  • 6
    PELLE LE CROISA Pierre
    12 septembre 2020 à 13:17 / Répondre

    Tant qu’il y aura des soeurs et des frères pour garder leur sens critique et pour ne pas tout absorber sans réflexion préalable, la Franc-maçonnerie aura encore du sens. Le pas de côté est essentiel à la démarche maçonnique. J’admire ceux qui tracent la ligne droite de leur certitude sans jamais dévier: ils n’ont plus besoin de rechercher la vérité… puisqu’ils l’ont déjà: ‘elle est intangible; ils sont certains de la détenir. Quant à moi, je me sens bien avec les soeurs et les frères qui doutent (même de la Franc-maçonnerie, nous ne sommes pas dogmatiques) et qui savent ironiser sur eux-mêmes (ce qui leur donne le droit et le devoir d’éveiller les autres par leurs questionnements, leur « poil à gratter »). Pour ma part, je continuerai à croire jusqu’au bout, mon cher « qui-en-a-vu-d-autre », qu’il n’y a que deux choses qui valent la peine d’être vécues dans la vie: l’amour et l’humour… avant la mort! Fraternellement.
    Pierre PELLE LE CROISA

  • 4
    Anneso
    12 septembre 2020 à 10:56 / Répondre

    Cher Jean Nevudautre. Votre jeux de mot est excellent!
    Mon fils faisait les mêmes quand il portait des couches.

    Si vous vous permettez de parler au nom de tous, je vous sairais gré de rectifier. Si cela ne vous amuse pas, si votre pensée doxique vous dicte un humour bien cadré, laissez donc aux autres la possibilité de rire des billets de Jissey et par pitié, ne généralisez pas.

    Le monde se divise en deux catégories: ceux qui ont le pistolet chargé et ceux qui creusent…
    Votre esprit est abyssal!!!
    Portez donc votre masque, c’est aisni que vous avancerez cher Zorro de l’humour!

  • 3
    Guillaume75014
    12 septembre 2020 à 10:29 / Répondre

    Ma grand-mère me disait souvent : si tu n’as rien d’aimable à dire, ne dis rien…
    Le commentaire précédent manque singulièrement de fraternité (c’est le moins qu’on puisse dire) mais révèle aussi une forme de méchanceté mesquine tout à fait déplorable. Elle est là, l’indigence.
    Bien au contraire, et pour ma part, j’apprécie particulièrement l’humour de Jissey !

    • 5
      Désap.
      12 septembre 2020 à 12:18 / Répondre

      3 – Bien que cela me soit totalement égal, je réponds parce que cette susceptibilité à fleur de peau qui se répand partout est vraiment insupportable de bêtise.
      Ainsi seul le cirage de pompes devrait avoir droit de citer ?
      Et bien non, souffrez chers susceptibles que l’on soit critique et qu’on l’exprime.
      En effet, là Jissey ne m’apparait pas non plus au mieux de sa forme.
      Mais rassure-toi cher G.75014, il s’en remettra ; et puis la fraternité, ce n’est pas ce que tu sembles lui prêter.
      Cessons de confondre mièvreries religieuses et principes maçonniques.
      .
      Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur.
      Beaumarchais.

  • 2
    Genmaicha Yama
    12 septembre 2020 à 09:39 / Répondre

    C’est une opinion. Ce n’est pas la mienne.

  • 1
    Jean Névudautre
    10 septembre 2020 à 10:07 / Répondre

    C’est pas que ça soit trop gentil qui est gênant. C’est surtout que que c’est indigent, totalement dénué d’humour et que ça ne doit faire rire que lui…

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif