Les jeudis maçonniques parfois un peu moqueurs… 4

Publié par Géplu
Dans Humour

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 13 février 2020
  • 3
    Corinthien
    16 février 2020 à 08:24 / Répondre

    « Il y avait Rundle, le chef de station,
    Beazeley, des voies et travaux,
    Ackman, de l’intendance,
    Dankin, de la prison,
    Et Blake, le sergent instructeur,
    Qui fut deux fois notre Vénérable,
    Et aussi le vieux Franjee Eduljee
    Qui tenait le magasin « Aux denrées Européennes ».

    Dehors, on se disait : « Sergent, Monsieur, Salut, Salam ».
    Dedans c’était : « Mon frère », et c’était très bien ainsi.
    Nous nous réunissions sur le niveau et nous nous quittions sur l’équerre.
    Moi, j’étais second diacre dans ma Loge-mère, là-bas ! »
    (La loge Mère – Rudyard KIPLING – Extrait)

  • 2
    Amal
    13 février 2020 à 19:24 / Répondre

    L assiduité est la règle de tout engagement sof en cas de force majeur.

  • 1
    Désap.
    13 février 2020 à 10:20 / Répondre

    Il y a le frère Simon aussi ; bon, lui a jugé qu’il valait mieux aller à l’église pour parler évangiles ; mieux vaut avoir affaire au Pape qu’à ses hâbleurs excommuniés.
    Et le frère Philip, lui préfère parler Liberté, Egalité, Fraternité où ça se décide.
    Dommage, on a réfléchi, on s’est concerté, ce soir on parle lettre G, le mois prochain Equerre et en Chambre Conséquence de nos actes et manifestation / non-manifestation.
    🙂

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous