Sous la voute étoilée (enfin presque)

Publié par Géplu
Dans Humour

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 21 septembre 2020
  • 4
    JLP
    27 septembre 2020 à 09:19 / Répondre

    Excellentissime! L’humour décalé de notre TCF François Morel permet à chacun d’en prendre pour son grade , et même plus!
    Les illustrations sont plus qu’évocatrices et pour tout dire , plutôt jubilatoires!
    Merci et « encore »!

  • 3
    Alain-Jacques Lacot
    21 septembre 2020 à 22:59 / Répondre

    J’adore l’humour décalé de François Morel …. dont les dessins sont aussi acérés et « décalés » que les textes ;
    C’est la raison pour laquelle il illustre les prochains « Cahiers de vacances du franc-maçon » qui paraîtront chez Dervy en Avril 2021…..

  • 2
    Jean Mes.
    21 septembre 2020 à 09:57 / Répondre

    Fallait oser, mais j’aime bien. 🙂

  • 1
    Aigle
    21 septembre 2020 à 05:38 / Répondre

    J aimerais rajouter c’est quelque lignes après ma visite à Paris
    En a dévoilé nôtre dame
    Qui ressuscite des flammes
    Telle un phénix son âme
    Par la main des frères du chemin
    En la revivra de loin
    Ouvrant ses portes à la lumière son fin

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous