Les jeudis maçonniques parfois un peu moqueurs, 31

Publié par jissey
Dans Humour

Il parait qu’en maçonnerie ce qui manque le plus ce sont les lecteurs.
Le confinement ? Pour un écrivain, quelle aubaine !
Dans l’attente de fin de covid, nous pouvons tous devenir de grands écrivains. C’est-à-dire tracer des planches qui passionneront nos ateliers. Des mots qui raviront les apprentis les plus exigeants comme les maîtres les plus somnolents….

jeudi 1 octobre 2020

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif