Bijou-Arc-Royal-Francais-Leg

Les trésors du Musée de la Franc-Maçonnerie – 9

Publié par Pierre Mollier

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 7 novembre 2015
  • 10
    L'Archiviste de la GLNF
    9 novembre 2015 à 11h16 / Répondre

    Concernant l’apparition du degré de l’Arche Royale au sein de la Grande Loge Nationale Indépendante et Régulière pour la France et les Colonies Françaises (nom de la GLNF jusqu’en 1948), je me permets de vous apporter les précisions suivantes/
    4 Chapitres en anglais et 2 en français furent effectivement constitués entre 1927 et 1929 souchés sur des Loges travaillant au Rite Emulation.
    Chapitre St George’s n° »3 (23 juin 1927)
    Chapitre Britannic n°9 (21 avril 1928)
    Chapitre Godefroi de Bouillon n°6 (1er juin 1928)
    Chapitre Fidelity n°10 (23 juin 1928)
    Chapitre Persévérance n°27 (4 mai 1929)
    Chapitre Semper Fidelis n°20 (11 mai 1929)
    A la suite d’une réunion plénière le 21 juin 1929, ceux-ci constituèrent le Grand Chapitre de l’Arche Royale pour la France qui devait être reconnu par ses homologues anglais (6 août 1930), écossais (1934) puis par ceux de Caroline du Nord et de Virginie en 1935.

  • 8
    Pierre Mollier
    8 novembre 2015 à 8h00 / Répondre

    En fait l’Arc Royal pratiqué au Grand Orient au XIXe siècle, venant des Etats-Unis, était la version américaine du grade. Il y en a plusieurs rituels manuscrits dans les archives du Grand Orient aujourd’hui conservées à la Bibliothèque nationale. Haquet avait essayé de le faire reconnaître par Cambacérès en 1807 mais cela n’avait pas marché. Lorsque nous avons réveillé cette pratique rue Cadet en 2001, nous nous sommes – symboliquement – rattachés à cet héritage. Notamment au travers du nom choisi pour notre structure puisque nous l’avons appelée « Grand Chapitre de l’Ancienne Maçonnerie d’York ».

    • 9
      Chicon
      8 novembre 2015 à 8h49 / Répondre

      @pmollier- comme l’a noté fort justement Altec, il y a trois familles dans la pratique de l’Arche Royale. Un auteur pense que ce grade venant d’Irlande s’impirerait des moines Cuneens qui se faisaient descendre pendus le long d’une corde, dans un puits car  » que faire en un gîte à moins que l’on ne songe « .

  • 7
    ALTEC
    7 novembre 2015 à 23h39 / Répondre

    @CHICON
    J’ai quitté la GLNF il y a 2 ans (régularité, reconnaissance, GLUA) il est donc probable que je ne puisse être reçu en Ecosse sans parler de mon Anglais « scolaire »
    Bonne nuit

  • 5
    ALTEC
    7 novembre 2015 à 17h11 / Répondre

    @CHICON à qui je doit excuse , j’ai mal formulé; en fait je me demandais en quoi l’ARD était PLUS « bluffant » que l’ARE ?.Cependant je suis d’accord pour : surprenant , étonnant voir imprévu.Connait tu la suite ..les degrés Cryptiques? « Passe de Babylone »par exemple.
    Bonne soirée

    • 6
      Chicon
      7 novembre 2015 à 19h51 / Répondre

      @altec- you’re welcome. J Know St John Temple in Edinburgh as member of Cannongate Kilwinning as many french brethern, as you

  • 3
    ALTEC
    7 novembre 2015 à 14h09 / Répondre

    Bonjour ,
    L’Arche Royal n’est pas un ou des grades, à ma connaissance il s’agit de degrés complémentaires.
    Arche Royale Américaine – ARA – 4 degrés
    Arche Royale Domatique – ARD – ( Anglaise) 1 degré
    Arche Royale Écossaise -ARE – 3 degrés
    En effet cette Arche ou voûte est enterrée ..et découverte….
    « le « domatic » le plus bluffant !? Je ne connais pas l’ARA …l’ARD = 1 degré: ou est le « bluffant » par rapport au 3éme degré de l’ARE ? C’est l’avis de CHICON …mais avons nous besoin d’être « bluffé » en la circonstance et que dirions nous des degrés Cryptiques de l’ARE?
    Et, ce bijou va enrichir ce musée.
    Bonne journée

    • 4
      Chicon
      7 novembre 2015 à 16h06 / Répondre

      @altec – bluffant veut dire pour moi surprenant, étonnant, imprévu, de grande portée idéologique.

  • 2
    Chicon
    7 novembre 2015 à 11h21 / Répondre

    Sans dévoiler le contenu de ce grade, il a rapport à l’universalisme de la franc-maçonnerie. Il y a plusieurs variantes ,le « domatic » est le plus bluffant.

  • 1
    Blazing star
    7 novembre 2015 à 9h56 / Répondre

    L’arche ou voûte et non pas arche d’alliance ou arche de noé, est bien représentée sous forme d’arc. L’arche est ici une voûte enterrée puis découverte…contenant …vous en saurez plus en etant « exalté » à ce grade…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous