Europe interdit

L’Europe : Une honte

Publié par Patrice Deriémont

Patrice Deriémont, qui intervient souvent sur le blog, m’a fait parvenir ce texte. Il réagit au « retard à l’allumage » des Obédiences et surtout au manque de solutions proposées au sujet de la « crise des migrants » qui selon lui mérite mieux qu’un communiqué fusse de 28 Obédiences maçonniques…

« Depuis plusieurs mois maintenant des milliers de personnes sont mortes dans l’espoir de trouver un monde meilleur et tout cela dans l’indifférence générale. J’avais écrit un texte rappelant un petit livre pourtant vendu à des millions d’exemplaires : « Indignez vous » de Stéphane Hessel. Une partie des internautes fréquentant ce blog avaient partagé mon cri de colère vis à vis de nos Grands Maitres, Grandes Maitresses qui étaient restés silencieux. D’autres avaient préféré critiquer la qualité littéraire de ce fascicule comme si Stéphane Hessel avait eu le projet d’entrer à l’Académie Française. Il aura fallu attendre deux mois supplémentaires pour que 28 Obédiences « s’indignent » via un texte dont j’ai déjà qualifié le style de « pompeux » et surtout vide de solutions. Une sorte de « A bas la guerre, vive la Paix ». Depuis plus rien. Et pourtant pendant ce temps là ce sont des centaines de milliers de personnes qui sont venues se fracasser sur les frontières de l’Europe. Cette Europe que certains des 28 signataires nous appelaient à soutenir par nos votes lors des dernières élections européennes. Rappelez vous, il ne fallait pas voter contre LES extrêmes, comme ces vilains citoyens populistes qui dénonçaient, déjà, le déficit démocratique de la Commission composée de membres non élus et auprès de laquelle le GODF va faire du « lobbying » via un technocrate payé fort cher avec les capitations de ses membres, dans l’espoir d’être tenu informé des mauvais coups qu’elle prépare contre les peuples d’Etats en principe souverains.

Et puis, une photo, celle d’un enfant noyé sur les plages de Turquie bouleverse les populations et comme « un seul homme » les chefs d’Etats prennent conscience que la situation ne va pas se stabiliser. Il ouvrent les yeux sur les horreurs qui se passent à nos frontières et peut être même pour certains d’entre eux qu’il y a des bénéfices à tirer sur le plan électoral. L’effet « Charlie » s’essouffle.

L’Allemagne ouvre en grand ses frontières au soulagement de l’Autriche et de la Hongrie qui deviennent des pays de transit sans que les migrants et réfugiés de toutes natures s’y arrêtent. La France est obligé de déployer des pancartes en gare de Munich pour solliciter quelques Syriens et Irakiens de préférence chrétiens et les convaincre de venir à la demande du gouvernement qui aura bien du mal à remplir ses objectifs de 24000 réfugiés. Au total ce sont plusieurs centaines de milliers de personnes qui se sont engouffrées en l’espace Schengen. Tous voulaient aller en Allemagne, Europe du Nord, Angleterre et Canada. Mais voilà, même si Madame Merckel a cru tirer bénéfice de cette ouverture probablement pour redresser la mauvaise image qu’elle avait acquise après l‘épisode de la crise grecque, sa population et une partie de sa coalition l’a contrainte à refermer ses portes. Et de nouveau des centaines de milliers de personnes sont bloquées aux portes de l’Europe sans qu’aucune solution ne soit proposées. Faudra-t-il attendre encore plusieurs mois pour que les 28 Obédiences s’indignent ?

Il est temps que les Grands Maitres et Grandes Maitresse sollicitent les Loges cette fois-ci, au lieu de donner leur avis personnel, pour travailler à l’étude de solutions ni morales comme nous l’a suggéré le Pape, ni politiciennes comme ont tenté de le faire les chefs d’Etat qui voyait là un opportunité à saisir, mais s’appuyant sur le droit international et le principe de réalité. »

mercredi 16 septembre 2015
Étiquettes : ,
  • 24
    revallier
    16 septembre 2015 à 19:43 / Répondre

    Je vais être court.

    1/ Nous sommes un ordre humaniste aux valeurs universelle, avant tout problème économique ou géopolitique ici se pose un problème humanitaire majeur en face duquel nous ne pouvons ni ne devons être silencieux et inactif.
    2/ chercher des responsabilités et ou estimer que le problème est trop gros est souvent un moyen de ne rien faire
    3/ Il n’y rien a attendre des obédiences, ni même de l’état, car les masses concernées sont énormes, il s’agit ici de nous individuellement de notre regard sur l’autre, sur notre capacité à dépasser nos contraintes et raisons individuelles pour nous hisser au dessus de ces contingences et accueillir l’autre car il est victime de – barbarie, guerre, famine pris dans des événements qui le dépasse le domine et l’écrase
    4/ il s’agit ici simplement de notre honneur

    j’en tire personnellement les conclusions et accueillerais une famille de migrants de 3 personnes (2 adultes et un enfant) chez moi pour une durée de 6 mois.

    Ne nous y trompons pas cependant, cette urgence ne doit pas nous cacher le fait que la source de tout cela sont dans les grands déséquilibres mondiaux actuels (climatiques, guerre) et procède également d’une stratégie de chaos développées par des groupes fascistes religieux. Répondons à cela par la générosité et par l’ordre en veillant à ne pas sombrer dans la montée aux extrêmes.

    Quand à l’Europe elle a eu trois faillites en même temps, faillite démocratique, faillite économique et enfin faillite morale. Un billet n’est pas une âme ni même une vraie richesse. Quand à cette façon de se faire valoir sur la misére d’autrui cela ne m’intéresse en rien.

    Nous allons fêter les 30 ans des restos du coeur et avons porté au panthéon Geneviéve Antonioz de Gaulle. Poursuivons et persévérons. Pensons à eux.

    • 25
      Patrice Deriémont
      16 septembre 2015 à 23:44 / Répondre

      C’est une des formes d’action et elle t’honore. Respect !! comme disent les jeunes

    • 29
      europ
      18 septembre 2015 à 09:49 / Répondre

      Etonnante prpension à faire porter à l’Europe les échecs nationalistes.
      L’Europe a réusssi, à se former, se doter d’une monnaie, amener la paix, exister en tant que force politique, économique. Et il y a encore d’immenses projets à réaliser.
      Lors de la crise dite « grecque » , l’Europe a réussi là où les nationalistes s’agitaient pour la déstabiliser.
      Les aboiements anti-migrants ne sont pas européens mais des franges nationalistes voulant cultiver égoïsme, déclin et enfermement.
      L’Europe est convoitée pour sa prospérité, sa paix, sa démocratie.
      Même si la demagogie mediatique et politico francaise trouve de bon ton de se défausser sur l’Europe de ses échecs, il faut que des voix s’elevent pour defendre notre federation dont nous pouvons être fiers:
      Chantons donc l’ « Ode à la joie », notre hymne fédéral ! C’est infiniment plus FM !

      • 30
        Patrice Deriémont
        18 septembre 2015 à 10:48 / Répondre

        Mon cher Europ. D’abord de quelle Europe parlons nous ? Celle de Bruxelles (Union Européenne : 28 Etats membres) ou celle de Strasbourg (Conseil de l’Europe : 47 Etats membres) ?. Une monnaie commune !!! (19 pays pour la zone euro) et puis il ne s’agit pas d’un monnaie commune mais d’une monnaie unique ce qui n’est pas la même chose. Amener la paix !! (et la guerre des Balkans (ex Yougoslavie), et de la Géorgie et maintenant de l’Ukraine. Exister en tant que force politique !! (ou est la politique européenne face au flux migratoires). Force économique !! (la zone euro est la partie du monde ou la croissance est la plus faible). La résolution de crise grecque!! (les sommes allouées à la Grèce ne sert pas aux grecs mais presque uniquement à sauver les banques françaises et allemandes. Une Fédération ah bon ??? Quelle Fédérations. Constitutionnellement elle n’existe pas même si cela peut être un projet ou …. un rêve pour certains.

        • 33
          europ
          18 septembre 2015 à 21:13 / Répondre

          Amusant tout de même :
          Quels sont les arguments des declinistes :
          – « pas assez d’europe » … la paix n’est pas totale, la monnaie euro (monnaie representant la plus forte economie mondiale …) pas assez répandue, pas assez de social, de pouvoir européen … etc …
          – Et quelle est la reponse ? Faire « moins d’Europe » …
          Y a pas une grave contradiction ? mêmme si le discours demagogique populiste est en ce moment porteur dans ce sens.
          Il est bon de rappeller ces REALITES de la construction européenne ! Même si ca derange la politique décliniste actuelle.
          On retrouvera aussi les mêmes qui se gaussaient des difficultés de l’eurogroup à s’entendre vis à vis de la crise grecque hausser les épaules et jouer les cassandres face au succès, à confirmer certes, de l’eurogroup.
          La fédération c’est en plus des réalités citées, un état d’esprit aux antipodes des campagnes grognonnes de repli nationaliste actuelles.
          Donc, oui chantons l’hymne fédéral, mettons en place des structures qui nous manquent cruellement (merci les nonistes) de police fédérale, de contrôle des frontieres EXTERIEURES, de ministre de commerce fédéral, d’investissement massifs.
          Alors, est-ce trop tard et les fanatiques du « dark age » du repli passif ont-ils déjà gagné ?
          Non si nous savons nous dresser et mettre en avant les points forts comme ceux cités … qui sont justement la cible…
          Et si finalement vous gagnez à enfoncer la France dans un repli de declin egoïste … et bien je serais fier d’avoir lutté contre tant que c’est encore possible.

          Et ensuite

          • 34
            astronome64
            19 septembre 2015 à 08:50 / Répondre

            Cher europ, pour ma part je préfère être taxé de déclinisme avec Patrice qu’être un béni oui oui d’ une Europe allemande avec vous. Il ne vous semble pas que Mama Angela, future prix nobel de la paix selon des éditorialistes hallucinés par l’europe (celle des cabris) a pour longtemps détruit l’idée européeene ?? Etre lucide, établir des constats n;est pas être décliniste, bien au contraire.

          • 35
            astronome64
            19 septembre 2015 à 10:03 / Répondre

            Pour conclure.. j’ose espérer que mes convictions ne « font pas le jeu des extrêmes » et qu’elles ne vont pas à l’encontre du « vivre ensemble » ni de ceux qui sont « acteurs d’initiatives de projets de territoire pour un développement durable et citoyen ».

  • 18
    GépluAdministrateur
    16 septembre 2015 à 17:44 / Répondre

    Puis-je recommander la lecture de la tribune que Daniel Keller, GM du GODF vient de donner à Médiapart :
    http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/160915/calais-la-jungle-non-la-misere-oui

    • 26
      Jean de Mazargues
      17 septembre 2015 à 13:34 / Répondre

      MTC F Géplu, que la tribune soit publiée sur Mediapart, ça commence mal. Il aurait été plus respectueux des différentes sensibilités au sein de l’Obédience de la publier dans l’un des 3 ou 4 quotidiens nationaux…

      • 27
        Patrice Deriémont
        17 septembre 2015 à 14:09 / Répondre

        Je suis d’accord avec toi. C’est encore cette manie de se croire la VOIX de l’Obédience qui amène ce type de communication. Je rappelle que selon le règlement du GODF, le Grand Maitre est chargé des relations avec les Autorités Civiles. Il n’est nulle part indiqué qu’il en est le porte parole. Chacun d’entre nous à bien le droit d’avoir l’opinion de son choix et de le faire savoir. C’est du disensus et de la confrontation des idées que nait la lumière et non pas du consensus mou qui ne génère que de la bien pensance

  • 16
    triangle
    16 septembre 2015 à 14:51 / Répondre

    je l’ai déjà dit va t on donner nos parvis et le reste de nos agapes aux migrants….?
    un tronc de la veuve vite et bien fait et hop on repassera aux tuiles à changer et autres lampes led à acheter!
    et le jour ou l’on se bougera ce sera comme d’hab quand le Lions ou le Rotary auront finis de collecter et seront passer à autre chose…mais c’est vrai que nous sommes tellement meilleurs et tellement plus intelligents que nous ne pouvons rien faire….

    • 19
      Patrice Deriémont
      16 septembre 2015 à 17:44 / Répondre

      Il ne s’agit pas de charité, mais d’une véritable solution politique respectant le droit international. Le Grand Maitre du GO en a d’ailleurs pris conscience puisqu’il vient de publier un communiqué dans lequel il dit avoir fait un déplacement à Calais pour se rendre compte de la situation et qu’il appelle à l’action (il a du lire le site de notre ami Geplu !!)

      • 23
        astronome64
        16 septembre 2015 à 19:12 / Répondre

        Même si les propos du GM face à la misère sont les bienvenus, puis je rappeler que la situation à Calais est due à nos amis anglais qui ne veulent plus de migrants pour cause d' »agacement » de la population, ne reconnaissent que le traité de Dublin et du coup c’est au dernier pays d’accueil de retenir les migrants. L’attirance pour l’Eldora anglais comme dit Daniel s’explique pour plusieurs raisons : il n’y a pas de document d’identité en angleterre, la notion de « sans papier » est inconnue, le travail au noir, les bas salaires (et dieu sait si en angleterre il peut exister de bas salaires) sont acceptés par les migrants ce qui arrange bien certains. Enfin, dans une socièté anglaise constituée désormais de « communautés » bien étanches et identifiées le migrant peut trouver un appui certain. Alors une action s’impose j’imagine imposer l’accueil des migrants à l’Angleterre… good luck !!

  • 14
    Jean de Mazargues
    16 septembre 2015 à 14:14 / Répondre

    Ce salmigondis de réactions montre, s’il en était besoin, que la FM, en tant que telle, ne peut rien dire sur les sujets sociétaux. L’humanisme maçonnique peut inspirer l’action de Frères engagés dans la vie publique, mais arrêtons de prendre la parole collectivement, c’est impossible et ridicule.

    • 15
      357
      16 septembre 2015 à 14:33 / Répondre

      Vois-tu, Jean, c’est exactement ce que je pense même s’il est possible, à mon avis, de présenter des sujets sociétaux en loge. Mais cela suppose un travail en amont, une capacité d’écoute, et, surtout, qu’on laisse aux frères le soin de se déterminer, en conscience, sur la façon d’agir. Or, trop souvent, nous nous contentons des postures des appareils obédientiels.

    • 20
      Patrice Deriémont
      16 septembre 2015 à 17:55 / Répondre

      L’humanisme entendu comme un courant de pensée qui met l’homme au dessus de tout et qui désigne toute pensée qui met au premier plan de ses préoccupations le développement des qualités essentielles de l’être humain a bien sur à voir avec notre travail intellectuel et moral, mais ne voir que cela dans le travail maçonnique et l’obligation que nous nous faisons d’agir pour la défense des libertés est injurieux à l’endroit des Frères qui ont choisi l’action y compris lorsqu’elle les menait à la mort (fusillés de la Commune de Paris, Frères mort fusillés ou déportés pour cause de résistance lors de la 2ème guerre mondiale)

  • 12
    charles h. 33
    16 septembre 2015 à 13:43 / Répondre

    bonjour,

    évidement Israël est responsable !!! le protocole des sages de Sion renait de ses cendres en plus du bon

    vieux complot judéo -maçonnique ; ou va donc se nicher la bêtise humaine ???

    à tout hasard je vous signale que israelaid est sur le terrain pour aider sans restriction de religion les

    migrants surtout en Hongrie et en Bulgarie ; silence des médias

    • 21
      Patrice Deriémont
      16 septembre 2015 à 18:04 / Répondre

      L’ambassadrice d’Israël en France a confirmé ce matin sur Europe 1, qu’Israël était venu en aide sur un plan médical à 1700 migrants. Bon c’est assez modeste tout de même. De plus elle a déclaré qu’il n’était pas question d’accueillir des réfugiés. Si l’on compare aux 1,5 millions de réfugiés au Liban, au 1,5 millions en Jordanie et au 1,5 millions en Turquie, on peut dire sans être considéré comme anti Israélien : « peut mieux faire »

  • 11
    Patrice Deriémont
    16 septembre 2015 à 12:28 / Répondre

    Mon cher Astronome 64. le rédacteur de cette contribution entend bien que les Frères se prononcent sur des solutions.
    Oui, j’ai une idée sur intérêts géo politiques de la région, sur la gangrène des radicaux musulmans, sur le rôle d’Israël, sur le problème kurde, sur la situation des chrétiens d’orient et celle des irakiens et syriens laïques. Je sais à qui sont affilées les milices sunnites ou chiites du Hezbollah. Je m’intéresse à l’évolution de la situation de l’Iran et de sa future bombe ?? (attention à ne pas voir des armes de destruction massive comme les américains en Irak, on pourrait aussi parler de la bombe que détient Israël) et du bordel sans nom du aux «printemps arabes». C’est précisément parce que je m’intéresse à tout cela que je pense que nous devons participer à la réflexion. Et si je n’y arrive pas tout seul je compte sur les Frères qui pourront m’aider à comprendre.

    • 17
      astronome64
      16 septembre 2015 à 17:01 / Répondre

      Mon cher Patrice, nous avons une bonne dizaine d’années devant nous pour tenter de comprendre..quant à apporter des solutions, de longs et pénibles efforts.. même si à mon sens c’est déjà perdu… et si les tankistes russes dopés à la vodka et à l’eau de cologne s’en mêlent ..

      Israel a une politique de dissuasion nucléaire depuis les années 60 (bien aidée par la France d’ailleurs) et je n’ai pas souvenir qu’Israel ait la volonté de détruire l’Iran, alors que le contraire est vrai.

      • 22
        Patrice Deriémont
        16 septembre 2015 à 19:01 / Répondre

        Pas l’Iran, mais l’Egypte. La « bombe » avait été mise au point pour riposter et détruire le barrage d’Assouan et rayer l’Egypte de la carte en cas d’attaque « réussie » des égyptiens.

        • 28
          astronome64
          17 septembre 2015 à 16:11 / Répondre

          Il s’agit bien entendu de l’Egypte de Nasser !!! Mais les menaces iraniennes vis a vis d’Israel sont trés actuelles !!!

  • 9
    astronome64
    16 septembre 2015 à 11:53 / Répondre

    et vlan ! la demagogie degoulinante de bon sentiments, de nounours distribués par des militants tellement beaux et sensibles que j’en pleure de joie, d’humanisme médiatique gluant (j’aimerais savoir combien de réfugiés-migrants Carole Bouquet a accueillie dans sa somptueuse propriété sicilienne pas très éloignées de Lampedusa du reste..cela dit ca fait des gars pas trop chers pour cueillir les olives..) de photos vachement bien faites et bien diffusées, vient de s’écraser sur le mur de cette putain de réalité !! Ben non, même l’allemagne donneuse de leçons sous les applaudissements de son patronat (on va pouvoir être encore moins cher ! ne sait pas accueillir tout ces gens, pourtant ils sont vraiment bien organisés en terme de transport par train et centres d’accueil !
    Et le rédacteur de cette contribution souhaite que les FF se prononcent sur des solutions ?
    Vaste blague !!! Que savons nous des intérêts géo politiques de la région ? Comment traiter la gangrène des radicaux musulmans ? quid d’Israël ?? On parle de qui, des kurdes ? des chrétiens d’orient ? des irakiens et syriens laïques ? des milices sunnites ou chiites ? du Hezbollah ? de l’Iran et de sa future bombe ?? du bordel sans nom du aux « printemps arabes » qui faisaient les délices des éditorialistes ?? Quant à l’Europe il n’en restera qu’un billet de banque ce qui est à mon sens assez parlant. Le parallèle avec les républicains espagnols, de gauche voire anars, abominables athées et bouffe curés est un peu douteux d’autant que c’est le front pop qui a organisé l’accueil. Concernant ce problème que nous allons trainer dans les 10 prochaines années il faudra poser les vraies questions, celles qui fachent. Mais sans les poser, on aura jamais les vraies réponses.

    • 31
      Jean de Mazargues
      18 septembre 2015 à 12:33 / Répondre

      Et la couche d’ozone, hein ? qu’est ce que la FM a à dire sur la couche d’ozone ? On se le demande !

      • 32
        Patrice Deriémont
        18 septembre 2015 à 13:25 / Répondre

        Mauvaise pioche mon cher Jean. Le Grand Orient a constitué une Commission Conventuelle permanente dite du « Développement durable » qui s’évertue à réfléchir à l’avenir de notre planète et à celui de nos enfants et petits enfants. Après tout les premiers francs-maçons ne faisaient pas autre chose en fondant la « Royal Society » pour réfléchir à l’avenir du monde eu égard aux découvertes scientifiques de l’époque.

        • 36
          Jean de Mazargues
          19 septembre 2015 à 13:29 / Répondre

          Mon cher Patrice,
          La couche d’ozone, c’est un marronnier de la prise de position.
          Je ne suis pas entré en FM pour me retrouver dans des débats dits « sociétaux ». Je pense que si ça continue comme ça, je vais me tourner vers la régularité pour arrêter d’être pollué par ces débats de si bas niveau. Où est l’élévation dans ces échanges ? Il suffit de relire pour voir qu’il n’y a rien que des poncifs.

  • 6
    Patrice Deriémont
    16 septembre 2015 à 10:57 / Répondre

    Mon cher 357
    Il peut arriver que nous soyons en désaccord sur certains points. Par exemple je persiste à penser que la nomination de commissaires inamovibles n’est pas démocratique. Au GODF les Conseillers de l’ordre sont élus par les Régions et le Grand Maitre est élu par le Conseil ce qui est tout à fait compatible avec la Démocratie. Sur le fond, je pense que les francs maçons ont des solutions à proposer comme ils l’ont fait par le passé, mais que ces solutions viennent des Loges et non pas de l’avis personnel du Grand Maitre fusse-t-il très intelligent. Il n’est pas interdit non plus que ces mêmes francs-maçons agissent personnellement ou via leur parti politique ou association sur la base de ce que nous avons élaboré en commun. C’est ainsi que cela s’est produit dans le passé. Dans tous les cas je me refuse à l’inaction.

  • 3
    Condorcet
    16 septembre 2015 à 09:49 / Répondre

    Le principe de réalité, quand on fait une bêtise, comme ce fut le cas en Irak une première fois, il s’agit là d’ une véritable bêtise. A ce sujet on cherche toujours les armes de destructions massives. Quant on refait la même bêtise une seconde fois comme en Libye, ce n’est plus une bêtise c’est une connerie, mais quant on réitère une troisième fois cette même bêtise comme c’est le cas avec la Syrie, il ne s’agit plus ni d’une bêtise, ni d’une connerie, mais bel et bien d’une volonté délibérée avec les conséquences que l’on connait.
    Cela profite à qui ?

    • 5
      357
      16 septembre 2015 à 10:55 / Répondre

      Ouais ouais… le grand complot de la finance internationale en somme qui tire en loucedé les ficelles…

      Il n’y a pas de volonté délibérée. C’est du mythe, ça. Il n’y a que des intérêts (politiques, économiques) qui se croisent, se décroisent, se coalisent, se déchirent, en fonction d’une situation donnée. En clair, des intérêts qui naviguent à vue, qui n’ont aucune stratégie particulière si ce n’est satisfaire un besoin le plus rapidement possible.

      Il est fait référence à la Libye. Mais Sarkozy, en décembre 2007, ne recevait-il pas en grandes pompes Muammar qui s’est même payé le luxe de de camper sur la pelouse de l’hôtel Marigny à Paris ?

      Le fait est que Sarkozy ne savait même pas qu’il déclencherait les hostilités contre Kadhafi trois ans plus tard.

      On est dans l’impro. Constamment.

      C’est comme les traders. Ça investit comme au casino sans autre objectif que de faire du pognon sur le court terme. Des fois, ça marche. Des fois, on perd 5 milliards en un seul clic.

    • 10
      Chicon
      16 septembre 2015 à 12:01 / Répondre

      « ….cela profite a qui ? »
      Cela profite a Israel qui affaiblit ses voisins en guerre civile (je vais me faire traiter d’antisemite ce que je ne suis pas).
      Cela profite pour la même raison aux Emirats du Golfe.

  • 2
    Jean de Mazargues
    16 septembre 2015 à 09:07 / Répondre

    Je ne vois pas pourquoi la FM aurait une solution à la crise des migrants. Quant à incriminer l’UE, c’est trop facile : la Commission a fait des propositions dès le mois de mai, que certains Etats membres, France en tête, ont refusé même de discuter ! Enfin, au niveau national, notre gouvernement n’a pas de politique en la matière et ne fait rien d’organisé. Et comme nous sommes un démocratie, nous autres citoyens avons une responsabilité dans cette politique de Gribouille. Mais qu’on ne vienne pas chercher la FM là dessus, c’est ridicule (comme l’est la déclaration interobédiences …)

    • 7
      Patrice Deriémont
      16 septembre 2015 à 11:09 / Répondre

      Mon cher Jean de Mazargues.
      Elle a pourtant trouvé des solutions la maçonnerie, pour l’école laïque, pour la loi sur les associations 1901, pour la séparation de l’Eglise et de l’Etat, pour la loi sur l’avortement etc…

  • 1
    357
    16 septembre 2015 à 07:36 / Répondre

    Il faut arrêter avec le couplet désopilant sur les méchants commissaires européens non élus. Et par qui sont-ils désignés ? Conjointement par les Etats dont les gouvernements résultent du suffrage universel et par le Parlement européen dont les membres sont également élus par les citoyenq. Donc, les commissaires européens ont une incontestable légitimité démocratique, aussi incontestable que, par exemple, celle des conseillers de l’Ordre du GODF qui, pourtant, ne sont pas désignés au suffrage universel des frères. Donc arrêtons avec ce couplet politicien, bien conformiste, car bien dans l’air du temps.

    Personnellement, je n’attends rien de la maçonnerie dans ce dossier qui la dépasse de très loin et qui ne relève évidemment pas de son objet, mais des pouvoirs publics des Etats. Keller peut s’agiter dans son coin à Calais et promettre un chèque de la fondation du GODF qui sera en réalité une goutte dérisoire. A quoi cela sert-il si ce n’est à donner bonne conscience aux frères qui, le cul bien assis sur les colonnes, vivent dans l’attente fébrile du prochain communiqué qui pourra les soulager ? Ah au moins, nous aurons dit quelque chose. « Nous aurons proclamé nos valeurs au monde profane  », comme me le disait, un jour, un retraité propre sur lui rencontré dans une loge. Quelle avancée pour l’humanité !

    C’est aux Frères, librement, de manière autonome, à agir selon leurs moyens et leurs possibilités. Mais beaucoup d’entre eux sont des citoyens anonymes, comme moi, qui n’ont aucun pouvoir, qui sont de simples témoins de ce qui se passe. On ne fait pas de la politique avec de bons sentiments et de l’émotion.

    C’est aux pouvoirs publics, surtout, de gérer cette situation (pas si inédite, souvenons-nous de la débâcle et de l’exode en 40… c’était pas brillant). Aujourd’hui, nous sommes en paix (grâce à l’Europe, ne l’oublions pas). Ce sont ceux qui souffrent qui viennent à nous.

    L’Union européenne, qu’on le veuille ou pas, est le seul centre décisionnel coordonné du continent. Ce qui se pose problème, à l’heure actuelle, c’est bien les divergences qui existent entre les Etats dont certains refusent d’accueillir des quotas de réfugés parce que ce n’est électoralement pas porteur et que la situation économique n’est pas bonne. C’est exactement les mêmes discours de rejet ou de méfiance que l’on entendait à la croisée des XIX et XX siècles à l’égard des immigrés belges, luxembourgeois, russes, polonais, italiens, travaillant dans les houillères du nord et, au XXe, avec les réfugiés espagnols fuyant le franquisme.

    • 4
      Condorcet
      16 septembre 2015 à 10:18 / Répondre

      Beau mélange des concepts pour justifier une légitimité européenne qui n’existe pas. Depuis 2005 je sais que l’Europe n’est pas démocratique et il suffit de constater son attitude vis à vis du peuple Grec pour le savoir. Depuis quand l’Europe s’attaque t’elle aux paradis fiscaux comme le Luxembourg où les oligarques Grecs, auteurs de tous les déboires de ce petit pays, ont planqué le fruit de leurs turpitudes? On pourrait en dire autant pour l’Espagne.
      L’Europe c’est la mafia, les lobbys, et autres organisations anti-démocratiques. Monsieur Junker à lui même déclaré « que la démocratie s’arrête là où commencent les traités », c’est dire.
      C’est d’une Europe des peuples dont nous avons besoin et de la présente Europe la seule chose que l’on en attend c’est son acte de décès.

      • 8
        Patrice Deriémont
        16 septembre 2015 à 11:10 / Répondre

        Peut être un peu « radical » mais il y a du vrai

        • 13
          Condorcet
          16 septembre 2015 à 13:46 / Répondre

          Si les maçons doivent s’impliquer soit personnellement, soit à travers leurs obédiences, c’est pour créer une autre Europe celle des peuples. La maçonnerie retrouverait là tout son rôle des temps premiers. Le veut-t’elle, et en est t’elle encore capable?

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif