Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le mardi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 15 000 articles y sont stockés !

Rhapsodie en bleu

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 29 septembre 2013
Étiquettes : , , , , , ,
  • 4
    Mrk
    30 septembre 2013 à 18:08 / Répondre

    Moi, c’est plutôt le soleil, la lune et le Vénérable Maître… The greater lights VS the lesser lights… Le match dure… 😉

  • 3
    MisterZotis
    30 septembre 2013 à 14:35 / Répondre

    ————————— CITATION —————————-
    Je me sens tout à fait en arrière de la main devant ces loges qui circonscrivent le périmètre de leur réflexion maçonnique dans un triangle dont les pointes seraient République, laïcité, droits de l’homme, comme je fuis celles dont les pointes du triangle désignent le Père, le Fils et le Saint-Esprit
    ———————– FIN DE CITATION ———————-

    Pareil, mais curieusement Vedun et moi ne somme sûrement pas pour autant d’accord.
    Mon triangle à pour sommets : Le VLS, L’équerre et le compas.

  • 2
    Yasfaloth
    29 septembre 2013 à 15:05 / Répondre

     » le Grade de Maître qui se suffit à lui-même (il s’oppose ainsi à Alain-Noël Dubart…  »

    C’est une vaste et délicate question, je ne m’exprimerais que pour le REAA, la réponse la plus satisfaisante qui m’a été donné d’entendre est que, si, effectivement, toute la thématique maçonnique est contenue dans les initiations aux 1er, 2éme et enfin, pour son couronnement spirituel : au 3ème, elle l’est sur une forme tellement stylisée et allusive que les autres degrés ne sont pas de trop pour l’étudier, la méditer, la comprendre et l’intégrer.

    Et j’en profite pour déclarer ici toute mon admiration et mon affection envers la personne de Alain-Noël Dubart, c’est d’ailleurs après l’avoir entendu produire par des mots simples et sans notes, une planche admirable d’érudition, de fraternité et de profondeur, que je me suis décidé à demander mon intégration à la Gldf (mais j’y pensais depuis longtemps).

    Quand au livre de Jean Verdun, le compte rendu qu’en fait ici Jiri me paraît assez éloigné du côté assez cassant et péremptoire de l’interview proposée hier, quel est le « vrai » Jean Verdun ?
    … difficile d’en dire plus sans avoir lu le livre…

    Cordialement

  • 1
    Flupke
    29 septembre 2013 à 13:47 / Répondre

    « C’est un plaisir de fin gourmet pour un » récalcitrant de ne pas plaire à certains.
    (je paraphrase ici un bon mot de Courteline)

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous