Jean-Philippe Schreiber
Jean-Philippe Schreiber, photo Johanna de Tessières, la Libre.be

les Protocoles des Sages de Sion, avatar de l’antimaçonnisme

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 15 avril 2018
  • 5
    Peter Bu
    19 avril 2018 à 20:58 / Répondre

    Je suis un peu surpris par cette présentation du « Protocole des sages de Sion ». L’anti-maçonnisme de l’église catholique du XIXe siècle est évident, mais quel rapport cette église a-t-elle avec l’ouvrage précité? Il a été fabriqué « par un informateur de l’Okhrana (la police secrète de l’Empire russe), Mathieu Golovinski » et destiné au tsar Nicolas II. Les Russes n’étaient pas très catholiques…

    A part cela, j’ai connu « Les protocoles » par un hasard cocasse.

    En 1992 je préparais l’allumage des feux de la première loge maçonnique à Bratislava où, comme dans tous les pays du bloc communiste à l’étrange exception de Cuba, ce mouvement était interdit depuis un demi-siècle, jusqu’à la chute du Mur de Berlin. J’ai donc rencontré un impétrant qui, après m’avoir invité chez lui, dans un appartement protégé par cinq serrures de sécurité, m’a montré, avec des regards pleins de sous-entendus, « Les protocoles ». Je les ai parcourus et dit, amusé par ce ramassis d’âneries, à mon hôte: « Mais si tout ce que ce livre raconte est vrai, les francs-maçons sont des diables! » Il m’a répondu « Oui, c’est pour cela que je voudrais y être admis ».

    Quelque temps après, il m’a croisé dans la rue et s’est plaint: « Ils ne m’ont pas pris. Encore un groupe qui ne sait pas apprécier de vrais talents. »

  • 4
    luciole
    15 avril 2018 à 22:43 / Répondre

    Ce livre continue de se vendre et de se lire dans tout le moyen-orient et plus.Il se veut la justification de la Théorie du complot .

  • 3
    Bob
    15 avril 2018 à 21:18 / Répondre

    Hello tous et toutes !
    C’est génial de rappeler cela à une époque ou les fausses nouvelles construisent des empires et brexit le Monde et plus encore … il y en a marre des mensonges et des trahisons intellectuelles et morales. Les manipulations de l’info et l’impression d’être pris pour un con il faut bien le dire comme ça !!

  • 1
    au moment oùl
    15 avril 2018 à 15:38 / Répondre

    Le nom exact de la Loge est « Ars Macionica ».
    La publication annuelle, créée en 1991 par la GLRB, s’appela d’abord « Acta Masonica », avant d’être rebaptisée « Acta Macionica »; la Loge a été créée en 1994.

    Paul Lux

    • 2
      GépluAdministrateur
      15 avril 2018 à 17:12 / Répondre

      Toutes mes excuses Paul pour cette coquille que je viens de corriger.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous