Printemps Français contre GODF

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 22 mai 2013
  • 8
    JMM
    25 mai 2013 à 09:24 / Répondre

    L’extrême-droite est toujours spécialisée dans le détournement orwellien du sens des mots: le national-socialisme était pour socialisme, ce que le printemps « français » est pour printemps arabe. Non, la rue Cadet n’est pas la place Tahir!
    Et le relent nauséabond de  »complot » n’est pas loin.

  • 7
    Un free
    23 mai 2013 à 22:41 / Répondre

    Pas de raccourcis hâtif! Le maçonisme implique que nous nous efforcions d’être au dessus de tout cela.
    Il n’y aura pas de pogrom non plus. Nous ne sommes pas sous Vichy en France.

  • 6
    Tao
    23 mai 2013 à 20:21 / Répondre

    Un frère du GODF qui parle de « moralité » quand il aborde la question du mariage homosexuel, ça devrait permettre à beaucoup d’enfin comprendre qu’il y a des franc-maçons qui partage un conservatisme commun avec les mouvements de droite et d’extrême droite.

    Voilà qui fait relativiser, non ?

    Amitiés,

  • 5
    xm
    23 mai 2013 à 15:21 / Répondre

    Quand je parlais d’atmosphère de guerre civile dans mon précédent message, je n’étais pas loin de la réalité

    http://www.huffingtonpost.fr/2013/05/22/mariage-gay-printemps-francais-designe-ses-cibles_n_3317624.html?utm_hp_ref=france

    Tout ce que j’espère, c’est qu’il n’y aura pas d’attaques aux personnes au siège du GODF.

  • 4
    xm
    23 mai 2013 à 14:51 / Répondre

    Plutôt que s’attaquer aux graves problèmes de la France (chômage, croissance) dûs tout de même à l’action néfaste de la finance internationale (il ne faut pas être un partisan de Mélenchon pour le comprendre) comme François Hollande en avait fait la promesse au Bourget (les promesses n’engagent que ceux qui y croivent), le Gouvernement a préféré tout tabler sur une réforme sociétale certes importante pour faire de l’enfumage quant à ces questions.

    Mal lui en a pris.

    Sans trop exagérer, nous en sommes arrivés à une quasi situation de guerre civile vu notamment l’information rapportée car rien ne nous dit qu’il n’y aura pas de dégâts.

    Je suis loin d’être un partisan des anti mariage gays mais tout de même la répression dont ils font l’objet est intolérable venant d’une Démocratie: enfants gazés au gaz CS (…)

    Remarquons, c’est la même chose partout.

    Et de ces opposants là, on ne pourra pas dire qu’ils sont fachos.

    http://zad.nadir.org/spip.php?article1647

    Il ne faut pas s’étonner quand même que des gens attaquées en premier qu’on soit ou non d’accord avec leurs idées aient envie de riposter même contre des troupes gouvernementales.

    Pourquoi le GODF est plus la cible des attaques que nos obédiences symboliques?

    C’est peut-être que ce dernier est plus une courroie de transmission du gouvernement sans tomber pour autant dans le complot des mouvements ultras.

  • 3
    Un frère
    23 mai 2013 à 14:17 / Répondre

    Messieurs, je suis un frère du GODF et je ne suis pas favorable au mariage pour tous.
    De nombreux frères sont de cette sensibilité et je crains qu’il ne soit exagèré que de dire que cette loi est soufflée par le GODF… Le GODF ne s’exprime pas au nom des frères…
    Quand ma petite fille me demande, si les filles peuvent se marier, je lui répond quoi ? Que c’est possible… mais ça me choque de le dire… car je ne le penses pas, alors je précise que je ne trouve pas cela normal.
    Je suis perdu dans cette cacophonie… Ce qui passe pour une nouvelle liberté est à mon sens un rien du tout… Un amalgame qui va profondément transformer la structure de la société et du foyer. Ne pas interdire, ne pas calomnier ni persécuter, tolérer et respecter… bien évidemment… Mais de la à institutionaliser… J’ai un gros GROS doute.
    Que le GODF expose qu’en terme de droit les citoyens sont tous égaux c’est une chose, mais a t’on étudié cette profonde problématique sociétale sous l’angle de l’étude de la moralité et de la recherche de vérité ? Non, le débat est trop polémique… adopter une attitude normaliste et permissive ne suffit pas à revendiquer « un progrès ».

  • 2
    frederic
    23 mai 2013 à 12:00 / Répondre

    « Printemps français »… quel sens de l’ironie ils ont! Le printemps arabe, c’était pour plus de liberté. Le printemps français, c’est contre de nouvelles libertés. Manifester pour réclamer moins de liberté, ça m’énerve.

  • 1
    fluo
    22 mai 2013 à 19:52 / Répondre

    Et bin voilà! enfin on y est! J’avais bien entendu une ultra réac (homosexualité=maladie mentale) parler des puissances maçonnique, mais pas encore de la « secte » maçonnique »…. Il attendait quoi, Valentin Beziau? Qu’on s’endorme d’ennui devant les gesticulations Frigide Barjot (pas étonnant qu’ils la trouvent Bisounours, elle ne convainc qu’elle-même)? Et j’adore son blog, il y a tous les clichés, une synthèse comme aurait dit Audiard, il parle même de l’AntiFrance, (aurait-il lu Super Dupont?). La seule chose qui me chagrine, c’est que c’est toujours la rue Cadet qui en prend pour son grade, jamais les autres, je vais finir par être un peu vexé, moi qui suis dans ma petite Obédience qui ne fait jamais parler d’elle.
    Sur ce, il me reste énormément de travail avant d’être le Maître du Monde, et je retourne comploter….

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous