Malek Boutih
Malek Boutih, Prix de la Laïcité 2016

Le Prix de la laïcité 2016 à Malek Boutih

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 4 novembre 2016
  • 7
    Arsène
    6 novembre 2016 à 12h14 / Répondre

    On peut avoir des détails sur la scission de la Libre pensée?

    • 8
      Patrice Deriémont
      6 novembre 2016 à 14h29 / Répondre

      Il s’agit d’une scission remontant à 2011 et concernant la fédération du Lot-et-Garonne, qui déclarera dans la presse :
      “Il est très difficile de faire entendre sa voix au niveau national. Nous nous sommes hérissés, entre autres, sur une prise de position concernant le port du voile intégral. Sur le journal national de la Fédération, il est écrit que la loi sur le voile intégral est raciste et xénophobe“.
      Marc Blondel en personne se déplacera… pour annoncer la création d’une nouvelle fédération départementale, loyaliste celle-là, obéissant aveuglément à la direction et prêchant ouvertement un «multiculturalisme » systématique. Marc Blondel créera une nouvelle Fédération dans le Lot et Garonne dont les membres (5 personnes !!!) accepterons la nouvelle ligne

      • 9
        Arsène
        6 novembre 2016 à 15h15 / Répondre

        Merci, Patrice

        J’ai regardé de mon côté, c’est en partie une histoire de trotskistes lambertistes infiltrés, Blondel compris

    • 10
      germinal
      11 novembre 2016 à 10h33 / Répondre

      il vaut mieux aller chercher l’info sur le site de l’ADLPF qui s’est fait éjecter manu militari de ses locaux rue des fossés StJacques en 1994(de mémoire)à l’issue d’un coup de force de lambertistes qui, depuis dirigent la FNLP d’une manière qui rebute plusieurs libres penseurs adogmatiques.
      Sur le site « athéisme.org », il y a l’exposé bien documenté de l’histoire de cette scission et des prises de position étonnantes de la FNLP sur l’affaire Baby loup,sur l’Islam etc..

  • 6
    Chicon
    6 novembre 2016 à 9h46 / Répondre

    @patrice deriemont. Notre Premier Ministre garde JL Bianco qui ne correspond pas à sa conception de la laîciite soit parce qu’il ne veut pas créer de vagues dans son électorat et perdre éventuellement des voix,, soit parce qu’il n’est pas au courant, Rien de surprenant dans ce bas-monde politique.

  • 5
    Patrice Deriémont
    4 novembre 2016 à 16h34 / Répondre

    @357. Il y a longtemps que la Ligue de l’enseignement, une des Libres Pensées, car il y en a plusieurs depuis la dernière scission et la Ligue des Droits de l’Homme ont déserté les collectifs laïques auxquels appartient le GODF pour se rapprocher de la conception de Laïcité « ouverte » chère à Jean Baubérot. Quant à Patrick Kessel je ne connais pas beaucoup de Frères qui conteste ses qualités y compris maçonniques même si il a fait l’objet d’un « coup d’état » en 1995. J’était présent ainsi que les années suivantes, l’Obédience n’a jamais été mise en danger. Sur les autres personnes ayant critiqué les déclarations de Jean Louis Bianco il y a Elizabeth Badinter, Catherine Kintzler qui tient un excellent blog (http://www.mezetulle.fr/), Jean Glavany et Françoise Laborde tous deux politiques de premier plan dans ce domaine, excuses moi du peu !. Enfin il convient de rappeler que l’ancien Grand Maitre s’était insurgé contre les déclarations de Jean Louis Bianco à plusieurs reprises soutenant sans réserve les personnes que je viens de citer.
    Je rappelle aussi que la « branche » de la Libre Pensée dont tu parles n’avait pas soutenu la Directrice de la Crèche Babyloup prenant parti pour le port du voile.

  • 3
    tartuf_rit
    4 novembre 2016 à 12h08 / Répondre

    Je ris quand je vois l’hommage rendu à Charb, lequel n’aimait pas mais alors pas du tout les faux culs de la laïcité. Arrêtons de la faire souffrir et pratiquons la. 2 propositions, alternatives. Soit supprimons toute aide aux écoles prétendument libres soit donnons les mêmes moyens aux communautés de pensée agnostiques ou carrément athées (libre penseuses.). Sans un cout supplémentaires en diminuant l’enveloppe octroyé au confessionnel et en effectuant un transfert.
    Par ailleurs, aujourd’hui nous voyons bien les limites de la démarche lorsque l’on se refuse à porter le fer au Coeur des structures concernées. Il fut un temps pas si lointain où un parti aussi antirépublicain que « Civitas » n’aurait pas été reconnu. Et on se lamente sur le FN mais nous y serons, qu’il soit élu ou non. Le MEDEF aura à Coeur de transformer l’essai. J’ai dit.

  • 2
    Arsène
    4 novembre 2016 à 9h17 / Répondre

    Bonne question. Peut-être pour garder deux fers au feu

  • 1
    Patrice Deriémont
    4 novembre 2016 à 7h57 / Répondre

    On se demande d’ailleurs comment le Premier Ministre peut à la fois faire un très beau discours sur la Laïcité et garder Jean Louis Bianco à la Présidence de l’Observatoire de la Laïcité !

    • 4
      357
      4 novembre 2016 à 15h30 / Répondre

      Parce que Jean-Louis Bianco fait un travail formidable au sein de l’observatoire dans le strict respect de la laïcité telle qu’elle est consacrée par le droit positif et dans un esprit de collégialité. Un travail d’ailleurs salué par la ligue de l’enseignement, la libre pensée et la ligue des droits de l’homme, les trois plus anciennes associations laïques de notre pays (excusez du peu).

      Beaucoup critiquent le travail de l’observatoire sans en connaître le fonctionnement collégial et, surtout, sans avoir lu une seule ligne de ses rapports annuel.

      Sur l’ensemble des membres de l’observatoire, seuls 3 ont essayé d’y semer la zizanie dont l’inénarrable Kessel qui a laissé un souvenir impérissable au GODF en 1995… le bal des egos contrariés… la mise en danger du GODF qui avait failli disparaître…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous