Napoléon était-il franc-maçon ?

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 5 novembre 2022
Étiquettes : ,
  • 7
    Anubis Rê
    9 novembre 2022 à 16h51 / Répondre

    Je pense que la réponse la question : Napoléon était-il franc-maçon ? Se trouve révélée par l’Histoire des souverains français.
    Depuis Philippe IV aucun de nos Rois et Empereurs ne fût vassal, ni de l’Eglise, ni d’une quelconque association ou école de pensée.
    Napoléon mit la franc-maçonnerie à son service, comme le Bel tenta de s’approprier la papauté et Louis XV n’exécuta jamais les ordres du Vatican s’agissant de la Fraternité.

  • 6
    Jean van Win
    9 novembre 2022 à 12h25 / Répondre

    Évidemment, si l’on prend le pamphlétaire Henri Guillemin comme modèle, on va trouver des tonnes de « choses surprenantes, » dont personne n’a jamais entendu parler, sauf lui. Avec l’aplomb et la méprisante assurance qui assure le succès de tous les dogmatiques.

  • 5
    Arimaspi
    6 novembre 2022 à 19h16 / Répondre

    Dans une interview réalisée en 2006, avec Jean-Michel Quillardet, Marc De Jode avait évoqué la thèse d’Henri GUILLEMIN selon laquelle Bonaparte aurait été initié lorsqu’il résidait à Marseille dans les années 1793-1794. Je n’en ai pas trouvé trace dans les écrits d’henri GUILLEMIN qui sont, il est vrai, assez nombreux sur l’empereur. Cela vous parait-il crédible ou est-ce une galéjade ?

  • 4
    Jean van Win
    5 novembre 2022 à 18h05 / Répondre

    Par cette lettre, Pyron APPREND à Cambacérès que Napoléon a été initié.
    Bizarre autant qu’étrange, non ?
    Comme si l’Archichancelier pouvait l’ignorer ?! Voir Cambacérès sur Internet.
    Et prendre Collaveri avec des pincettes. Napoléon a été initié partout. Sans le moindre document probant.

    Lire surtout : « L’État-major maçonnique de Napoléon » de Pierre Mollier, Pierre-François Pinaud, et préfacé par Charles Napoléon Éditions A l’Orient. Ce dernier cite son ancêtre Jérôme Bonaparte, roi de Westphalie, qui écrit ceci : « …une véritable maçonnerie dont Sa Majesté elle-même professe les principes en sa qualité de Franc-maçon ».

    Pour ma part, je pense qu’il existe de nombreuses raisons de se méfier du roi Jérôme. En voici donc une de plus, et de taille !….

  • 3
    Luciole
    5 novembre 2022 à 16h55 / Répondre

    Je doute que Cambacéres ait eu besoin d’un avis de Pyron pour savoir si Napoléon était FM ou même qu’il y avait moult FM dans son entourage.
    Il était le mieux placé pour le savoir.

  • 2
    Jean van Win
    5 novembre 2022 à 11h15 / Répondre

    Doux Jésus ! faut-il une fois de plus revenir à cette tarte à la crème mille fois rabâchée ? Même Tulard est ambigu et n’arrive pas à se déterminer sans se contredire au fil du temps dans des hésitations qui ne sont pas de son style..
    Des bouquins ont été pondus à foison pour démontrer que oui, il le fut. L’Empire le fut, d’accord. Pas le patron, qui s’en foutait copieusement..
    Les maçons ( essentiellement français) sont partagés ; pour les uns, il le fut, et plutôt dix fois qu’une ! Mais Napo lui-même s’en gausse avec vulgarité dans les versions multiples de ses « souvenirs ». mille fois retouchés pour servir sa gloire personnelle.
    La question est de savoir si le comportement de cet homme fut celui d’un maçon, en de nombreuses matières. Je vous laisse le soin de répondre.
    « Faire de l’histoire, c’est raisonner sur des documents », écrit Tulard. Là, on peut le suivre sans restriction.
    Napoléon franc-maçon n’est pas un article de foi, et quelle est la valeur des « convictions de certains ? ».

  • 1
    Fondation LATOMIA
    5 novembre 2022 à 9h05 / Répondre

    Bonjour,

    Je verse au dossier une lettre du 15 mai 1811 de Pyron (secrétaire du St Empire) à Cambacéres (conservée à l’Université Kokugakuin de Tokyo) dont voici un extrait :
    […] Quant à la confidence que Monseigneur a daigné me faire hier, j’ai l’honneur de lui faire une observation, c’est que beaucoup de Préfets et de sous-préfets sont ou Vénérables d’honneur, ou Vénérables titulaires ; tout ce qui entoure le trône est de cette société, L’empereur lui-même a été initié, et S. M. sait depuis longtemps que ses meilleurs amis sont les Maçons […]

    Ce n’est pas une preuve irréfutable, mais un témoignage contemporain qui a un certain poids.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous