Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le mardi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 15 000 articles y sont stockés !

"De l'Orient elle resplendit"
Blason et devise de la ville de Lorient, proposés en 1744 par des Frères de la première loge de Lorient, l'Union.

Tenue d’été de la Solidarité Bretonne

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 10 juillet 2022
  • 14
    Mai 68
    19 juillet 2022 à 01:46 / Répondre

    Le paradoxal c’est que les « membres » de la GLDF ne reçoivent pas les SS mais les visitent ! C’est de la tolérance à sens unique !
    Par ailleurs leurs Temples reçoivent les obédiences féminines moyennant finances.

  • 3
    Thamos
    11 juillet 2022 à 13:19 / Répondre

    Toujours douloureux de constater les exclusives anti Soeurs de certaines obédiences, même lors d’une tenue d’été… Franchement, ça n’a pas d’allure !

    • 4
      JMB
      11 juillet 2022 à 17:11 / Répondre

      3- Ce qui n’a pas d’allure mon cher Thamos, c’est le raccourci trop rapide, la mauvaise interprétation (la manipulation ?) que tu fais. Ce n’est pas parce que une obédience est réservée aux Femmes ou aux Hommes qu’elle est « anti Frères » ou « anti Sœurs ». Les mots ont un sens et encore plus en FM.

    • 5
      lazare-lag
      11 juillet 2022 à 18:38 / Répondre

      Si tu prends la peine de faire ici, sur ce site, une recherche à partir du nom de la loge, « Solidarité bretonne », tu pourras observer que ce type de remarque est fait chaque année, à chaque tenue estivale. Et que chaque année la GLDF locale fait le gros dos et attend que la tempête baisse en vigueur et en intensité. Pas bretons pour rien, à Lorient.

    • 6
      lazare-lag
      11 juillet 2022 à 18:52 / Répondre

      Si tu poursuis par une seconde recherche, cette fois-ci avec le mot « décès », tu trouveras un article rendant hommage à un frère Joseph Mattei.
      Occasion s’y apprendre, notamment par un commentaire que j’y ai commis, que plusieurs loges portuaires, et pas seulement bretonnes, animent une sorte d’alliance entre elles et peuvent même se visiter lorsqu’un franc-maçon marin se déplace dans l’une quelconque de ces loges maritimes.
      Par contre, j’ai du mal à savoir si ce rapprochement, cette alliance, sont toujours actifs.

      • 7
        Nestor MAKHNO
        11 juillet 2022 à 22:07 / Répondre

        La Loge des 5 ports (militaires) est toujours d’actualité : Lorient-Cherbourg-Toulon-Rochefort-Brest. Elle tourne chaque année de port en port.

        • 13
          lazare-lag
          14 juillet 2022 à 11:56 / Répondre

          @ Nestor Makhno (7):
          Merci pour cette actualisation des informations. Est-il indiscret de demander où se situe l’ancrage cette présente année? Autre question. N’y participent que les frères « estampillés » d’une de ces 5 loges? Si l’on est membre d’une obédience de ces 5 loges et voisin géographique et maçonnique d’un de de ces 5 ports l’accès y est-il ouvert ou fermé?

    • 8
      Nestor MAKHNO
      11 juillet 2022 à 22:32 / Répondre

      Je n’ai pas de médecine pour soulager ta douleur, peut-être un peu de tolérance à dose homéopathique pour commencer, tu augmentes le principe actif au fur et à mesure des degrés. Avec un peu de chance, le GADLU viendra à ton secours.

      • 9
        Adrien C
        11 juillet 2022 à 23:39 / Répondre

        Il est amusant (ou triste) de constater que ce sont ceux qui ont des comportements asociaux, l’exclusion des femmes par principe, qui demandent aux autres la tolérance pour leurs pratiques, traitant ainsi ces autres d’intolérants.

        • 10
          Luciole
          12 juillet 2022 à 00:53 / Répondre

          Il faudrait réviser ton vocabulaire.Les femmes ne sont pas « exclues » ce qui supposerait une admission préalable,elles n’ont jamais été prévues ni initiée en Grande Loge de France.
          Ceux (et celles)qui veulent la mixité à tout prix peuvent facilement trouver une obédience à leur convenance en France.

        • 11
          ERGIEF
          12 juillet 2022 à 09:05 / Répondre

          Je revendique le droit d’être intolérant avec ceux qui ne tolèrent pas ma conception de la Franc Maçonnerie parce qu’ils raisonnent en ignorants n’ayant pas su s’extraire de leur condition profane.
          J’ajoute à cela que la poursuite d’une idée fixe relève d’un trouble psychologique.

        • 12
          Brumaire
          12 juillet 2022 à 16:55 / Répondre

          La GLDF reste fidèle à ses principes et c’est tout à fait à son honneur. Elle n’exclut personne, elle rappelle seulement que sa constitution ne prévoit que des hommes dans sa structure.
          Les profanes ont le choix, et s’ils ont été mal orientés, il est toujours possible de changer de structure; ça ne serait pas drôle si toutes les obédiences étaient mixtes. La masculinité de la GLDF n’empêche pas d’être tolérant.
          Pour 9, je fais partie (désormais) d’une obédience qui prévoit des loges mixtes, masculines, féminines, donc je ne « prêche pas pour ma chapelle »

  • 2
    Nestor MAKHNO
    10 juillet 2022 à 12:38 / Répondre

    Il faudrait sans doute interroger l’architecte qui a dessiné l’édifice dans les années 20 ?
    Plus intéressant est la fresque murale à gauche de l’escalier montant au 1er étage. L’auteur y a laissé des signes et clins d’œil qui inspirent le visiteur averti ! On y voit même le signe de la Loge l’Union sur le château du bateau appelé « l’Union »

  • 1
    Yonnel Ghernaouti
    10 juillet 2022 à 10:07 / Répondre

    La Chambre de Commerce de Lorient et du Morbihan (titre exact inscrit au frontispice du bâtiment) a déjà fait l’objet de moult débats sur Facebook, dont celui-ci « Lorient : Le mystère de la Chambre du commerce ». À retrouver sur https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=403286950209164&id=189543914916803

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous