Saint-Germain en Laye et la Franc-Maçonnerie écossaise

Publié par Jiri Pragman

C’est à Saint-Germain en laye que furent fondées les 2 premières loges écossaises lorsque Henriette de France quitta l’Angleterre après que son époux eut été décapité par les amis de Cromwell et que son fils Jacques II fut chassé d’Angleterre par son propre gendre: Guillaume d’Orange. Les 2 Loges en question étaient,
l’une La Bonne Foi au régiment écossais de Dillon, et l’autre La Parfaite Egalité au régiment de Walsh.

Cette relation St Germain en Laye et la Franc-Maçonnerie Ecossaise: cette relation sera au coeur de la conférence avec Roger Dachez, président de l’Institut Maçonnique de France, et Louis Trébuchet, Grand Maître adjoint de la Grande Loge de France. C’est une organisation des Loges de la GLDF à St Germain: La Parfaite Egalité et Rosae Fidelis.

Programme:

  • 17h. Des origines à 1773 par Roger Dachez
  • 17h30. 1773 à nos jours par Louis Trébuchet
  • 18h. Débat

    La conférence aura lieu le samedi 25 juin 2011 à 17h en la salle Jacques Tati (12 Rue Danès de Montardat). Renseignements: lpestger@free.fr.

mercredi 15 juin 2011
  • 2
    Valou
    17 juin 2011 à 10:31 / Répondre

    Le texte de Ramsay (il en existe d’ailleurs deux versions je crois) est-il vraiment un « discours » en tant que tel ? Car il semble y avoir une controverse entre spécialistes et historiens de la FM. Sauf erreur, pour certains d’entre eux ce texte a bel et bien été écrit par l’auteur en question mais n’aurait jamais été prononcé oralement. Ce qui n’enlève rien, of course, à la valeur maçonnique des deux versions disponibles de ce document…

  • 1
    Bleu-Ciel
    16 juin 2011 à 13:24 / Répondre

    Il serait bon que cette conférence soit mise en ligne…..pour que les Francs-Maçons écossaient puissent comprendre à quel point St Germain en Laye fut au coeur de nos origines françaises et à quel point le Chevalier André Michel de Ramsay fut une figure importante de la maçonnerie française.
    Je signale à toutes fins utiles que son Discours fut connu en France avant les Constitutions d’Anderson

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif