Nouvelle rediffusion de « La mémoire volée des francs-maçons »

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 1 novembre 2022
  • 3
    Fredoboleth
    1 novembre 2022 à 16h13 / Répondre

    @1. C’est malheureusement plus compliqué que celà. Albert Vigneau collaborateur de Bernard Fay l’ordonnateur de la politique antimaconnique de Vichy, Jean Mamy réalisateur de « Forces occultes » étaient d’anciens FFMM. Otto Abbetz avait été également initié.

    • 4
      Luciole
      1 novembre 2022 à 17h09 / Répondre

      Par définition on ne peut être trahi que par les siens.Par chance un FM allemand (caché) chargé par les nazis de la collecte a réussi à mettre à l’abri des pièces et des documents qu’il a rapportés après la guerre.

      • 5
        Fredoboleth
        1 novembre 2022 à 17h35 / Répondre

        On peut dire que cette persécution nazie, c’est l’hommage du vice à la vertu

  • 2
    Luciole
    1 novembre 2022 à 11h49 / Répondre

    Mais non tout a été codé.Le problème est que les codeurs sont soit morts soit n’ont souvent pas eu le temps de transmettre suffisamment des clés de cryptage.
    Comme les Anglais ont eu de plus la mauvaise idée de persécuter ce pauvre Turing (qui n’était pas maçon) il ne reste que les valeureux complotistes pour chercher.Ils finiront bien par trouver quelque chose!

  • 1
    Anubis Rê
    1 novembre 2022 à 9h14 / Répondre

    C’est tellement marrant d’imaginer la tête de ces ploucs, nazis comme soviets comme catholiques comme Vatican comme vichystes tous objectivement unis contre la franc-maçonnerie, lorsqu’ils se sont aperçus qu’il n’y avait rien dans ces archives, pas plus qui puisse confirmer leurs théories complotistes, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle elles ont été rendues.
    Et dire qu’aujourd’hui malgré cela, ces mêmes théories sont reprises et développées.
    Comme quoi la connerie est non seulement ce qu’il y a de mieux partagé, mais qu’elle est de plus insondable.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous