Reflets du Passé

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 21 janvier 2010
  • 10
    Flupke
    23 janvier 2010 à 06:49 / Répondre

    oui, Mr Koopa Troopa vous avez sans doute raison …

    Il y a le marxiste … mais vous oubliez … le cancre … qui n’est jamais … las.

  • 9
    Jiri Pragman
    22 janvier 2010 à 21:19 / Répondre

    On voit la qualité (!) de l’information de « Kooba Troopa » évoquant cette dame, membre du Grand Orient !

  • 8
    Koopa Troopa
    22 janvier 2010 à 20:40 / Répondre

    Je précise pour ceux qui l’ignore que Julien Dohet est un marxiste; il suffit d’aller sur son site, il ne cache même pas son admiration pour de vieux staliniens.

    Lacroix-Riz nie des crimes contre l’humanité reconnu comme tels par le Conseil de l’Europe, ce que n’a jamais fait Pierre Vial.

    Pour votre gouverne, Madame Lacroix-Riz est une très chère soeur du Grand Orient. Laicarde, elle partage au oins ce point avec son confrère Faurisson qui lui militait dans le même syndicat qu’elle, bien qu’il fut affilié à la Fédération Nationale de la Libre Pensée.

  • 7
    Apprenti63
    22 janvier 2010 à 17:20 / Répondre

    @ Koopa Troopa
    Chacun appréciera à sa juste valeur la tonalité agressive de votre message n° 5.
    Est-ce dans vos habitudes d’intimer l’ordre de se taire à vos interlocuteurs, dès lors qu’ils ne partagent pas vos vues? Vous aurez remarqué que mon commentaire n°4 était quant à lui parfaitement courtois…

    Quant à Annie Lacroix-Riz, je tombe de ma chaise quand vous affirmez qu’elle serait « si prisée dans les loges »… Je n’ai jamais entendu parler d’elle en Loge (ou bien je m’étais endormi), et jamais vu un quelconque de ses textes cité dans la littérature maçonnique!

    C’est sans conteste une historienne dont certaines prises de position sont très contestables et sujettes à polémique, mais je ne vois pas en quoi cela exonèrerait de porter un jugement critique sur Pierre Vial, qui soutient lui aussi des thèses que l’on peut dénoncer avec vigueur.

  • 6
    Julien
    22 janvier 2010 à 16:08 / Répondre

    Bonjour,

    Les éditions Dualpha sont sans doute possible une maison d’édition d’extrême droite, tout comme l’atteste son catalogue et les écrits et le parcours de son fondateur Philippe Randa. Elle a notamment essayé d’ouvrir une enseigne à Liège en Belgique mais a du fermer devant la mobilisation citoyenne.
    Je me permets de référencer le communiqué de presse de l’association Les Territoires de la Mémoire sur la question : http://www.territoires-memoire.be/index.php?page=am_article&artid=463

  • 5
    Koopa Troopa
    22 janvier 2010 à 12:10 / Répondre

    Vous l’avez lu ? Non. Alors taisez vous.

    Vial a plus de talent que la négationniste Lacroix-Riz, si prisée dans les loges, et éditée chez Armand Colin.

  • 4
    Apprenti63
    22 janvier 2010 à 10:56 / Répondre

    @ Koopa Troopa
    « Talentueux », l’ouvrage d’un Pierre Vial, représentant d’une droite extrème prônant la « résistance blanche »?

    Veuillez m’excuser, mais j’ai dû mal à vous suivre sur ce terrain!

  • 3
    Koopa Troopa
    22 janvier 2010 à 09:16 / Répondre

    C’est tout simplement une maison d’édition qui édite des livres qu’elle juge talentieux, nonoblstant les idées des auteurs.Une maison libre. On y trouve des catholiques, des juifs, des franc-maçons, des athées, des gensde gauche, des gens de droite.

    Cette manie que certains ont gardé de ficher tout le monde… On se croirait en 1905 !

  • 2
    Apprenti63
    21 janvier 2010 à 19:26 / Répondre

    Dualpha est une maison d’édition difficile à cerner, en effet…
    On trouve à son catalogue des ouvrages de Pierre Vial, universitaire d’extrème-droite qui a ainsi écrit en 1998: « Nous voulons que nos petits-enfants soient, à leur tour, Gaulois et fiers de l’être. Que cela plaise ou non aux amateurs de sociétés multicolores, sans corps et sans âme, contre lesquels nous avons engagé la résistance. Dans une guerre qu’il faut appeler par son nom : une guerre de libération nationale »

    Mais elle réédite des essais de Jean-Pierre Bayard…

    Le site des éditions Dualpha renvoie, par un lien, au site librad.com : ayez la curiosité d’aller regarder les livres qu’on y trouve, c’est assez instructif…

    J’avoue ne pas trop comprendre. N’en sachant pas plus, je n’irai pas plus loin dans ma réaction. Quelqu’un pourrait-il nous apporter davantage de lumière?

  • 1
    arnaudbzh
    21 janvier 2010 à 17:07 / Répondre

    Les éditions Dualpha ne sont -elles pas une maison d’éditions d’extrême-droite plutôt spécialisée dans l’exhumation des vieilleries anti-maçonniques type Coston & Co ?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous