Premier dîner annuel de la Grande Loge de France

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 4 septembre 2011
  • 2
    Jiri Pragman
    4 septembre 2011 à 10h28 / Répondre

    J’ai effectivement un problème de… temps. J’ai suspendu l’écriture d’un livre pour terminer une autre publication, tout en entretenant le blog (sans même penser aux livres en retard à aborder).

  • 1
    Christophe
    4 septembre 2011 à 10h21 / Répondre

    La coquille « grincer des temps » dans ta première phrase est amusante, ne la corrige surtout pas, Jiri !
    En tout cas, ce n’est pas la première fois qu’une obédience trafique la chronologie pour faire sa publicité, TEMPS s’en faut !
    C’est même une très ancienne tradition maçonnique puisque ça existait déjà dans les revendications historiques fantaisistes du manuscrit Regius (1390).

    Mais là, en effet, c’est quand même très fort! Tellement gros que ça explique peut-être que je ne trouve pas trace de ces affirmations absurdes sur le site web de la GLDF ?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous