Nippon #9

Publié par Jiri Pragman
Dans Loges

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 15 novembre 2013
Étiquettes : , , ,
  • 1
    PB
    17 novembre 2013 à 23:12 / Répondre

    Il est intéressant de voir que tous les sites des loges affichent les noms de tous leurs officiers et certains autres membres. Ce n’est pas surprenant pour les Américains qui, dans leur pays, ne cachent pas leur appartenance à la franc-maçonnerie, mais est plus inattendu de la part des Japonais.
    Jusqu’à la deuxième guère mondiale, la franc-maçonnerie au Japon était composée uniquement des Occidentaux, sans aucun Japonais, et elle était mal vue par les autorités.
    Pendant la deuxième guerre, le Japon ayant conclu une alliance avec l’Allemagne hitlérienne, la franc-maçonnerie a cessé d’exister sur son territoire et les médias japonais ont repris la propagande anti-maçonnique allemande. Comme elle s’attaquait à un mouvement inexistant au Japon, elle ne semble pas avoir laissé beaucoup de traces.
    La franc-maçonnerie y a été recréée par le général McArthur et la première loge ne date que de 1957. Cela explique sans doute le peu d’hostilité qu’elle suscite.
    (Sur la maçonnerie en Asie on peut voir http://logedermott.over-blog.com/article-34555548.html)

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous