Mésopotamie

La photo maçonnique du dimanche 22 janvier

Publié par Géplu
Dans Photos

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 22 janvier 2017
  • 3
    renuccio 2b
    29 janvier 2017 à 10:04 / Répondre

    . Dans son encyclopédie maçonnique, Albert Mackey écrit que Nimrod fut l’un des fondateurs de la franc-maçonnerie.

  • 2
    Chicon
    23 janvier 2017 à 18:03 / Répondre

    Est ce des signes maçonniques d’avant la FM du 18ème siècle de notre ère ?
    Cette écriture était pratiquée par un bâtonnet appuyé sur une tablette d’argile, d’où le curieux graphisme en forme de clou, répèté pour créer des nombres et des mots variés en Mésopotamie. Les scribes ont affiné leur pensée au fil des siecles, au point que cela a fini par ressembler à des hyeroglyphes en cartouches . Y avait il une intention philosophique par des allégories écrites sur ces tablettes, c’est vraisemblable compte tenu de l’écriture du Code d’Hammourabi. On serait donc aux prémices de la franc-maçonnerie mais cela reste une hypothèse.
    Au moyen âge chrétien on trouve ce même genre d’écriture réalisée au ciseau sur les charpentes, ce qui a donné la franc maçonnerie de « la marque » encore pratiquée de nos jours.
    Ceci laisse à penser que c’est l’outil qui crée le graphisme, l’homme y ajoute un sens mathématique ou symbolique, heureux de transmettre une connaissance.

  • 1
    Chicon
    22 janvier 2017 à 12:41 / Répondre

    Cette exposition est bluffante, elle nous emméne 3000 ans avant JC, avant les Egyptiens, avant les Hébreux. Il parait que le code d’Hammourabi a inspiré les tables de la Loi de Moïse. Toutes les civilisations se sont inspirées des précédentes en ajoutant une touche originale.
    Les « glyphes » que l’on voit etaient l’éciture pour ecrire des transactions commerciales, des contrats de mariage, etc…sur des tablettes d’argile. Plus que bluffant, deroutant, alors que nous avons ete civilisés par le Romains…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous