koch
François Koch, du Blog "La Lumière" de l'Express

Non, je n’ai pas plagié monsieur Koch

Publié par Géplu
Dans Divers

Koch pète les plombs. Il n’aime pas s’entendre traiter de curieux malsain, ni de profanateur de secrets maçonniques !
Tout cela serait pour lui « insultes et diffamations ». Comment alors appeler son travail de profane sur la maçonnerie quant il dit lui-même qu’il consiste à « jette(r) de « La Lumière » sur ce qui demeure caché ou camouflé, confidentiel ou discret.» ?…

Il est surtout persuadé d’être le seul à savoir ce qui se passe dans les obédiences, ou plutôt dans leurs arrières-cours. Les « bruits de chiottes », comme il faut les appeler ne sont effectivement généralement révélés que chez lui, parce que les blogueurs maçonniques sérieux, dont j’ai la prétention de faire partie, n’ont que faire de ces non-informations.

Quant à l’affaire qui nous occupe aujourd’hui, il m’accuse de plagiat parce que j’ai fait un article où sont cités les frères et les sœurs en passe d’être candidats aux Grandes Maîtrises de la GLFF et de la GLDF, et que je n’aurai pu connaître leur identité qu’à la lecture de ses articles sur le même sujet. Quelle prétention !

NON monsieur Koch, je n’ai rien plagié du tout. Je suis désolé de devoir vous le répéter, mais j’avais ces informations bien avant que vous ne les publiiez. J’ai eu, il y a déjà plus d’un mois, plusieurs conversations téléphoniques sur ce sujet avec des frères dignes de foi, que je n’ai pas à dévoiler moi-même mais qui pourront s’ils le souhaitent en attester, et j’ai même, dès la mi-mars eu des échanges de mails dans lesquels ces noms figurent. Ces mails dévoilant d’autres noms et informations confidentielles, je ne les produirais pas publiquement, mais ce pourrait être fait en justice si nécessaire, ce qui n’est pas exclu. Pour les sœurs, c’est dans une conversation téléphonique le week-end dernier, la veille de l’article de monsieur Koch que ces noms m’ont été donnés. Avec, évidemment, l’orthographe qui circulait alors, la même qu’a notée monsieur Koch. Probablement la même source… Mais comme je le dis dans mon article d’hier, je ne tenais pas, moi, à dévoiler ces noms avant que les intéressé(e)s ne se dévoilent eux-mêmes. Question de principes, de décence et de respect. Mais on a pas tous la même notion de la décence et du respect semble-t-il. Ce n’est qu’à partir du moment où ils ont été dévoilés par monsieur Koch, quel scoop !, que je ne me suis plus senti lié par cette obligation de discrétion et que j’ai décidé de faire l’article sur le sujet que j’aurai de toute façon fait tôt ou tard pour les lecteurs du Blog Maçonnique. C’est interdit monsieur Koch d’aborder les mêmes sujets que vous ? Il y a une autorisation à vous demander ?…

Quant à la remise de la Marianne à Robert Badinter, sur laquelle j’avais déjà fait un article huit jours auparavant, un Conseiller de l’Ordre du GODF à qui j’ai demandé des photos pourra attester que j’ai échangé avec lui sur ce sujet la veille de mon article, lui faisant part d’informations et de renseignements que j’avais eus sur cette cérémonie par d’autres frères qui y étaient présents. Il y avait entre 120 et 150 personnes ce soir-là, monsieur Koch, vous n’étiez pas seul ! Il faudrait arrêter la parano.

Quant à l’affaire Noé Lamech, parlons-en ! Enfin l’occasion de mettre les choses au clair. Il y a tellement longtemps que j’ai cela sur le cœur… Un an.

Un petit flash-back va être nécessaire et je m’en excuse, mais c’est nécessaire. Lorsque j’ai repris le Blog Maçonnique à Jiri Pragman, je n’ai pas été long à m’apercevoir que celui-ci était régulièrement pillé par Noé Lamech, de Gadlu.info, ainsi qu’à comprendre que ce dernier avait poussé la finesse jusqu’à appeler son blog « Blog maçonnique d’un jeune franc-maçon » (admirez la redondance), pour bénéficier d’un détournement/captation des flux internet autour de l’expression « blog maçonnique ». Bien évidemment je fulminais, mais je faisais le dos rond car sauf à me fâcher, que faire ? Et je n’y étais pas (encore) disposé.

Arrivé alors tout récemment tout feu tout flamme dans le monde des blogs, j’avais clamé haut et fort qu’ayant été plus de 10 ans directeur de la rédaction et de la publication d’un hebdomadaire de province je connaissais le métier, que j’avais de l’expérience et qu’on allait voir ce qu’on allait voir. Très vite j’ai compris combien ces déclarations avaient pu paraître prétentieuses et surtout être ressenties comme une blessante marque de mépris pour les autres blogueurs maçonniques. Je n’ai pas péché par prétention, ceux qui me connaissent savent que ce n’est pas mon genre, mais par excès d’enthousiasme. Que ceux qui auraient pu être blessés reçoivent mes excuses bien tardives. Ce sentiment de gêne d’alors est d’ailleurs une des raisons pour laquelle je tempérais sur le comportement de Noé Lamech, ne voulant pas en plus apparaître comme le méchant. C’est pourtant ce qui allait se produire.

C’est le 1er avril 2014 qu’une énième goutte d’eau a fait déborder le vase. C’est une photo, celle d’un tag, « franc-maçon piège à con », au pied de l’arbre de la liberté abattu à Angers. Une photo que j’avais fait faire le matin même par un frère d’Angers, et que j’avais publiée en illustration d’un article sur l’événement. Je l’ai retrouvée copiée sur le site de Noé, bien sûr sans demande d’autorisation ni mention de source ni d’origine, quelques heures après l’avoir mise en ligne sur le mien et, et c’est ce qui m’a mis le plus en rogne, retrouvée aussi quelques jours après sur un troisième site, mais alors sourcée « photo gadlu.info » ! (celui-là se reconnaîtra aussi). Faut pas charrier. On parlait de détournements et de vol, là on y était réellement en plein ! Alors oui, j’ai alors demandé fermement à Noé de cesser ces comportements non fraternels, ce pillage, et pour montrer ma détermination j’ai déposé le nom de « Blog Maçonnique » en lui demandant d’en cesser aussi le pillage. Ce n’était peut-être pas la chose la plus judicieuse à faire, mais j’étais fâché. Et de toute façon, que je sache ça, cela ne l’empêchait pas de continuer d’exister ni de travailler. Cela l’obligeait juste à faire cesser les détournements sur la recherche du nom « blog maçonnique » que Jiri avait mis dix ans à faire connaître et reconnaître.

Et là, l’agresseur s’est posé en agressé, et c’est moi qui ait été accusé, entre autres par monsieur Koch, de quoi se mêle-t-il, de mal me comporter. Alors que je n’ai fait que demander à un frère qui ne les respectait pas de respecter les usages ! Un peu gros, non ? Et, toujours d’après monsieur Koch, j’ai aussi « porté atteinte à l’étanchéité entre sa vie privée de blogueur maçonnique et sa vie professionnelle sensible ». Il n’a, heureusement, pas osé écrire que je l’avais dévoilé, ce que certains autres ne se sont pas gênés de dire. Tout ça parce que j’ai écrit, pour bien montrer qu’il savait ce qu’il faisait en me pillant, et en faisant justement très attention aux mots utilisés, que Noé travaillait dans le domaine de la cybercriminalité sur le net. En quoi cela risquait-il de le dévoiler ? Faudrait pas exagérer. Ce que j’ai écrit correspondait au profil de milliers de gens ! Mais non, fallait pas toucher au pauvre Noé, victime du vilain et méchant Géplu…

J’ai très mal vécu à l’époque, et maintenant encore d’ailleurs, la petitesse, la bassesse et la hargne, pour ne pas dire la haine de certaines attaques fort peu fraternelles de certains acteurs de la blogosphère maçonnique, par ailleurs absolument pas concernés par le problème, et n’ayant rien compris à la manœuvre (quoi que…), mais jugeant – et condamnant ! – sur des on-dit déformés.

Je me console en me disant que les plus virulents n’ont en fait démontré là que leur propre médiocrité. Monsieur Koch nous en refait la démonstration aujourd’hui.

mardi 14 avril 2015
  • 16
    JBD
    1 mai 2015 à 15:51 / Répondre

    Pour ma part, lecteur régulier des blogs maçonniques, j’approuve la démarche de geplu et considère qu’à plusieurs reprises, au regard de ce que j’ai pu lire ici et ailleurs, il a fait preuve du plus strict respect des règles éthiques. A ma connaissance, il est l’un des rares (le seul?) a avoir dénoncé la publication par F.KOCH de listes entières de dignitaires du GODF ou de la GLNF, publication faite par M.KOCH au mépris de nos règles de discrétion et des serments des frères qui ont divulgués ces listes.
    J’ajoute un témoignage personnel. Plusieurs frères de la GLNF ayant vu par erreur leurs noms publiés sur un site, geplu, est alors immédiatement intervenu pour retirer les noms, à la demande des intéressés, avec un sens de la fraternité et (ajouterais je) de l’éthique du journalisme qui l’honorent. Je précise, enfin, qu’Hiram Be est un site qui donne une large place à l’information culturelle et montre notre Ordre sous son vrai jour, le plus lumineux, et non en montant constamment en épingle (comme d’autres le font, suivez mon regard….) querelles, divisions et polémiques. Grace lui en soit rendue…Son travail honore le journalisme, la culture et la Franc-Maçonnerie. JB

  • 15
    xm
    17 avril 2015 à 17:15 / Répondre

    Une certaine hypothèse est possible quand on lit les commentaires du blog de Koch (qui lui sont bien évidemment tous favorables).

    Certains reprochent à Géplu le traitement du dossier de la CMF qui n’était pas pro GODF ou pro GLNF mais qui reflétait bien l’état d’esprit de la majorité des « sans dents » de la GLDF. D’ailleurs, si ce projet a été suspendu au moins provisoirement, c’est que la majorité y était opposée.

    A noter que dans cette affaire comme dans le profane le journaliste subventionné (par le contribuable) Koch a pris le partie de la direction de la GLDF sans écrire une ligne sur les avis contraires.

    Et dans l’affaire de la CMF, le GODF était plutôt victime voire bouc émissaire.

    Et on se demande toujours pourquoi tant de manipulations, de répression (contre Ar Vreur) pour faire aboutir un dossier d’alliance avec 5 petites obédiences internationales au détriment de relations nationales datant de décennies.

  • 13
    Pierre
    17 avril 2015 à 12:14 / Répondre

    La question a déjà été posée mais je la renouvelle. Est-il normal qu’un profane, journaliste de son état, dispose d’autant d’informations confidentielles qui ne devraient être connues et éventuellement communiquées que par des Francs-maçons ? Il semblerait que de nombreux échos s’échappent de plus en plus souvent de certains couloirs qui devraient rester privés. Certaines langues semblent bien longues ! Quand apparaîtrons-nous à la « une » de France Soir ?

  • 11
    Bran Ruz
    16 avril 2015 à 13:55 / Répondre

    Je ne connais pas Geplu autrement que par l’intermédiaire de ce blog et les quelques échanges de mails inhérents. Mais dans cette vaine polémique, il m’a semblé juste d’apporter ma petite pierre à l’édifice, car j’aime juger sur pièce. Et en l’espèce, je peux témoigner que Geplu (comme Jiri, d’ailleurs) a manifesté à mon endroit, sans me connaître vraiment et alors que rien ne l’y obligeait, une correction et une rectitude parfaites à une heure où, moi-même, je pouvais être en butte à une injuste calomnie. Je lui en suis grandement reconnaissant (ainsi qu’à Jiri, encore une fois, puisque l’un comme l’autre ont montré la même droiture en cette circonstance). Merci à vous et continuez avec force et vigueur. Le temps fera son oeuvre pour distinguer le bon grain de l’ivraie.

  • 10
    José Fichben
    16 avril 2015 à 09:36 / Répondre

    Monsieur Koch est un spécialiste de la délation diffamatoire à vocation polémique.
    A la fin des années 90, Il avait tenté de salir l’organisation Lutte Ouvrière en s’attaquant à son principal dirigeant et avait été condamné en justice pour cela.
    Monsieur Kock est le versant propre sur lui du polémiste d’extreme-droite Emmanuel Ratier.
    Il publie la vie interne des obédiences en donnant des infos au monde profane qui servent régulièrement à sauver l’Express par des marronnier sur la maçonnerie. Son travail participe à la fantasmagorie complotiste autour de la maçonnerie. Il est regrettable que les ligueurs des blogs dits maçonniques se soient laissés manipulés par ce triste sire.

  • 9
    Rainette
    15 avril 2015 à 19:29 / Répondre

    Excellente réponse et j’adore la répartie de Lionel Maine !!!!!
    Géplu tu conserves toute ma confiance et on peut se demander quelle mouche a piqué de Monsieur KOCH !

    • 12
      Lionel MAINE
      17 avril 2015 à 10:29 / Répondre

      « La moche du KOCH », … Excellent !!!

      • 14
        Lionel MAINE
        17 avril 2015 à 12:15 / Répondre

        Pardon , la mouche !!!

  • 7
    fifi
    15 avril 2015 à 13:15 / Répondre

    Seul point avéré : le pillage de Noé Lamech que j’ai maintes fois dénoncé à Jiri (et même sur le site de Noé Lamech… mais là j’étais censuré). Il reprenait avec 24 ou 48h de décalage les mêmes info…
    Le site de Jiri était une référence et j’y étais abonné.
    Les choses ont depuis changé ! La reprise de hiram.be est une catastrophe et le dépôt à l’INPI une stupidité sans nom (ceux qui fréquentaient les blogs ne les connaissaient pas par leur titre mais par leur url) avec cependant une conséquence des plus heureuses. En effet, la reprise de gadlu.info par Alain S. fut une excellente chose . Alain a su redonner vie à ce blog de peu d’intérêt et maintenant j’y suis abonné.

  • 4
    Marcel Lantoine
    15 avril 2015 à 11:34 / Répondre

    Je suis toujours surpris de l’intérêt que suscite le blog de Koch , auprès de ses lecteurs et plus encore auprès de ses  » informateurs » . Les uns et les autres oublient, trop vite, que L’Express est l’un des hebdomadaires les plus producteurs de dossiers  » Marronniers » sur la FM et que son approche , à coups d’affaires et de scandales réels ou supposés , de la FM n’est pas , c’est le moins qu’on puisse dire ,  » bienveillante » à l’égard de la FM . Nous attendons encore que L’EXPRESSS fasse un dossier sérieux , comme Le Point ou Historia par exemple …. Un journaliste spécialisé des ragots de comptoir et des chiens écrasés est, à mon sens , très mal placé à donner des leçons d’éthique et de déontologie à Géplu( qui n’est pas moins professionnel que lui) . Ne pas oublier que Koch parle d’un point de vue plus ou moins hostile à la FM en général permet de relativiser le bien-fondé et le sérieux de ses propos. J’en profite pour me permettre de dire aux Frères et Sœurs qui informent Koch que ce sont des apprentis-sorciers , qui, en lui fournissant des infos, se tirent une balle dans le pied . Faisant cela, ils contribuent à la mauvaise image globale de la FM dont ils se plaignent par ailleurs , tout en étant parjures . Quant à ses lecteurs , puis-je leur dire qu’il y a des blogs maçonniques ( Hiram.be et d’autres) animés par des Frères et Sœurs. Au moins , le linge s’y lave en famille , ce qui est mieux. Monsieur Koch ne fait ,ni de près ni de loin, partie e la famille . Savoir ce qu’il écrit , oui, en sachant qu’il n’est pas bienveillant, adhérer , sans recul à ce qu’il raconte, non, doublement non.

  • 3
    Il ram
    15 avril 2015 à 10:29 / Répondre

    ne perdez pas de temps à vous justifier auprès de cet inculte.

    • 5
      Jean-marie Sauvaître
      15 avril 2015 à 12:25 / Répondre

      Dire que Mr Koch est un inculte relève d’une mauvaise foi évidente ou d’un jugement superficiel certain.

  • 2
    357
    15 avril 2015 à 10:13 / Répondre

    Merci pour cette mise au point.

    • 6
      Jean-marie Sauvaître
      15 avril 2015 à 12:29 / Répondre

      J’attendais cette mise au point qui me déçoit par son manque de profondeur, l’aigreur et la rancœur qui s’en dégage.

      • 8
        357
        15 avril 2015 à 13:46 / Répondre

        C’est une mise au point. Geplu a reconnu certaines maladresses passées (ex : le dépôt à l’INPI).

        Il est revenu sur l’épisode de Noé Lamech dont l’identité et l’adresse pouvaient d’ailleurs être aisément retrouvées (il suffisait à l’époque de faire un whois pour l’url gadlu.info). Tout le monde lui est alors tombé dessus comme un seul homme. Ça a été la curée… et ça ne volait pas bien haut.

        Bref, on l’a accusé de toutes les turpitudes. Et souvent, pas de manière très élégante. C’est le moins que je puisse dire.

        Je n’ai jamais rencontré Geplu même si j’ai eu l’occasion de l’avoir une fois au bout du fil. Ce fut une conversation sympathique.

        J’échange de temps en temps avec lui par mail. Il est passionné dans ce qu’il fait. Il va à la pêche aux infos. Il fait son travail de blogueur.

        Ce serait bien qu’on lui lâche maintenant les baskets et qu’on passe à autre chose.

  • 1
    Lionel MAINE
    15 avril 2015 à 08:12 / Répondre

    Bravo,
    Mon Très Cher Frère GEPLU,
    Tu n’as pas loupé le KOCH !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif