• Les gants de François Morel

    Comme il vaut mieux en rire qu’en pleurer, encore un clin d’œil de François Morel qui continue d’explorer les effets tragico-comiques que pourrait provoquer le coronavirus lors des prochaines tenues maçonniques…   🙂