Pinchard

Philosophie de l’initiation : Pinchard lu par Négrier

Publié par Patrick Négrier

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 15 décembre 2021
  • 4
    Patrick Gandin
    3 janvier 2022 à 10h36 / Répondre

    Eh bien le débat espéré n’a pas eu lieu faute de débateur … Dommage !

  • 3
    JMB
    28 décembre 2021 à 14h56 / Répondre

    Mais pour qui ce monsieur se prend-t-il ? Je suis sidéré par la fatuité du personnage.
    Qu’il ne soit pas d’accord avec Bruno Pinchard est évident mais alors pourquoi ne pas avoir envoyé son « analyse très personnelle » sur le livre (paru 5 ans plus tôt !) à l’auteur directement au lieu de l’envoyer à Géplu ? Les échanges entre ces 2 experts de ce sujet auraient été certainement très intéressants.
    Alors je ne peux m’empêcher de me poser les questions: est-ce pour se faire de la pub via le site Hiram ? Est-ce par peur de se faire ridiculiser par B. Pinchard ? Est-ce parce qu’il éprouve des sentiments d’animosité à l’égard de ce dernier ? Mais dans ce cas n’aurait-il pas dû « l’inviter à s’entretenir à l’écart avec lui afin d’arranger amicalement leur différent etc…”
    J’espère avoir des réponses à mes questions susceptibles de me faire changer d’avis.
    PS : n’étant ni un pro ni un expert, mes critiques ne visent bien évidemment pas le fond mais la forme.

  • 2
    Désap .
    26 décembre 2021 à 20h43 / Répondre

    Cette excellente critique expose les raisons essentielles devant inciter à combattre la tentative de la maçonnerie religieuse, dite « régulière », de s’inscrire comme seule et unique représentante de la vérité maçonnique.
    Son exercice hégémonique se déploie selon les mêmes principes que son modèle et fondement, le christianisme, prétendant rassembler toutes les pensées et affirmant que tout converge dans cette religion.
    Évidemment, la principale cible de cet enrôlement opéré par la maçonnerie régulière est le néoplatonisme grec, ceci en occultant qu’il fût un opposant féroce du christianisme et des mouvements gnostiques.
    Merci cher Patrick Négrier, je te souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année.

  • 1
    ERGIEF
    15 décembre 2021 à 10h36 / Répondre

    Manifestement nous sommes en présence de deux écoles totalemen en désaccord. Il serait étonnant que suite à cet article, Bruno Pinchard, agrégé de philosophie et VM de la Loge de recherche Villard de Honnecourt reste silencieux.
    Des débats passionnants en prévision.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous