Rites et Grades maçonniques vivants et méconnus

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 14 juillet 2008
  • 8
    Serapis
    3 août 2011 à 19:00 / Répondre

    Bonjour,
    le rite de Salomon a été créé par des Frères de la loge « Les Hommes » du GODF début des années 70. Concernant le rite de Memphis-Misraïm c’est John Yarker lui-même qui l’a donné au GODF en 1862 dans sa version en 33° qui est la plus juste car il n’y a pas de raison de le relier au REAA qui est une autre voie…
    juste un peu d’histoire

  • 7
    eques_a_magdalena
    13 août 2008 à 15:41 / Répondre

    Il est clair que le GODF ne possède de filiation réelle que du Rite de Memphis, Misraïm peut être via une filiation Ambelain jusqu’à Leterme et encore… quant à Memphis-Misraïm, Chevillon déposa ses archives au GODF avant de se faire fusiller par la milice de Vichy, le GODF n’a jamais rendu ses documents ce qui ne veux pas dire qu’il détienne la filiation remontant à Garibaldi !

    Quant à JG, depuis qu’il a quitté la GLSF pour le GODF, il devient bien plus loquace…. il a du oublié sa croissance exponentielle et expéditive jusqu’au 95°…. Il devrait éviter de donner des leçons, car question rectitude, il est comme les autres.

  • 6
    Alain
    15 juillet 2008 à 13:01 / Répondre

    Merci aux amis pour leurs commentaires et merci à Jiri pour cet article intêressant.
    Je commençais à croire que le site n’était fréquenté que par des polémistes du café de la gare
    Ne pensez pas que ce commentaire soit méprisant, mais simplement désespéré de l’image que certains donnent d’eux mêmes, et de la maçonnerie en général.
    Je pense que la maçonnerie n’appartient à personne et, est riches de rituels et de sensibilités différentes.
    Encore faut il le savoir et sortir de Paris…

  • 5
    guelff pierre
    14 juillet 2008 à 20:44 / Répondre

    Le Rite Opératif de Salomon n’est pas seulement pratiqué au OITAR, plusieurs Loges Indépendantes en France et en Belgique travaillent également à ce Rite extrêment riche sur le plan symbolique.

  • 4
    Yack
    14 juillet 2008 à 17:46 / Répondre

    Bonjour,

    Loin de moi de porter un critique négative au blog de notre Ami Jiri et au travail d’information remarquable qu’il se propose de fournir.

    Cela n’empêche pas que le profane que je suis, voyant donc la chose avec un regard « extérieur » de se sentir « interpellé » par la marginalisation ambiante en ce qui concerne les Rites Egyptiens.

    Jérôme Gay qualifie les Rites Egyptiens « d’autistes » ? D’accord, mais vu « l’ambiance environnante » et les attaques dont elles sont la cible, on peut dans une certaine mesure comprendre que les obédiences égyptiennes ne cherchent pas plus à s’extérioriser !

    Oui, il y a des dérives, mais n’y en a-t-il pas partout ?

    C’est vrai que la confusion est grande dans le paysage Maçonnique « égyptien », mais tout comme il est vrai, comme le souligne notre Ami Geoges, que des articles tel que celui écrit par mr. Gay ne vont pas arranger les choses.

    Encore bravo à Jiri pour son blog, qui, je suis sûr, comprendra que ce n’est pas sur son Travail que portent mes critiques.

    Amicalement

    Yack

  • 3
    Georges
    14 juillet 2008 à 13:47 / Répondre

    Bonjour,
    J’ai lu avec intérêt l’article de Jérôme Gay. Mais il me semble que Marconis de Nègre ne déposa au GODF que le rite de Memphis et uniquement ce rite. Il faut pour cela revoir l’histoire des rites dit Egyptiens. Le GODF ne possède pas Misraïm et encore moins Memphis-Misraïm.
    Le fait d’appeler, avec un terme générique, de ‘Rite Egyptien’ le rite de Memphis, seul détenu par le GODF, me paraît audacieux. D’autant plus que l’auteur de l’article utilise ce terme de ‘Rite Egyptien’ pour mêler les 3 rites de Memphis, de Misraïm et de Memphis-Misraïm. Cela reste une captation sémantique très ‘audacieuse’ à la limite de la désinformation. L’auteur ne fait qu’augmenter la confusion quant aux rites Egyptiens existant en France.
    Pour avoir une véritable information historique il faut se reporter aux livres de Caillet ou de Galtier.

  • 2
    Fil Vert
    14 juillet 2008 à 12:38 / Répondre

    Je te remercie vivement,cher Jiri,de cette riche information…

  • 1
    dld
    14 juillet 2008 à 11:44 / Répondre

    et le rite Pierre Dac :)))

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous