Loge Henri Dunant

Publié par Jiri Pragman
Dans Loges

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 25 juin 2012
Étiquettes : , ,
  • 3
    la classe des ce2
    3 juillet 2013 à 10:53 / Répondre

    cetait super

  • 2
    alain bernheim
    28 juin 2012 à 11:15 / Répondre

    Je peux affirmer qu’Henri Dunant n’était pas franc-maçon. La confusion provient du fait qu’un Albert Dunant, Eq. a Benignitate, faisait partie du GPIH. Pour ceux qui doutent encore, voici quelques références: ALP 1928/135 Zentenarfeier – ALP 1996/2 – ALP 8-9/1999: 227 – ALP 10/1999: 261 (ALP = Alpina). Et l’excellent Bulletin de la société Henry Dunant N° 21 (2003) où les 34 premières pages font le point sur la question

  • 1
    jcmh
    25 juin 2012 à 09:36 / Répondre

    Non. C’était naguère une légende assez répandue. Aucune trace d’Henri Dunant dans les archives de la Grande Loge Suisse Alpina fondée en 1844, soit 15 ans avant la bataille de Solferino. Aucune Loge en Suisse n’a jamais revendiqué l’appartenance de Dunant; en revanche, il était membre du mouvement du Réveil (protestants de type fondamentaliste distincts de l’Eglise Réformée officielle).

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous