L’ombre de Dionysos

Publié par jissey
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 26 novembre 2022
  • 4
    JMB
    26 novembre 2022 à 20h56 / Répondre

    « Finalement, les francs-maçons gardent Mélenchon
    La justice interne du Grand Orient a retoqué la demande de suspension du leader de la France Insoumise. »

    Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.
    Jean de La Fontaine

    Comment ne pas être d’accord avec Jean de La Fontaine quand on voit ce simulacre de Justice de la part du GODF en comparaison de la non sanction de JL Mélenchon.
    Et pourtant il me semble évident que Michel Maffesoli est nettement moins dangereux pour la République Française et la Franc-Maçonnerie que peut l’être le leader de la France Insoumise.
    Ces décisions, issues de copinage mal sain, ne grandissent pas le GODF

  • 3
    Jovis
    26 novembre 2022 à 15h14 / Répondre

    Sur l’EXCLUSION, voici quelques précisions :

    Sur les faits :
    Le 2 juin 2022, le Conseil de l’Ordre du GODF, en la personne de son Garde des Sceaux a déposé une plainte à l’encontre de Michel MAFFESOLI.

    Il fait valoir à l’appui de sa plainte la participation régulière du Frère Michel MAFFESOLI à des manifestations organisées par des groupes et partis de l’extrême droite française, qui prônent notamment la théorie du « grand remplacement ».
    Il a ajouté « qu’en s’affichant avec des leaders du parti Reconquête (Gilbert COLLARD et Marion MARECHAL), Michel MAFFESOLI donne caution aux théories défendues par les intéressés. »
    Il a indiqué « que par son comportement et son engagement, il a contrevenu au Règlement Général et en particulier aux articles 76, alinéas 5 et 6, 93, alinéas 7 et 87.

    Par sa décision du 3 août 2022, la Section Permanente de la C.S.J.M a prononcé la suspension des droits et qualités maçonniques du Frère Michel MAFFESOLI pour une durée de deux ans.

    Michel MAFFESOLI a fait appel de cette décision par un courrier daté du 29 août 2022 et enregistré au Greffe le 31 août 2022.

    A l’audience en appel du 14 novembre 2022, en l’absence de l’appelant, la conciliation n’a pu être recherchée.
    Il a été procédé à l’examen de l’affaire sur le fond.

    Le Conseil de l’Ordre a soutenu dans sa plainte, en s’appuyant sur les documents versés aux débats, que le Frère Michel MAFFESOLI participe régulièrement à des manifestations, colloques, anniversaires, débats… organisés par des groupes, collectifs, associations et mouvements notoirement connus et qui se reconnaissent eux-mêmes comme porteurs et défenseurs des idées de l’extrême droite…

    Dans son mémoire en défense Michel MAFFESOLI n’a pas contesté les faits qui lui sont reprochés. Il s’est borné à rappeler ses origines familiales, sa vie maçonnique, sa formation et sa carrière universitaire, sa proximité d’hommes politiques…

    Sur la sanction :
    Les termes de l’article 93-7 du Règlement général prévoient la sanction d’exclusion pour notamment l’appartenance, la collaboration de fait ou de droit à une association ou à un groupement appelant à la discrimination.

    « La Section d’Appel de la CSMJ statuant publiquement, contradictoirement et en dernier ressort,
    Vu les Principes fondateurs du GODF
    Vu la Constitution du GODF, en particulier ses articles I et II,
    Vu les articles 76, 87 et 93-7, 150 du Règlement général du Grand Orient de France,
    – Dit que la Section Permanente s’est tenue conformément aux dispositions du Règlement Général.
    – Dit que la procédure suivie est régulière.

    En conséquence, sur le fond :
    – Confirme la décision de la Section permanente sur le principe de la sanction,
    – L’infirme en ce qu’elle a prononcé la sanction d’exclusion de deux ans.

    Statuant à nouveau,
    – Prononce l’exclusion de Frère Michel MAFFESOLI. »

    La décision, rendue en audience publique, a pris effet immédiatement le 14 novembre 2022.

    • 5
      Luciole
      27 novembre 2022 à 15h38 / Répondre

      Je ne connais pas Michel Maffesoli et je n’ai pas à me mêler des affaires internes du GOdF mais Hiram.be est un site public et il est lu par des personnes n’appartenant pas à l’ordre maçonnique.C’est une violation maçonnique manifeste que d’étaler en public des affaires qui n’intéressent que les membres de cette Obédience. (dont je ne fais pas partie).

  • 2
    Anubis Rê
    26 novembre 2022 à 13h37 / Répondre

    Internet, les réseaux sociaux sont le miroir grossissant de l’expression d’idées, de mouvements, de groupes, d’organisations tribalo-fascisantes qui n’ont rien de majoritaire dans les sociétés française, européennes et américaine, et tout de marginal.
    Quand par l’effet de système électoraux proportionnels ils parviennent à accéder au pouvoir, c’est toujours au sein de coalitions improbables dont le propre est de ne pas parvenir à gouverner plus d’une année. ils sont ensuite systématique balayés et retournent à leur hurlements et leur démagogie.
    Aux USA, c’est bien un scrutin majoritaire qui amènera le démagogue Trump à la Maison Blanche. Il ne parviendra pas à s’y maintenir au delà de son unique mandat et vient de prendre un revers piquant aux dernières Midterms.
    Nous savons maintenant de manière certaine que tous ces mouvements extrémistes à l’orientation politique pas toujours identifiable, souvent à droite de l’échiquier malgré tout, sont soutenus financièrement et techniquement depuis une vingtaine d’années par la Russie du criminel Putìn et sa clique de néo-nazis. Chez nous, le Rassemblement National ne serait pas grand chose sans l’argent des banques russes. Quant au vichyste Zemmour on ne sait pas trop ; Putìn, Bolloré ou Putìn/Bolloré.
    Je crains que Maffesoli soit tout d’abord tomber dans le panneau.
    Je l’ai soutenu un moment, pensant qu’il menait une étude sociologique. Il me semble maintenant soutenir clairement ce néo-fascisme.
    Avant de l’exclure il faut s’en assurer. Si c’est avéré, il n’a plus rien à faire chez les maçons.

  • 1
    Jovis
    26 novembre 2022 à 11h00 / Répondre

    « … Eu égard à son statut d’universitaire, à ses fonctions, à sa vaste culture, à son long parcours maçonnique, à ses connaissances sociologiques, à la large diffusion de ses idées, Michel Maffesoli ne pouvait ignorer, compte tenu de sa notoriété tant au Grand Orient de France que dans le monde profane, que par ses innombrables participations (écrites, orales, audiovisuelles…) aux manifestations, débats, réunions précitées et même ses simples présences, qu’il offre un gage de crédibilité de poids aux discours de ces mouvances extrémistes et une résonance et une caution majeures à la diffusion de leurs idées. Il ne peut, ce qu’il ne soutient pas d’ailleurs, plaider ni la bonne foi ni une sorte de militantisme à rebours. Bien au contraire, il indique lui-même encore : « Il s’agit de trouver de nouvelles manières de faire vivre ensemble les différentes composantes de la société : non plus une république une et indivisible, mais une res publica en mosaïque», puis page 115 : « Les masses éparpillées ne se sentent plus représentées par la démocratie représentative. Le modèle politique de la démocratie représentative n’est plus pertinent ». Il mettait ainsi clairement en cause l’universalisme républicain, fondement de l’Obédience Grand Orient de France.
    Ses participations aux manifestations précitées apparaissent ainsi comme, sinon une adhésion, du moins un soutien intellectuel et moral fort à des courants d’idées que le Grand Orient de France n’a de cesse de combattre.

    Il résulte de ce qui précède que le Frère Michel MAFFESOLI a commis des fautes qui sont, en raison de leur nature, leur ampleur et de leur répétition, d’une particulière gravité.
    Elles justifient la sanction d’exclusion. »

    Source : Extrait du jugement (Décision 937 SA de la Chambre Suprême de Justice Maçonnique (CSJM) du Grand Orient de France

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous