loup Menschaert

Qui parlera au nom du loup ?

Publié par Géplu
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 11 décembre 2018
  • 10
    Jacques
    15 novembre 2019 à 9h53 / Répondre

    Je crois que la maçonnerie est fondamentalement et viscéralement humaniste.
    Elle est en cela dans l’air du temps où elle s’est créée et où elle s’est développée.
    Un glissement vers une sorte d' »éco-maçonnerie » où ce ne serait plus l’homme qui est la mesure de toute chose mais la biosphère me parait impensable, à moins de changer totalement de paradigme et de perdre toute cohérence.

  • 9
    Gérard COBUT
    12 novembre 2019 à 15h56 / Répondre

    À Jacques
    Développez, développez : ici, c’est trop ou pas assez…

  • 8
    Jacques
    12 novembre 2019 à 10h10 / Répondre

    Ne tournons pas autour du pot:
    L’éthique maçonnique est incompatible avec une vue holistique du monde.
    C’est pourquoi je la rejette non sans nostalgie.

  • 5
    corinthien
    16 décembre 2018 à 10h51 / Répondre

    Sur le sujet je conseille à tous, SS, FF et profanes, la lecture de l’ouvrage l’ouvrage de Jacques BRENGUES ‘’LA FRANC MACONNERIE DU BOIS ‘’…

  • 4
    La mouette
    16 décembre 2018 à 7h55 / Répondre

    Merci pour ces lignes de vérité

  • 3
    MG RENAULT
    15 décembre 2018 à 9h56 / Répondre

    Pour essayer d’aider dans ce sens voici quelques mots :

    LE HURLEMENT DU LOUP
    (Ou comment essayer de se mettre dans la peau d’un loup)

    J’ai du poil partout comme vous autrefois
    Mais vous avez oublié

    Je vis en meute comme vous autrefois
    Mais vous avez oublié

    Il y a des jours où je ne mange pas comme vous autrefois
    Mais vous avez oublié

    Je dois chasser pour vivre comme vous autrefois
    Mais vous avez oublié

    Je dois me défendre comme vous autrefois
    Mais vous avez oublié

    Je suis sauvage comme vous autrefois
    Mais vous avez oublié

    J’hurle pour nous rassembler comme vous autrefois
    Mais vous avez oublié

    Je me réfugie dans ma tanière comme vous autrefois
    Mais vous avez oublié

    Je protège mes louveteaux, leur donne à manger
    Comme vous aujourd’hui

    En vieillissant mon pelage change de couleur
    Comme vous aujourd’hui

    J’aime marcher dans la forêt
    Comme vous aujourd’hui

    J’aime l’eau de la rivière
    Comme vous aujourd’hui

    J’aime la vie au plein air
    Comme vous aujourd’hui

    J’aime les odeurs de la nature
    Comme vous aujourd’hui

    J’aime le jour et la nuit
    Comme vous aujourd’hui

    J’aime voir, sentir, entendre pour comprendre
    Comme vous aujourd’hui

    J’ai aussi un cœur qui bat d’amour et d’effroi
    Comme vous aujourd’hui

    Je ne suis qu’un pauvre loup sur terre
    J’essaie de dire à tous mes confrères :

    FRATERNITE humaine animale végétale internationale

    Merci aux loups et aux Hommes qui se comportent sur terre en sœurs et frères

    • 6
      Gérard
      10 mars 2019 à 18h03 / Répondre

      @ MG RENAULT : merci pour ces belles phrases, qui nous font toucher du doigt l’unité fondamentale des organismes qui vivent sur cette planète

      • 7
        MG RENAULT
        10 mars 2019 à 21h43 / Répondre

        Merci à GÉRARD et à toutes les personnes qui lisent mes poésies en espérant laisser un peu de chaleur humaine.
        FRATERNITE humaine, animale, végétale internationale

  • 2
    Brumaire
    13 décembre 2018 à 21h29 / Répondre

    Pourquoi est-il aussi chez Amazon? l’une des multinationales qui sévit en France, mais qui oublie d’y payer ses impôts.

  • 1
    Emmanuel
    11 décembre 2018 à 11h08 / Répondre

    P.e pour cela juste réintroduire dans les deux premiers degré, voire dans les premier hauts grades des éléments de la symbolique forestière. « Le ciel est son père et la terre sa mère »…
    Nous avons parmi nous des FF et SS qui en savent long sur le sujet.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous