Seul l’humour devrait rassembler les cœurs

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 24 novembre 2015
Étiquettes : , ,
  • 8
    LINEA RECTA
    25 novembre 2015 à 18:08 / Répondre

    Je ne suis pas un grand fana des caricatures maçonniques, dont le goût est parfois douteux. Mais avec celle-ci, mon orgueil belge a bien joui, comme on dit au Québec. J’agrandis, j’encadre et j’expose au public restreint qui a accès à mes 16 m2 de bureau. Bravo, Jissey !

  • 4
    yasfaloth
    24 novembre 2015 à 23:41 / Répondre

    Je dois sacrément en manquer de l’humour, mais il y a dans le titre de cet article un mot que décidément je ne comprend pas :
    .
    « Seul »
    .
    Pourquoi l’humour et lui seul ? Que la dérision, et surtout l’auto-dérision puisse être une vertu je n’en doute pas, mais il y a je crois (et heureusement) plein d’autre façons de rassembler les cœurs…
    .
    Quand à assimiler les tenues à une forme de « théâtre », même initiatique… enfin bref…

    • 5
      Joab'n
      25 novembre 2015 à 13:21 / Répondre

      Que vois-tu de péjoratif dans « théatre » ?
      N’es-tu pas en train de jouer des personnages, changeants d’ailleurs selon les cérémonies ?
      Ne pas(trop) se prendre au sérieux permet de lutter contre l’arrogance, la suffisance, voir des délires quasi-gourouesques qui, helas et paradoxalement, tente de s’implanter en FM et qui a pour résultat les bagarres qui déshonorent notre institution.

      • 6
        yasfaloth
        25 novembre 2015 à 14:53 / Répondre

        Qui dit théâtre dit spectateurs, or il ne devrait y avoir que des acteurs lors d’une tenue !
        .
        Mais c’est, en fait, surtout le terme « jouer » qui me dérange : il ne s’agit pas de « jouer » mais « d’être »… enfin de mon point de vue…

        • 7
          Joabn
          25 novembre 2015 à 15:42 / Répondre

          Ok pas de spectateurs externes. Limite de la comparaison. Nous SOMMES les personnnages du scenario, rituel. Tout acteur doit s’impregner du role pour être vrai. Nous aussi! D’ou mon attachement aux rites ou on sait, vit son rôle plutot que le lire.

  • 3
    Ed Kroy
    24 novembre 2015 à 20:51 / Répondre

    C’était Jean Roger Caussimon, chanté par Léo Ferré qui parlait du miracle des voyelles entre l’amour et la mort.

  • 2
    POLCCI , PIERRE-HUGUES
    24 novembre 2015 à 18:45 / Répondre

    Seul l’humour et l’amour sont à prendre au sérieux. Léo FÉRRÉ pensait qu’il y avait là le miracle des voyelles
    BISES , PHP

  • 1
    Joab'n
    24 novembre 2015 à 11:29 / Répondre

    Oui, l’humour ne doit pas être confondu avec se moquer « des autres » mais avant tout se moquer de nous-même.
    Ainsi travailler sérieusement en FM doit aussi s’accompagner de « ne pas se prendre au serieux » ce qui est peut être le travail sérieux de la FM.
    En effet, nous jouons à chaque tenue une pièce initiatique. Pourquoi l’humour devrait-il en être absent ?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous