PVI de mars 2021 est sorti.

Publié par Géplu
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 21 mars 2021
  • 3
    Mai 68
    22 mars 2021 à 03:20 / Répondre

    Attention partager n’est pas accepter mais tolérer ?

    • 4
      Brumaire
      22 mars 2021 à 11:59 / Répondre

      Et tolérer n’est pas accepter n’importe quoi, ou alors c’est du laxisme. Au nom de la « tolérance » et du « pas de vagues », on court à de sérieuses dérives.

  • 2
    Peter Bu
    21 mars 2021 à 10:26 / Répondre

    La tolérance doit porter sur les humains dans toute leur diversité. Tout homme/femme doit être accepté(e) tel quel(le), la différence est indispensable et inspirante.

    Cela n’implique pas la tolérance (l’acceptation) de n’importe quel acte commis. L’humain est dans chacun de ses actes mais ne se limite pas à un seul d’entre eux.

  • 1
    Yonnel Ghernaouti
    21 mars 2021 à 08:56 / Répondre

    Rappelons qu’en juin 2014, la Grande Loge de France décide de donner à son Grand Temple de la rue Puteaux – qui tient son nom de Louis Puteaux (1780-1864), promoteur parisien, un des fondateurs du village des Batignolles – le nom du journaliste, homme politique et résistant Pierre Brossolette (1903-1944), initié à la Grande loge de France en 1927 au sein de la RL « Émile Zola », à laquelle il restera fidèle jusqu’à son sacrifice suprême en mars 1944. Pour mémoire, il s’affilie, le 10 janvier 1937, à la Loge « L’Aurore Sociale », à l’Orient de Troyes au GODF.
    Une cérémonie d’hommage du mercredi 25 juin 2014 en l’Hôtel de la GLDF, avec la participation de Mona Ozouf, d’Alexandre Adler et de nombreuses personnalités, est à revivre, si tel est votre désir, sur https://vimeo.com/109457004

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous