Que se passe-t-il à la Chambre Suprême de Justice du GODF ?

Publié par Géplu
Dans Divers

Mais que se passe-t-il ces temps-ci à la Chambre Suprême de Justice Maçonnique (CSJM) du Grand Orient de France ? Pour ceux qui ne connaitraient pas bien l’organisation interne du GODF, l’article 5 du Règlement Général de l’obédience stipule que « La séparation des Pouvoirs est un des principes fondamentaux du Grand Orient de France. Le législatif relève du Convent, qui décide souverainement de toutes les questions qui intéressent l’Obédience. L’exécutif est du ressort du Conseil de l’Ordre. Le judiciaire est représenté par les diverses instances de Justice Maçonnique : Conseils de Famille, Jurys Fraternels Régionaux, Chambre Suprême de Justice Maçonnique. » Ces pouvoirs étant bien évidemment et comme dans la vie profane indépendants les uns des autres. Pas d’interférences.

Or la CSJM a jugé récemment recevable une requête en annulation d’une décision du Conseil de l’Ordre, déposée par une loge. Pour beaucoup c’est devant le Convent qu’une telle requête aurait du être formulée, d’où la question de la légitimité de la CSJM de se saisir, mais soit. Dans la foulée, le 15 janvier la Chambre annulait la décision contestée par un jugement en premier et dernier ressort, ce qui excluait toute possibilité d’appel. Ce qu’autorisent les règlements, mais est étonnant pour une affaire de cette importance.

Une bien étrange vraie fausse plainte

Une plainte encore plus surprenante vient de nouveau d’être jugée recevable par la CSJM. Celle-ci, déposée le 8 janvier par une loge parisienne concerne les neuf Conseillers de l’Ordre qui viennent de descendre de charge, l’ancien Grand Maître Jean-Philippe Hubsch en tête. Il leur est reproché

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.

mercredi 24 février 2021
  • 7
    Jodel
    9 mars 2021 à 17:17 / Répondre

    Préoccupations auto centrées de quelques grincheux qui, peut-être, après avoir vécu la perte de leur auditoire en Loge pendant cette période troublée, ont trouvé là manière à exorciser les tourments qui les travaillent de ne plus pouvoir exister suffisamment? Symptômes d’un trouble existentiel “covidien » ? soyons indulgents. Rions, rions, rions … (et pleurons quand même un peu sur ces comportements stupides qui affectent quelques uns d’entre nous).

  • 6
    Orobouros
    4 mars 2021 à 13:54 / Répondre

    D’accord avec Pierre H., Gilles R. et Marie-José C-N., en me permettant de souligner que certaines « entorses » au Règlement, comme les tolère Philippe D. , conduisent inexorablement à une escalade de passe-droits destructeurs des valeurs initialement définies.

  • 5
    Philippe DUPUY
    28 février 2021 à 16:32 / Répondre

    Cette intransigeance par rapport au Règlement de l’Obédience me semble un peu abusive compte tenu des circonstances très particulières de cette année 2020 et des contraintes qui nous furent imposées. Tout cela na cacherait il pas autre chose, fort peu maçonnique ???

  • 4
    Marie-José CAGI-NICOLAU
    28 février 2021 à 09:17 / Répondre

    Bravo Pierre Hees. D’abord moi ,faire ce que je veux, et moraliser les autres.

  • 3
    Cédric Sansen
    25 février 2021 à 08:54 / Répondre

    Je ne suis pas FM mais je suis curieux et l’idée que je me fais de son mode de pensée, de philosophie de vie et de respect mutuel est très intéressant…
    Là du coup, si la vie massonique se résume à ce genre « d’aventure » … Ça rend perplexe

  • 2
    Gilles RICHARD
    24 février 2021 à 22:23 / Répondre

    Pas mieux Pierre….

  • 1
    Pierre HEES
    24 février 2021 à 10:20 / Répondre

    Révélateur de l’évolution de la pensée Maçonnique, moralisatrice, demandant toujours aux autres d’appliquer ce qu’ils ne s’appliquent pas à eux mêmes…Les maçons copieraient-ils les hommes politiques et les élus de la République ?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous