Mélenchon n’est plus franc-maçon !

Publié par Géplu
Dans Divers

C’est par une brève du Figaro que l’on a appris que Jean-Luc Mélenchon a démissionné de sa loge du Grand Orient de France. Comme l’indique le Figaro, les récentes déclarations tonitruantes de Mélenchon l’avaient éloigné de l’esprit des loges que, de toute façon, il ne fréquentaient plus beaucoup depuis déjà pas mal de temps…

Sa démission est effective depuis décembre 2019.

vendredi 6 mars 2020
  • 46
    Biobrute
    10 mars 2020 à 12:01 / Répondre

    Moi je trouve que les frères ici présents sont bien prompts à juger leur frère Jean-Luc. Que des frères soient obligés de statuer sur le maintien ou non d’un frère de leur loge, soit. Que l’on commente la démission d’un frère de sa loge, à la rigueur. Mais que l’on juge un frère, homme publique, sans même le connaitre, je ne trouve pas ça très fraternel et ne va pas dans le sens de la recherche de la vérité…Malgré sa démission il reste un frère. Sauf à prouver qu’il a manqué à ses serments…

  • 45
    DEL RIO
    9 mars 2020 à 13:12 / Répondre

    22 – Olivier Farcis,
    « Jl Mélenchon n’a jamais mélangé sa qualité de Frère avec celle d’élu de la République »
    Ce que vous dites est grave. Un homme ne peut pas être gouverné tentôt par la mesure, tantôt par l’excès selon l’endroit ou il se trouve et l’audience qu’il souhaite atteindre. On pourrait qualifier un tel homme de sournois et de manipulateur. Je n’ose pas imaginer de personnes intègres renouvelant leur caution à une telle personne dont les motivations n’apparaîtraient que plus souterraines et inavouables.

    • 47
      BELASTRO
      13 mars 2020 à 17:36 / Répondre

      « On pourrait qualifier un tel homme de sournois et de manipulateur. »

      Encore eût-il fallu que ce « Frère » ne fut pas un clown…

  • 44
    DEL RIO
    9 mars 2020 à 13:01 / Répondre

    On peut reconnaitre à JL Mélenchon une indéniable virtuosité dans l’exercice des planches tout en restant lucide sur l’inadéquation entre le contenu de son programme politique et la mesure maçonnique. La France Insoumise est l’héritière du marxisme-léninisme, mouvement qui a toujours été caractérisé par une forme de radicalité dans ses thèses, ses formules et son action. La fusion entre anarchisme et communisme a donné naissance à des groupuscules terroristes dont la fameuse “Action Directe”, qui a revendiqué plus de 80 attentats ou assassinats sur notre territoire dans les années 1980. Les actuels antifas se revendiquent du même héritage, et l’on sait combien cette portion de l’extrême gauche est tout aussi nocive et belliqueuse que l’extrême droite. Il y a matière à réfléchir en termes sociologiques sur ce qui pousse les français à accepter une forme de violence, voire la trouver sympathique sous les traits d’un tribun certes hors pair, parce qu’elle les maintient dans l’illusion qu’un espoir révolutionnaire est possible à chaque instant.

  • 36
    Artie Schaw
    8 mars 2020 à 11:08 / Répondre

    35 ans de REAA dans diverses obédiences où j’ai planché jusqu’à plus soif. Puis depuis 15 ans j’ai choisi de devenir exclusivement membre actif de la GL d’Ecosse où effectivement on ne ‘produit’ pas de planches, à l’exception de temps à autre de la présentation d’un travail de recherche sur l’histoire de l’Ordre ou sur un personnage des légendes ou sur une grande figure de la FM. Je m’en porte à merveille, le travail en loge me permettant de découvrir les enseignements contenus dans les rituels, visant entre autres à rendre des hommes bons Meilleurs. Une remotivation formidable dans ma vie maçonnique.
    Ah la planche!!! Quel superbe exercice de vanité, rendu de plus en plus aisé par le recours aux moteurs de recherche comme substitut à une lecture bien digérée ou à un rituel bien vécu. Combien de planches à passer et à repasser avant d’atteindre la Connaissance ?
    Avec toujours cette sempiternelle fadaise: à bonne planche bon maçon. Faut-il intellectualiser sa maçonnerie pour devenir meilleur et mieux aimer son frère et son prochain? Comme disait fort justement Jérôme Colin dans Trois Points et 400 Coups: « Le terme planche, d’origine opérative évidente, continue de s’employer de nos jours en hommage à la fréquente platitude du contenu des exposés »; c’est malheureusement ce que j’ai bien souvent vécu.
    Aucun regret donc et regain d’enthousiasme pour l’Ordre.

    • 37
      Lazare-lag
      8 mars 2020 à 12:03 / Répondre

      La planche, superbe exercice de vanité?
      MTCF Artie (j’évite volontairement l’intégralité du pseudo, on comprendra pourquoi), j’essaie de comprendre où peut se situer la vanité avec le fait de plancher.
      Exposer devant un public, fût-il composé de frères, est quand même un forme de prise de risque.
      Le risque de la vanité pour quelques uns, c’est possible, des francs-maçons verbeux qui s’écoutent parler, ça existe évidemment. Forment-ils pour autant la majorité, j’en suis moins sûr.
      Pourquoi?
      Parce que derrière, il y a le débat.
      Et dans le débat, la liberté de parole peut amener l’auteur de la planche à se remettre en question, à recevoir des critiques, pas forcément toujours amènes et bienveillantes et, le pire peut-être, à faire face à un silence poli qui peut durer parfois jusqu’à ne pas se rompre.
      Toutes manifestations librement exprimées, ou librement tues, qui devraient normalement faire en sorte de « ne pas se le péter ».
      Je suis de ceux qui pensent, un peu comme toi, que la planche n’a pas à être intellectualisée outre-mesure.
      Nous devons y privilégier, si possible, la part d’émotion, la part de partage et la part de bienveillance.
      Et l’exercice n’est pas toujours aisé.
      Souvent d’ailleurs les francs-maçons universitaires n’y réussissent pas, ou difficilement, se croyant encore devant leurs étudiants.
      Le but du jeu n’étant pas de produire une planche comportant autant de feuilles qu’un certain légume ( désolé, je n’ai pas pu, j’ai craqué, mais pour moi l’humour ce n’est pas seulement sous les articles de Jissey et de ses jeudis maçonniques…)
      Redevenons sérieux, l’exercice de la planche peut même avoir quelques vertus. Il oblige l’auteur comme l’assistance à creuser un sujet. Ou y revenir la tête reposée. Ce n’est pas rien, notamment pour un approfondissement maçonnique, de rituel ou pas.
      J’observe également, que le cadre particulier de la tenue permet, en tout cas m’a permis à moi, de faire un travail sur soi pour l’expression orale en public, bien utile une fois revenu dans la vie profane, et dans la vie professionnelle.
      Excellent exercice à cet égard pour mieux maîtriser et/ou participer aux réunions avec prise de parole quasi obligatoires.
      Du coup, qu’on ne compte pas sur moi pour rejoindre le choeur de ceux qui professeraient que: les planches ça compte pour des clous!

      • 38
        Luciole
        8 mars 2020 à 15:07 / Répondre

        Cher Lazare
        Que ferais-je si tu n’étais pas là pour corriger,prolonger subtilement,voire même critiquer mes écrits qui pêchent souvent (trop) par l’impulsivité et/ou une réaction trop superficielle?
        Je suis trop souvent (encore) davantage dans l’oral que dans l’écrit ou, si tu préfères ,plus interprète que compositeur.
        Je suis heureux de cette collaboration (si tu permets) et je ne mets aucune ironie dans mon propos
        avec toujours le plaisir de te lire.

        • 41
          Lazare-lag
          8 mars 2020 à 21:34 / Répondre

          TCF Luciole,
          J’ai comme un petit doute…
          Je réponds à Artie Schaw et c’est Luciole qui vient faire écho comme si je m’étais adressé directement à lui.
          D’où, me semble-t-il, deux possibilités:
          1/ Soit Artie Schaw et Luciole ne sont qu’un seul et même interlocuteur.
          Après tout, rien n’interdit de venir ici et de recourir à plusieurs pseudos pour communiquer.
          Pourquoi faire simple quand on peut se compliquer la vie…
          2/ Soit Luciole s’est trompé d’emplacement pour me répondre.
          Dans une telle hypothèse, ne visais-tu pas plutôt une réponse à un autre message de ma part, peut-être le n°33?
          Ceci pour la forme.
          Quant au fond, n’étant plus tout à fait sûr de ce à quoi tu réagis, il m’est un peu difficile d’émettre une nouvelle réponse, même si j’observe comme une sorte de compliment dont je devrais évidemment te remercier.
          Mais, autant que possible, essayons d’éviter les quiproquos… et crois-bien qu’ici-même, moi aussi je ne mets aucune ironie dans mes propos!

          • 43
            Luciole
            9 mars 2020 à 12:57 / Répondre

            Je rougis de confusion cher Lazare.J’avoue ne pas toujours comprendre clairement le système de numérotation de notre cher frère Géplu. et d’arriver comme un cheveu sur la soupe au milieu d’une conversation dont j’étais auparavant absent.
            C’est bien réponse au message 33 que j’ai faite par le 38.mais il est aussi d’ordre général.Ce n’était pour autant moins compliment que remerciement.
            Bonne journée.

  • 28
    Luciole
    7 mars 2020 à 22:03 / Répondre

    Est ce que les rapports de JLM avec son obédience nous regardent?

    • 31
      Altec
      8 mars 2020 à 08:11 / Répondre

      certainement pas ! ça c’est sur !

    • 33
      Lazare-lag
      8 mars 2020 à 08:47 / Répondre

      Sauf erreur de ma part, il me semble que la question (28, Luciole) comme la première réponse (31, Altec) émanent de frères qui ne relèvent pas de cette obédience là, le G.O.D.F.
      C’est déjà intéressant en soi.
      – – –
      Quand on est affilié au G.O.D.F., il est quand même préférable d’être informé de ce qu’il peut advenir (en positif comme en négatif) d’un frère ayant une certaine notoriété, et même une notoriété certaine.
      A titre strictement personnel, et en tant que membre d’une loge du G.O.D.F., j’observe que c’est par ce biais d’une publication de l’info sur le site d’Hiram.be, relayant une information parue dans la presse, que j’apprends cette démission.
      Pas par une information diffusée en interne au sein de l’obédience.
      Ca aussi c’est intéressant.
      – – –
      Enfin, un petit détail, la brève du Figaro n’est pas datée. Date-t-elle du 6 mars, comme la parution ici, sur Hiram.be?
      Auquel cas, en interne, au niveau du siège, et de la loge d’appartenance, rien n’a transpiré pendant deux à trois mois.
      On s’interroge.

  • 27
    Désap.
    7 mars 2020 à 21:22 / Répondre

    D’où Mélenchon n’est-il plus franc-maçon ? Il n’est plus affilié, rien d’autre.
    C’ est un frère, et l’un des meilleurs.
    Qu’est-ce qu’un maçon ? Celui qui ne fait pas de vague, qui transige avec la misére, l’injustice, les inégalités ?
    Justement non !

    • 29
      DANZON Jacques
      8 mars 2020 à 00:57 / Répondre

      Tout à fait d’accord avec toi mon TCF. Et que celui qui a réussi à maîtriser totalement ses passions, lui jette la première pierre !
      SEM

    • 40
      Jean_de_Mazargues
      8 mars 2020 à 17:10 / Répondre

      Bon débarras ! On ne risquera plus de croiser cette homme violent dans ces couloirs.

  • 22
    olivier farcis
    7 mars 2020 à 16:07 / Répondre

    Jl Mélenchon n’a jamais mélangé sa qualité de Frère avec celle d’élu de la République.
    Certains, sur ce site, lui font donc un mauvais procès, très politique, et tout à fait profane.
    Quant aux planches libres en loges, rappelons que des centaines de milliers Frères anglo-saxons n’en font en aucun cas.

    • 39
      Jean_de_Mazargues
      8 mars 2020 à 17:08 / Répondre

      … et ne s’en portent pas plus mal … Pensons aussi aux très nombreux ateliers qui, en France, évitent prudemment ces tartines académiques que sont trop souvent les planches – quand ce ne sont pas de vulgaires placets militants – et privilégient la prise de parole successive à partir d’un thème maçonnique. Un bien meilleurs façon de tailler un peu la pierre brute.

  • 21
    Didier. L.
    7 mars 2020 à 14:56 / Répondre

    Bonjour, il y a une dizaine d’années je suis allé écouter ce F… PLANCHER dans une loge Havraise. Planche remarquable, interventions des FF de grande qualités. Le F… JL Mélenchon, calme, posé à l’écoute et comme a son habitude très brillant orateur. Je garde aussi un bon souvenir des agapes. J’ai rencontré un homme complétement différent de l’image qu’il donne dans les médias.
    Jai dit.

    • 24
      ERGIEF
      7 mars 2020 à 16:52 / Répondre

      N’ayant pas eu l’occasion de croiser ou d’entendre Jean Luc M. en loge (nous ne pratiquons pas la même maçonnerie) je fais confiance a ceux et celles qui peuvent témoigner de ses travaux quant à leur qualité ainsi qu’au comportement de ce frère (démissionnaire ou pas il reste un FM n’en déplaise à ses détracteurs) sur les colonnes. En revanche ce dont je suis, ainsi que tout un chacun, témoin c’est de ses attitudes et propos dans le monde profane. Hors la loge JL M, dont je reconnais par ailleurs les talents de tribun et les qualités de rhétoricien , se comporte extrement mal. Il est virulent, de mauvaise foi, agressif, démagogue, opportuniste etc. On nous apprend en loge que nous devons poursuivre au dehors l’oeuvre commencée dans le T. Il y a donc largement de quoi se poser une question de fond: en quel lieu est-il réellement lui-même ?
      Parcequ’au vu du spectacle qu’il donne sur les parvis et l’agora on est en droit de douter de sa sincérité intra templum et de fustiger l’image de l’ordre maconnique qu’il véhicule auprès des non-initiés.
      On peut aussi le plaindre du si peu d’effet qu’a eu sur la maîtrise de ses passions et de son ego la méthode maconnique. Une telle dualité permanente (je ne dis pas schizophrénie) doit être particulierement lourd à porter. Je comprends sa démission.

  • 20
    Etienne Junqua
    7 mars 2020 à 14:26 / Répondre

    On peut être déçu par un Franc Maçon mais pas par la Franc Maçonnerie.

  • 18
    cambier claude
    7 mars 2020 à 12:14 / Répondre

    Bonjour,

    Les politiciens en Loge font du tort à la Franc-maçonnerie

    • 23
      Lazare-lag
      7 mars 2020 à 16:18 / Répondre

      Et d’autres diront que les francs-maçons politiciens font du tort à la politique…
      On en sort comment?
      Dans les deux cas, peut-on ainsi généraliser? Et n’est-on pas alors dans les clichés?

    • 35
      jodel
      8 mars 2020 à 10:53 / Répondre

      La IIIème République, parce que – et grâce à – des FF engagés ayant « pris le pouvoir politique », n’a -t-elle pas été source de grandes avancées (école, laïcité… ) ? Ne faudrait-il pas reprendre ce pouvoir aujourd’hui (certes, avec des FF qui servent plus qu’ils ne se servent …. un autre sujet) ?

  • 16
    Setondji
    7 mars 2020 à 11:56 / Répondre

    C’est aussi cela la liberté qui nous caractérise. Et d’ailleurs qui sommes nous pour juger….
    Ne sommes nous pas d’éternels App:. ?

  • 14
    Altec
    7 mars 2020 à 11:26 / Répondre

    Mon propos ne traite pas sur \ »planche ou pas planche , j\’ai réagit au commentaire N° 1 de F GARDON …je cite \ » si il ne planche pas aucune raison qu\’il reste FM \ »
    J\’ai trouvé cette remarque étonnante et restrictive.
    Un ancien N° de FM Magazine a proposé un article : les rites A/S ne font pas de planches …pourquoi ?
    Je pourrais peut être le retrouver mais comment le transmettre ?
    Ceci étant je ne suis pas spécialiste de la question……
    A suivre ?

    • 26
      Lazare-lag
      7 mars 2020 à 21:07 / Répondre

      Merci ALTEC.
      S’agissant de l’ancien numéro de FM Magazine que tu proposes, contente-toi d’en signaler ici le numéro et la date. S’il faut, bien que non abonné, je l’achète relativement souvent, je l’ai peut-être déjà dans mes archives.
      – – –
      Sinon, je suis comme toi, j’ai réagi (cf. mon message 3) au message de F.Gardon et je l’ai également trouvé curieux et réducteur. A lui de voir s’il tient à s’expliquer plus longuement.

      • 32
        Altec
        8 mars 2020 à 08:39 / Répondre

        @LAZARE-LAG
        FM magazine N° 19

        • 34
          Lazare-lag
          8 mars 2020 à 08:52 / Répondre

          Merci MTCF pour ce retour. Il ne me reste plus qu’à fouiller dans mes archives!

  • 13
    Steph.
    7 mars 2020 à 10:07 / Répondre

    Etonné, il est vrai, des propos lapidaires lus ici et là, mais particulièrement gêné quand ces propos viennent de ceux qui semblent ici être francs maçons…
    Non je ne soutiens pas celui qui a été un frère, et pour lequel il y a beaucoup à dire (et écrire).
    C’est juste le côté péremptoire, (militant peut-être?) qui m’étonne, m’interroge en regard de ce que nous sommes sensés être, et devenir, dans la distance à l’évènement, dans la nécessaire clairvoyance et délicatesse à traiter les personnes et les évènements, dans l’évitement de cette binarité frontale que l’on sent dans la plupart de ces « prises de position »…
    Mais bon… Chacun fait ce qu’il peut sans doute… Bonne journée…

  • 9
    Ella-Ondo
    7 mars 2020 à 06:39 / Répondre

    Et que dites-vous des dirigeants africains qui saccagent et pillent leur pays avec la complicité voire la directive des maçons européens,français en particulier?
    La maçonnerie est-elle occidentale et africaine ?
    Beaucoup de ces gens, maçons, mafieux en Afrique, sont aussi membres des loges européennes et françaises en particulier.
    On ne les exclut pas? Ou bien l’Afrique ne compte pas?

  • 7
    Luigi Vannucci
    6 mars 2020 à 22:23 / Répondre

    L esprit maçonnique se traduit et se révèle dans le comportement d un frère quel que soit son grade…il fait bien de quitter la FM.
    Il est tout ce que le maçon n est pas…
    Verbe haut… réflexion nulle…grande gueule…Il est une tâche pour nous tous.
    Il a eu l’intelligence de partir sans y avoir été invité….et d’ailleurs comment la tolérance qui est la nôtre peut conduire à si peu de lucidité de la part de nos instances…un aveu de faiblesse…ou pire… lâcheté.
    Nous avons des règles…personne…
    Personne ne peut-être des nôtres en se comportant comme lui en public. Il a fait le bon choix.
    Bon débarras.

    • 10
      Astérix
      7 mars 2020 à 07:28 / Répondre

      « Verbe haut… réflexion nulle…grande gueule…Il est une tâche pour nous tous ».
      Verbe haut…oui.., .
      réflexion nulle, je demande à voir, les grandes intelligences qui nous dirigent n’ont que des réussites à coup de 49-3, de référendum non respecté, de parlement godillot, de droit de grève contesté, d’européisme financier, d’austérité budgétaire, de libre échange associé à la déflation salariale, de mise à mal de la res-publica au profit d’intérêts privés (autoroutes, française des jeux, adp,) d’abandon des hôpitaux et autres services publics, la réflexion si elle est nulle a tout de même de quoi s’alimenter au vu du bilan des intelligences.
      grande gueule ça déjà été dit avec verbe haut….Inutile d’en rajouter.

      • 19
        Rivoallan
        7 mars 2020 à 13:46 / Répondre

        Ce jour là, la Franc-maçonnerie a perdu un véritable Républicain , sans casseroles financières, et qui a toujours défendu les valeurs fondamentales de la République : l’émancipation individuelle, la fraternité, la laïcité et la solidarité.
        Je suis très étonnée que la FM ne soit pas intervenue contre la violence invraisemblable de la perquisition organisée contre lui. Enfin, quand un fonctionnaire dit à Mélenchon « je suis armé », il est normal, tout du moins humain, que Mélenchon ait réagi en sacralisant son rôle de député. C’est à cette menace indirecte des armes que Mélenchon a répondu « la République c’est moi ». Je suis très déçue des commentaires à son encontre.

  • 6
    Altec
    6 mars 2020 à 21:58 / Répondre

    Un très grand nombre de FM dans le monde ne font pas de planches.

    • 8
      Lazare-lag
      6 mars 2020 à 23:00 / Répondre

      En d’autres termes?
      Ceci mériterait un petit développement, non?
      Et sur quelle(s) base(s) peut-on affirmer cela?
      Ca serait bien de citer ses sources, une affirmation péremptoire ainsi assénée peut-elle suffire seule à nous convaincre?

      • 11
        altec
        7 mars 2020 à 08:25 / Répondre

        Allusion à l’univers de la FM anglo/saxonne et à ses rites qui ne pratiquent pas « la planche » et qui comporte le plus grand nombre de membre dans le monde.
        Je ne suis pas historien, mon propos n’est que celui d’un lecteur et il peut être débattu et contredit

        • 12
          Lazare-lag
          7 mars 2020 à 09:34 / Répondre

          Merci pour l’information que je n’avais pas, à savoir que « le plus grand nombre » ou que la « FM anglo/saxonne » ne planche pas. Ce que je ne savais pas.
          En même temps, « plus grand nombre » ou pas, la question numérique ne me semble pas un argument déterminant.
          Cela me semble avoir aussi peu de portée que si les les footeux snobaient les rugbymen parce qu’ils sont plus nombreux à pratiquer un sport de ballon, ou que si les rugbymen à XV méprisaient ceux à XIII pour le même motif numérique alors qu’ils jouent avec un même ballon ovale.
          Dans la vie, maçonnique ou pas, un jour on est dans les majoritaires, un autre dans les minoritaires, un jour on est grand, un autre on est petit.
          Du coup, l’essentiel n’est pas là.
          Et du coup la question qui se pose, s’ils ne planchent pas, que font-ils?
          Qu’est-ce qu’une franc-maçonnerie sans planche?
          Et subsidiairement, se pose alors une question de fond: de quand date l’apparition de la planche (écrite) en franc-maçonnerie (spéculative)? Et pourquoi apparait-elle?
          Et plutôt ici plutôt que là?

          • 25
            MARTIN
            7 mars 2020 à 18:18 / Répondre

            La FM anglaise ne pratique pas de planches. Mais en France la majorité des Loges Émulation en font, particulièrement sur des thèmes du rituel. les Anglais n’en font pas car ils ont des tenues durant lesquelles ils travaillent et décortiquent à fond le Rituel, chose qui se fait aussi chez nous.
            le Rituel devant être appris par cœur (nous disons avec le cœur), le travail passé à le comprendre vaut bien une planche

            • 30
              Altec
              8 mars 2020 à 08:10 /

              Exacte les rites A/S ( Émulation, Standard d’Ecosse et York) font , parfois, des planches mais pendant une suspension des travaux ( si la règle est respectée) ce n’est pas une pratique fréquente

              Je visite des Loges Émulation, elles ne doivent pas êtres dans cette « fameuse » majorité.

            • 42
              marcos testos
              9 mars 2020 à 12:50 /

              Exacte Martin mais, comme le précise Altec, ce n’est pas la majorité des Loges Emulation qui font des planches. En tout cas à la GLNF. Et lorsque çà arrive on suspend les travaux .

    • 17
      Antomile
      7 mars 2020 à 12:09 / Répondre

      Je complete : la majorité des Loges dans le monde ne font pas de planche qui est un exercice très français. Tous les rites anglo-saxons consacrent leurs tenues a pratique leur rituel et ils sont en portent très bien

  • 5
    Jérôme B
    6 mars 2020 à 21:04 / Répondre

    Le fait qu.il ai démissionné d.une Loge ne signifie pas qu’.in ne soit plus Franc-maçon. Il n.a pas été radiė.

    • 15
      Makhno
      7 mars 2020 à 11:34 / Répondre

      Démission vaut radiation, il ne fait plus parti des états de l’Obédience et de la Loge en son vivant, ni du Tableau de Loge, ni à l’Orient Eternel.

      • 48
        oldpuzzle
        27 mars 2020 à 10:56 / Répondre

        Ah non ! Démission n’est pas radiation.
        Demissionner est un acte volontaire, libre. La radiation est une sanction votée par les membres de l’Atelier dans un certain nombre de cas prévus par le RG.
        Un démissionnaire peut toujours réintégrer l’Obédience sans pénalité alors que le radié devra payer toutes ses capitations en retard… si sa demande de réintégration est acceptée.

  • 4
    App Dominik
    6 mars 2020 à 21:00 / Répondre

    Ses frères le reconnaissent-il comme tel ?

  • 3
    Lazare-lag
    6 mars 2020 à 19:47 / Répondre

    Que doit-on ici comprendre?
    Un franc-maçon (peu importe sa notoriété, sa personnalité, son identité, et je tiens à me placer ici à titre général, bien au delà du cas nommément évoqué) qui ne plancherait donc plus n’a aucune raison de rester franc-maçon?
    C’est ça l’idée?
    N’est-ce point un peu réducteur comme motif d’exclusion?
    Evalue-t-on un franc-maçon uniquement à cela?
    A sa capacité à exposer une planche?
    Si l’on me permet un trait d’ironie, ou un raisonnement poussé à l’absurde, vu sa charge, un Vénérable ne planche en général plus.
    Dans ta logique, il est bon à débarquer?
    Et ceci étant précisé que je suis de ceux qui planchent un minimum de une fois par an dans mon atelier bleu.
    Il m’est même arrivé, mais en cumulant sur divers chantiers de plancher jusqu’à quatre fois sur une année.
    Ca a été mon maximum, je l’avoue. C’est un peu beaucoup surtout si on veut bien faire chaque fois.
    D’autant que tu ne dis rien sur l’assiduité, ce qui est curieux, et qu’une participation au sein de la loge peut se manifester de diverses façons, en occupant diverses fonctions par exemple.

  • 2
    Altec
    6 mars 2020 à 18:46 / Répondre

    Faut il nécessairement « plancher » pour être et demeurer FM ?

  • 1
    Francis garnon
    6 mars 2020 à 18:06 / Répondre

    S’il ne planche plus il y a aucune raison qu’il reste franc-maçon c’est une bonne chose

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif