Penser la Franc-Maçonnerie du 21e siècle

Publié par jissey
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 12 septembre 2021
  • 13
    JMB
    16 septembre 2021 à 13:46 / Répondre

    12- Désap
    1-Manipulation : Jamais mon cher ami je n’aurais oser te traiter de « vulgaire » ! C’est ta technique habituelle de manipulation que j’ai qualifié de vulgaire.
    2-Si tu estimes ne pas avoir de raison de faire de la manipulation, je t’invite â (re)lire mon commentaire 11.
    3- Manipulation : Je n’ai pas parlé d’harmonie dans la Loge mais d’Harmonie sur les colonnes. Tu comprends la différence ?
    4- Manipulation : J’ai parlé d’une Loge de DÉMONSTRATION et d’instruction au niveau national ce qui n’est aucunement incompatible avec l’instruction en Loge bleue. Par contre ça permet aux F. chargés de l’instruction d’échanger sur leurs pratiques et de vérifier qu’ils ne sortent pas du cadre de leur rite.
    5- etc …
    PS: dans un autre de nos échanges, sur le rite Émulation et le rite français, j’attends toujours ta réponse à mon commentaire .

  • 11
    JMB
    15 septembre 2021 à 14:01 / Répondre

    10-
    La hargne d’avoir été viré de la GLNF fait croire à certains qu’ils peuvent nous faire prendre des vessies pour des lanternes.
    Sur un plan très factuel, les chiffres de réintégration sont beaucoup plus importants que ceux jetés en pâture par un ex de la GLNF assoiffé de vengeance. Il faut savoir qu’environ 90% de ces nombreuses réintégrations sont issus de la GLAMF. Ce qui voudrait dire, si on suit le raisonnement de notre ami, que ce serait la GLAMF qui ferait du recrutement puisqu’il affirme que les effectifs de cette obédience ne baissent pas.
    Il est vrai néanmoins qu’avoir recouvré la « reconnaissance » a été un véritable coup d’accélérateur des demandes de candidatures de profanes venant frapper à notre porte. Mais il totalement mensonger d’assimiler ces demandes de candidatures à du recrutement. Aurait-il voulu que nous laissions sur le parvi, uniquement pour son plaisir, ces personnes en quête de recherche et de spiritualité ?
    J’invite donc notre cher F. à lire ou à relire l’Évangile selon Luc, versets 41-42 : ”Pourquoi vois tu la paille dans l’œil de ton frère et n’aperçois tu pas la poutre qui est dans ton œil etc… ”
    PS: la notion d’effectifs et de recrutement n’était pas le seul point de désaccord que j’avais avec lui (cf point 8). Je l’invite donc à me donner son avis sur les autres points que je lui avais soumis

  • 10
    Désap .
    14 septembre 2021 à 18:51 / Répondre

    Après la scission de 2012, la GLNF comptait péniblement 23 000 membres, soit la moitié de ses effectifs de l’année précédente.
    Jusqu’en juin 2014, date de la reprise des relations avec la GLUA, les effectifs avaient continué de décroitre, comptant moins de 20 000 membres à cette date.
    Dès la reconnaissance recouvrée, les effectifs de la GLNF recommencent à croitre, cependant que ceux de la GL-AMF (15 000 membres en 2014/2015) ne descendent pas, pas plus que ceux de la GLDF, les deux obédiences ayant accueilli la majorité des frères scissionnistes.
    La GLNF compte aujourd’hui entre 34 et 36 000 membres, dont moins de 10%, voire pas plus de 5% de réintégrations.
    En sept ans, la GLNF a recruté environ 14 000 Apprentis, il semble que ce soit le record toutes GGLL françaises confondues.
    A part ça, la GLNF ne pratique pas la course au recrutement.

  • 9
    Yvan JÉZÉQUEL
    14 septembre 2021 à 15:13 / Répondre

    Auriez-vous l’amabilité, lorsque le son est si mauvais, de sous-titrer les interventions.

  • 8
    JMB
    14 septembre 2021 à 13:38 / Répondre

    1- Désap
    1- Malheureusement pour toi, ta technique de généralisation pour essayer de justifier tes idées, qui n’est ni plus ni moins qu’une vulgaire technique de manipulation, est archi connue par les lecteurs assidus d’Hiram.
    2- « On ne pense plus qu’à initier ». C’est peut-être le cas dans ta Loge mais dans ma Loge ou dans celles que je peux être amené à visiter, on ne pense pas, vois tu, qu’à initier. Et même si l’initiation est est importante pour le dynamisme et l’Émulation de la Loge, on pense avant tout à préserver l’Harmonie sur nos colonnes.
    3- En que VM et dans ma Loge, nous avons toujours, sauf exeption, ouvert les travaux au second grade lors d’une élévation. Maintenant si tu trouves que le travail accompli par les F. de ta Loge n’est pas suffisant, je vais te donner une conseil qui a très bien marché à GLNF : crée une Loge de démonstration et d’instruction et ensuite incite tes F. à y. participer
    4- Pour faire suite à ta recommandation, j’ai fait un sondage autour de moi. Les résultats sont édifiants : aucune personne, je dis bien AUCUNE, n’à fait référence à tes fantasmes et à tes lubies. Et, en te paraphrasant, je dirais : « Et ils ont raison. Et sais tu pourquoi ils raison ? Parce qu’ils sont non seulement cultivés mais qu’ils sont également intelligents ».
    Sur ce, je te souhaite, mon cher Désap, une très bonne journée.

    • 12
      Désap .
      15 septembre 2021 à 14:01 / Répondre

      8 –
      1 – vulgaire toi-même (l’avantage étant que l’on dispose de maints exemples) ; Je n’ai pas de raison de faire de la manipulation, je ne défends rien ni personne, sauf mes idées pour lesquelles j’attends toujours une contradiction argumenté, chose dont tu es manifestement incapable, lui préférant la condamnation gratuite … par définition vulgaire.
      2 – je ne dois pas être loin de la réalité, le nombre minimum d’initiations dans ta loge doit être de l’ordre de deux par an, ce qui, sur dix tenues annuelles en occupent bien cinq, entre les lectures et discussions des comptes rendus d’enquêtes et les cérémonies ; ajouté à cela les passages et élévations, il ne reste pas grand chose pour travailler les grades -objet principale de mon argumentaire. Du reste tu ne nous parles que de préservation de l’harmonie, comme si cela n’était pas le plus petit dénominateur commun de toutes les loges, ce qu’il y a de plus élémentaire en somme.
      Sur le travail des grades : rien ! et ceci est parfaitement logique puisque la politique de toutes les GGLL est d’envoyer les frères dans les juridictions. C’est bien cela que je dénonce comme une erreur tragique dans l’enseignement de la maçonnerie.
      Si les loges bleues tenaient leur rôle d’élévation des maçons par le travail en loge des trois grades (au lieu d’initier à tour de bras), il ne serait pas utile à la GLNF de créer des loges d’instruction. L’instruction, c’est en loge bleue. Je t’invite à relire ton rituel.
      3 – L’initiation, c’est ce qu’il se pratiquait dans l’Antiquité pour ce que l’on nomme les cultes à mystères, toute personne censée te le dira, les historien te le confirmeront. Il n’y avait aucun obligation de se faire initier, de plus l’initiation s’adressait à des personnes en âge de raison. Pour le Monothéisme c’est le baptême, que ce soit par la circoncision ou par l’eau. La différence est fondamentale, je te laisse creuser, notamment sur le thème du choix.
      Parler d’initiation pour des systèmes faisant appel aux principes du Monothéisme est un non sens.
      Je rappelle que Judaïsme, Christianisme et Islam se sont construits Contre l’initiation : lire le Deutéronome, les Apôtres. Lire également Augustin, Jérôme, Eusèbe, Origène dont l’essentiel des écrits est une condamnation de l’initiation, de la Philosophie et des philosophes qualifiés par tous d’impies et possédés par les démons.

  • 7
    Peter Bu
    14 septembre 2021 à 11:51 / Répondre

    A partir du moment où on oublie qu’ « en maçonnerie tout est symbole » et/ou que l’on ne sait pas réfléchir en lang des symboles, on s’égare. Parfois utilement, dans des débats politiques ou sociétaux, mais la franc-maçonnerie a d’autres tâches où elle pourrait être bien plus efficace.

    Je peux comprendre la déception de Désap, même si je ne la partage pas. Il n’est pas le seul : D’après Alain de Keghel, l’ancien Grand Commandeur du Suprême Conseil du REAA (GODF), L’heure de l’universel a déjà sonné. (…) N’assistons-nous pas aux ultimes soubresauts de francs-maçons attardés, porteurs de débats aussi archaïques qu’abscons ?  »

    Heureusement, ici, Desap peut exprimer son opinion. Sur les site maçonniques de Fesse bouc il aurait été censuré. Cela m’est arrivé tellement souvent (surtout sur les sites qui affichent le nombre d’inscrits le plus important qui ont fini par me « bannir ») que je me demande si la censure est une nouvelle vertu maçonnique. En loge, ils n’auraient pas osé. Où est passé la tolérance?

    Puis-je ajouter le lien vers une réflexion sur la nature et le sens de des langages symboliques? https://call-of-bratislava.com/fr/reflexions.html?id=45

  • 5
    Luciole
    14 septembre 2021 à 11:46 / Répondre

    Je serais tenté de rejoindre cet article de Desap….ASMD

    • 6
      Luciole
      14 septembre 2021 à 11:48 / Répondre

      Je parle du premier article.

  • 4
    Désap .
    13 septembre 2021 à 16:48 / Répondre

    3 – J’ai quitté ma juridiction, pas la franc-maçonnerie.
    J’ai pris la peine de développer, vous pourriez peut-être faire de même, parce que votre banderille, là, n’apporte rien à un débat important.
    Cependant, cette réaction de dédain est courante, pas question de débattre de l’envahissement du religieux depuis une quinzaine d’année et de cette course au recrutement qui empêche le travail des grades. Les conséquences sont pourtant là, bien concrètes.
    Vous avez raison, l’entêtement est une valeur maçonnique qui a dû m’échapper.

  • 3
    Jean Gaul
    13 septembre 2021 à 12:02 / Répondre

    1: haine et morgue? Non: Mr Désap divulgue l’opinion des « chez nous » tout en étant « parti »…Serait-ce une faculté de super-cultivé?

  • 2
    jelp
    13 septembre 2021 à 08:51 / Répondre

    Si la FM a vocation à défendre ses valeurs, pourquoi est-elle si terriblement muette s’agissant des attaques considérables contre la liberté et l’égalité? Est-ce que la liberté de conscience est suffisante?
    Quelle surprise de ne voir aucun décor maçonnique en tête de cortège…

  • 1
    Désap .
    12 septembre 2021 à 18:15 / Répondre

    Je ne parlerai que de la FM que je connais, la dite « de tradition ».
    En loge bleue : on ne pense qu’à initier, c’est quasi obsessionnel. Les grades ne sont pas du tout travaillés.
    En loge j’entends car ceci est fondamental, bien plus que le travail avec les second et premier S:. qui ne peut qu’être théorique.
    Quand ouvre-t-on les Travaux au second grade hors des élévations ? Jamais.
    Quelle planche présentent les Compagnon en dehors de celle d’élévation ? Aucune.
    Conséquence : qu’y a-t-il de concret dans le parcours App:. / Comp:. ? Pas grand chose et l’on peut aisément comprendre qu’il faut une sacrée dose d’abnégation pour poursuivre un parcours auquel on ne comprend rien ; dès lors que l’on n’aura jamais eu l’occasion d’exposer ses réflexions et les confronter à la sanction des M:., comment savoir où l’on en est ? Comment savoir si l’on a compris quelque chose du rituel ? Le seul avis du 1S suffit-il à répondre aux interrogations du Comp:. ? Non.
    Quand ouvre-t-on la C:. d:. M:. ? Jamais pour travailler le grade.
    Sachant qu’il ne faut pas moins de dix ans de pratique assidue pour maîtriser les 1er et 2ème grades, ne pas travailler le grade de M:. est une erreur fondamentale. D’une part ceci réduirait le temps de maîtrise des premiers grades, d’autre part la compréhension de la maçonnerie serait bien moins empirique que ce qu’elle n’est aujourd’hui.
    Les dits « Hauts Grades » : je ne connais que le REAA que j’ai pratiqué.
    Si l’on fait quelques escapades vers d’autres conceptions, tout finit par aboutir aux conceptions bibliques, et plus l’on progresse et plus ce caractère est marqué ; voyez le dernier article paru sur Don Juan, de mon point de vue il est totalement indigeste, je n’en peux plus de cette monoculture biblique.
    D’une manière générale, profanes comme initiés, un nombre de plus en plus important de personnes n’en peut plus d’entendre parler de religion.
    A de très rares exceptions, personne ne vient en maçonnerie pour entendre parler de religion.
    Faites un sondage autour de vous, les gens associent l’initiation à l’Antiquité, Egypte, Grèce, Empire Romain, et pas du tout au Monothéisme. Et ils ont raison ! Savez-vous pourquoi ont-ils raison ? Parce qu’ils sont cultivés !
    Personne chez nous ne veut entendre ce qui précède, j’en parlais déjà il y a plus de dix ans et l’on me faisait taire. J’en ai eu assez, je suis parti ; et c’est ainsi que vous voyez fondre vos effectifs.
    Malgré tout il y a une difficulté : comment revenir à la Philosophie avec des rituels basés et construits sur les conceptions bibliques ? Je crains que les Hauts Grades maçonniques ne suivent la dégringolade du Monothéisme, cette compilation de conceptions fumeuses, de menaces, de superstitions en tout genre. La Philosophie serait-elle entrain de prendre sa revanche 🙂 ?
    Pour finir, les Constutions d’Anderson.
    Alors là c’est comique. Pour conforter l’idées (fausse) selon laquelle la maçonnerie serait l’exégèse la plus parfaite du Monothéisme, quelle y serait souchée et qu’elle en permettrait la plus juste compréhension (lire l’étude de Don Juan de F:. Pelle le Croisat, édifiant), pour satifaire à cette grave erreur d’appréciation ( je suis TRÈS gentil) on nie purement et simplement la réalité du texte de 1723.
    .
    Et l’on s’étonne (comme un néo-libéral de la dégradation accélérée de la planète) de l’effondrement des effectifs.
    C’est une blague ou vous êtes (comme les néo-libéraux) vraiment bornés ?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous