Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le mardi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 15 000 articles y sont stockés !

Triste « justice » du GODF

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 29 juin 2022
  • 51
    Will Iam
    5 juillet 2022 à 15:28 / Répondre

    En 37, le Desap nous refait le coup du « je-supprime-mon-compte-parce-que-moi-j’ai-tout-compris-mais-je-suis-incompris-c’est-trop-injuste » ! Ça ne fait jamais que 147 fois (à peu de choses près) que notre irascible commentateur fait le coup sur tout ce que la blogosphère maçonnique contient de sites – avant, invariablement, de revenir car il ne peut s’empêcher de répandre ses croyances ses approximations et sa bile. Desap c’est « faites ce que je dis mais surtout pas ce que je fais » ! Quelle maîtrise, quelle exemplarité !

  • 50
    Luciole
    5 juillet 2022 à 09:43 / Répondre

    à Desap
    Tu dis toi même (en 24) que « tout est symbole, » le Reaa en use peut-être davantage mais si son aspect « religieux » peut énerver, à la longue il ne s’agit que d’une méthode pédagogique.
    Athée connu je n’ai jamais eu de question,d’obstacle ou de commentaire sur mes croyances (ou absence de..) en 50 ans de Juridiction. Tous les frères d’un Suprême Conseil sont souchés sur une Obédience symbolique, le lien est automatique et ceci dans toutes les organisations de hauts grades en France.

  • 34
    Fredoboleth
    3 juillet 2022 à 13:07 / Répondre

    En lisant tout ceci, n’importe quel profane ne fera qu’en déduire que le monde associatif a fortiori à vocation d’élévation morale et spirituelle est souvent le lieu des luttes de pouvoir, de la gerontocratie parfois pire que dans le monde de l’entreprise et de la politique. Comme c’est triste !

    • 36
      Luciole
      3 juillet 2022 à 14:52 / Répondre

      à 32 et 34
      Hélas je suis bien d’accord avec vous.Ce sont des problèmes internes au GOdF que les membres des autres Obédiences n’ont pas à juger et que les FF et SS du GO ne devraient pas traiter sur la place publique.

      • 37
        Désap .
        3 juillet 2022 à 15:18 / Répondre

        En effet, on va vous laisser avec votre eau tiède, vos compliments, vos lieux communs, votre hypocrisie en somme.
        C’est plus qu’inutile d’intervenir, toute réalité mise au jour se voit ici insultée, je n’ai jamais vu aucun raisonnement évoluer, c’est en fait le reflet exact de l’état de la franc-maçonnerie qui partout dans le monde, soit décline, soit meurt de consensus mous ou des guerres intestines.
        Sans regret, je supprime mon compte.

        • 43
          Luciole
          4 juillet 2022 à 10:56 / Répondre

          à Desap
          Nous aurions de la peine de te perdre et tu le regretterais toi même.La force de la FM est de survivre même avec autant de défauts qui sont aussi les avantages de sa liberté.
          Nous ne sommes pas souvent d’accord mais cela arrive parfois.Tu peux t’exprimer grace à la mansuétude de Géplu qui doit nous supporter, quelquefois avec beaucoup de patience.
          Je te souhaite un agréable été et de revenir en pleine forme.

        • 46
          Brumaire
          4 juillet 2022 à 20:44 / Répondre

          Désap, Luciole a raison (souvent): ne fais pas la tête de bois, dans 3 jours tu vas t’ennuyer de nous ! C’est vrai que je ne suis pas toujours d’accord avec ce que tu écris: encore heureux! La maçonnerie est riche de toutes ses diversités, et l’ami Géplu un F très tolérant. À nous de savoir l’être aussi et de respecter les lecteurs autant que les contributeurs.

      • 38
        Brumaire
        3 juillet 2022 à 15:45 / Répondre

        32-34-36- Il se trouve que les similitudes sont flagrantes hélas. Je ne parle ici que du GODF que j’ai bien connu de l’intérieur, « par osmose », et du DHI-FFDH que j’ai encore mieux connu, là, directement. Au GODF, il y a davantage de fuites, ce serait extraordinaire que sur le nombre de membres, et au vu de ce qui s’y passe, les FF et SS qui en ont assez de voir les dérives toujours être passées sous silence, ont bien raison de se lâcher à l’extérieur, même si l’extérieur est maçonnique. Ne serait-ce que pour être confortés dans ce qu’ils pensent et trouver, si possible, des solutions par ceux qui les lisent.
        A la FFDH -DHI, c’est l’omerta, dans tous les sens.
        Me concernant, j’ai appliqué le « théorème Chevènement »…

        • 39
          JMB
          3 juillet 2022 à 23:08 / Répondre

          38 – Brumaire, je connais les théorèmes de Pythagore, de Thales, de Gauss, etc … mais je n’ai jamais entendu parler du  » théorème Chevènement”. Tu peux m’en dire plus.

          • 40
            Luciole
            4 juillet 2022 à 00:19 / Répondre

            à 39 Je le croyais plus connu: « Quand on est ministre,on ferme sa gueule ou on démissionne!. »

            • 41
              JMB
              4 juillet 2022 à 07:50 /

              40- Merci Luciole. Je connaissais cette petite phrase de Chevènement mais je ne l’avais jamais lu ou entendu sous le chapeau de ”théorème”. Mais pourquoi pas, ça me convient assez bien !

          • 42
            Brumaire
            4 juillet 2022 à 09:40 / Répondre

            JMB: ce que j’appelle « théorème Chevènement » c’est la phrase que JP.C. a dite quand il a démissionné du gouvernement  » Quand on n’est pas/ plus d’accord, soit on ferme sa gueule, soit on démissionne ».

            • 48
              JMB
              4 juillet 2022 à 22:46 /

              47- Merci Brumaire. Comme je le disais à Luciole je connaissais cette petite phrase mais sans le chapeau « théorème”. Mais à la réflexion ça sonne bien !

        • 44
          lazare-lag
          4 juillet 2022 à 18:50 / Répondre

          Pour Chevènement, je propose, genre devise pour armoiries, pour un blason: « Je vais, ne mens ».
          Ne me remerciez pas, il fait chaud, buvons frais, détendons-nous, sourions et relativisons.

          • 45
            Brumaire
            4 juillet 2022 à 20:35 / Répondre

            Lazare, ton idée de blason irait bien avec le Lion de Belfort, dont JPC a été député maire, et symbole de résistance.
            Bravo pour la devise! Et un 3° déci de rosé pour fêter ça!

          • 47
            JMB
            4 juillet 2022 à 20:54 / Répondre

            44- La devise  » alcool et soleil font rarement bon ménage  » est confirmée !
            Lazare-Lag, it’s a joke of course…

          • 49
            Luciole
            5 juillet 2022 à 09:02 / Répondre

            J’ai toujours pensé que tu étais un sage Lazare,beau programme.

            • 52
              lazare-lag
              5 juillet 2022 à 21:24 /

              Luciole, il semble me revenir que quelqu’un aurait dit: « Le sage cherche la sagesse, le sot l’a trouvé ». J’espère surtout ne pas l’avoir trouvé, même pas en franc-maçonnerie…

            • 53
              Luciole
              6 juillet 2022 à 14:40 /

              à Lazare 52 La postérité jugera!

  • 32
    JMB
    3 juillet 2022 à 11:53 / Répondre

    25- Désap
    Chapeau mon TCF : arriver dans un article consacré à des problèmes internes au GODF à donner ton point de vue sur des soi-disant risques de disparition de la GLNF, de la GLAMF et la GLDF il fallait le faire !
    Plus sérieusement, je sais bien que tu as la prétention de connaître de l’intérieur toutes les obédiences et que, dès que tu en as l’occasion, tu ne peux t’empécher de faire des commentaires sur chacune d’elles. Mais malheureusement la plupart du temps tu dis n’importe quoi. En l’occurrence le passage de ton commentaire sur la GLNF, obédience que j’ai la prétention de bien connaître, est faux. Non ” Monsieur je sais tout” la GLNF n’a pas manqué de disparaître sous les coups de butoir du REAA mais sous les coups de boutoir de l’égo de certains mamamouchis, grands et petits. Il faut savoir raison garder mon TCF.

  • 31
    JPHova
    3 juillet 2022 à 11:47 / Répondre

    Avec ce type de reglement de compte on est déjà dans le profane. Dès la sortie du temple…sommes nous dans le profane? tel est la question.

    • 33
      Lezin
      3 juillet 2022 à 12:13 / Répondre

      Hé oui, tu as raison JPHOVA.
      Cela fait deux ans que la CSJM est sortie de son impartialité pour des règlements de comptes profanes…

  • 26
    Angela
    2 juillet 2022 à 08:41 / Répondre

    Les commentaires de Benjamin RATHERY reflètent bien l’état actuel du GODF où les membres des instances exécutives et judiciaires semblent plus accaparée par la cordonite pour faire tapisserie dans les orients, que de la bonne gestion de l’obédience. Un exécutif peu ou pas réactif dont la préoccupation première de la majorité des conseillers (pas tous heureusement) est surtout de ne pas déplaire au chef pour décrocher une place au bureau l’année suivante. Un Grand Maître aux discours lénifiants plus intéressé par les horaires d’avion et la météo de ses voyages que par l’engagement de réflexions sur les attaques contre la laïcité, la montée du communautarisme, les attaques contre l’avortement ou la chute du plafond de verre lepeniste. Mais le plus grave c’est cette parodie de justice que nous offre la « Chambre Suprême de Justice Maçonnique » que je découvre dans ses publications. C’est en prononçant son nom que je comprend l’ampleur de la tâche qui attend le Convent, seul à pouvoir siffler la fin de la récréation et à remettre le paquebot dans le sens de la marche. Alors quoi ? Personne pour rappeler que la Chambre n’est que le simple conseil de discipline d’une association ? Son titre pompeux et sa pseudo professionnalisation par des « conseillers-avocats-je-sais-tout » qui y font la loi, ne fera jamais le poids face à la Justice profane qui, dans la suite logique de plaintes qui risquent d’arriver, sanctionnera ses dérives et ainsi ridiculisera un peu plus la maçonnerie. Surtout qu’elle n’a pas besoin de ce genre de publicité dans l’état actuel de notre société.
    La seule solution maçonnique reste entre les mains du Législatif seul habilité à sanctionner de telle dérives et qui pourrait alors voter des garde-fous dans le Règlement Général… Je sais, je suis une éternelle rêveuse !

    • 28
      Désap .
      2 juillet 2022 à 11:53 / Répondre

      26 – Confiez la justice à des avocats et vous obtiendrez la démagogie. Ceci se vérifie bien en l’espèce.
      Ce n’est pas leur faire injure que de dire cela.

    • 29
      Yves Henri
      2 juillet 2022 à 13:15 / Répondre

      Je suis toujours admiratif de ces gens qui semblent tout connaitre du fonctionnement du GODF. Et puis ces éternels commentaires sur les voyages du GM mais jamais rien sur ses voyages, toutes les semaines, en province pour visiter des loges et des conférences publiques. Et enfin, que font les loges sur les attaques contre la laïcité, la montée du communautarisme, les attaques contre l’avortement ou la chute du plafond de verre lepeniste, et bien, elles ne font rien.

  • 23
    Arimaspi
    1 juillet 2022 à 17:37 / Répondre

    Pas un commentaire pour défendre la justice maçonnique ? Pourtant, la charge est virulente et les mots ne sont pas assez durs pour vouer aux gémonies ce qui devrait être une vénérable institution.
    Alors vous me pardonnerez d’apporter un peu de contradictions dans ce débat.
    De quoi parle-t-on en définitive ?
    De deux vieilles beautés du GODF subjuguées par le poids de leur désœuvrement et de leur exécration réciproque dont le petit sérail mystique crie au scandale et pousse à la révolte parce que – bien sur – la Justice ne va pas dans son sens… La roche Tarpéienne n’est pas très loin du Capitole.
    Les décisions motivées de la CJSM sont publiques et chacun peut s’en faire une opinion. Ce qui est affligeant à mon sens, c’est moins les verdicts que la recrudescence de plaintes indigentes.
    Pour ma part, rien jusqu’à présent ne me permet de retirer la confiance que je porte à ces frères (et sœurs) dévoués qui donnent leur temps (limité à 3 ans) et leur énergie pour faire vivre nos institutions en s’évertuant contre vents et marais à nettoyer des écuries que d’autres embrènent de leur émotionnel mal digéré.

    • 27
      Brumaire
      2 juillet 2022 à 11:12 / Répondre

      23- Pour bien connaître la « Justice maçonnique », mais pas au GODF, supposant malgré tout que les instances disciplinaires se ressemblent, quelles que soient les obédiences, les « jurés » se laissent influencer par un représentant du ministère public qui n’instruit souvent qu’à charge, oubliant la décharge, et donc l’impartialité qui doit absolument régner dans cette instance.
      On oublie aussi trop souvent qu’on est, y compris dans les conflits, dans un organisme maçonnique, dans lequel les valeurs maçonniques sont aussi trop souvent mises de côté: justice, fraternité, égalité de traitement, impartialité etc…
      Les FF et SS qui siègent dans ces instances sont sans doute dévoués, mais sont-ils insensibles aux sirènes de ceux qui nagent joyeusement dans les écuries?

  • 18
    Luciole 2
    1 juillet 2022 à 08:55 / Répondre

    Comment seulement concevoir qu’il est des membres de l’obédience qui seraient plus influents que d’autres? Comment et au nom de quoi accepter en Franc-Maçon qu’un groupe, mené par un gourou aveuglé par sa haine revancharde mette à mal le travail de tant de loges? Comment accepter que ce groupe et surtout ce gourou extrêmement malveillant détruise, au moins une ou des loges qui ne suivent pas ses directives, données par intermédiaires ou par téléphone, car il ne se déplace pas en tenue, LUI! Bien pire, comment et pourquoi la CSJM laisse faire, comment le Conseil de l’Ordre accepte de se laisser manipuler?
    Comment enfin accepter les compromissions, viols de la Constitution et du Règlement Général de l’Obédience par ceux, CO et CSJM, qui ont en ont la garde et la responsabilité de leur application stricte? Comment accepter que cette « camarilla sournoise et revancharde » que cite Benjamin Rathery confisque les prérogatives et la souveraineté du Convent ??? ASSEZ

    • 19
      Luciole
      1 juillet 2022 à 09:56 / Répondre

      Ce serait gentil de ne pas utiliser le pseudo d’un autre frère,accoler un chiffre ne fait que compliquer.
      Un peu d’imagination que diable!
      Fraternellement

  • 17
    Lezin
    30 juin 2022 à 12:09 / Répondre

    Les tristes faits relatés par Géplu sur le dysfonctionnement de la justice du GODF, et dont le bruit circule depuis déjà longtemps dans l’obédience, ne sont malheureusement pas l’apanage du seul GODF. Toutes les grandes obédiences connaissent un jour au l’autre ce genre de crise. Le tout étant de savoir en sortir. Quand, comment ?… Au Convent peut-être ? A voir…
    .
    La parano agressive d’un ancien dignitaire du REAA de l’obédience, reconnue par tous ceux qui l’ont fréquenté, prouve que lorsque l’on est descendu (ou que l’on a été descendu) de charge (sans doute pas sans raison), on peut garder une grosse capacité de nuisance.

  • 14
    Désap .
    29 juin 2022 à 20:57 / Répondre

    Eh oh les frangins, vous avez fait du GODF un gouvernement de la République bis, alors ne venez pas vous plaindre.
    La laïcité c’est très important, certes, mais ce ne peut pas être l’alpha et l’oméga d’une organisation maçonnique.
    Donc, soit vous ruez dans les brancards et vous revenez à des Travaux maçonniques, soit vous faites les canards et vous assumez, désolé.
    Première décision à prendre : vous arrêtez la parano et vous remettez le GADL’U au centre de la loge.
    Oui, au centre de la loge ! Le GADL’U n’a jamais été la représentation d’un principe religieux, JAMAIS ! C’est une invention des traumatisés des Lumières Willermoz et de Maistre entre autres.
    Travaillez 1723, vous verrez, c’est énorme en ressources et sublimes de principes d’une rare érudition.
    Mes très fraternelles et très respectueuses amitiés.

    • 20
      sekotine
      1 juillet 2022 à 10:04 / Répondre

      Le jour où le GO refait appel au gars de lu (un nantais assurément), je quitterai la FM définitivement. Hors de question de remettre ce machin en vigueur. Ni dieux ni maîtres.

      • 24
        Désap .
        1 juillet 2022 à 20:11 / Répondre

        20 – « Ici tout est symbole » dit-on au premier degré du RF et sûrement à celui d’autres rites.
        Avoir à ce point la trouille d’un symbole me semble interroger sur la sérénité qui devrait, il me semble, être la résultante minimale de la maîtrise.
        La volonté acharnée d’être libre nuit à la liberté effective.
        Ma chère grand-mère aurait dit  » ô pauvre de nous » 🙂

      • 30
        JMB
        3 juillet 2022 à 10:30 / Répondre

        20- ton départ ne serait pas une grande perte ! Rejoint plutôt la nouvelle « obédience » NUPES qui devrait mieux te convenir …

      • 35
        NOET Gérard
        3 juillet 2022 à 14:21 / Répondre

        Tu peux partir dès maintenant puisque le GODF réunit différents rites donc des loges qui travaillent à la gloire du GADLU, symbole que chacun peut interpréter à sa convenance. Tu devrais écouter ton VM quand il donne lecture de l article premier de la Constitution. Personnellement, je suis athée mais respecte pleinement les croyances métaphysiques des autres.

  • 13
    Brumaire
    29 juin 2022 à 20:00 / Répondre

    Géplu, c’est consternant, et je partage d’autant ta (très)mauvaise humeur que les foudres de mon Ordre bourdonnaient aussi injustement au-dessus de ma tête qui n’avait eu qu’un tort, vouloir qu’on entende la parole des FF et SS, mais je m’en suis tirée en partant..
    N’espérez rien du convent de Montpellier, FF et SS du GODF, les couvercles des « instances » qu’ils soient du GODF ou d’ailleurs, clôturent plus hermétiquement les bouches que ne le furent les hémisphères de Magdebourg en invoquant la sacro-sainte fraternité, mais jamais la justice.
    Comme quoi, si les contrefeux n’existent pas dans les usages et les règlements -je pense au GODF mais aussi à la FFDH et au DHI-, toutes les dérives sont possibles, et les convents pourront essayer de poser toutes les questions qu’ils veulent, on leur clouera le bec, avec 3 clous pour faire bonne mesure.
    On se demande ce qu’ont retenu des rituels toutes ces personnes que je ne reconnais plus comme tels…Le pire, c’est que ce sont les FF et SS normaux qui, dégoûtés, s’en vont.
    Dans le même ordre d’idée, ce n’est pas pour rien que l’ancien GM du DHI a fait sa valise.
    Désap, stp, ne tire pas sur le REAA, le rite n’a rien à voir là dedans.

    • 15
      Désap .
      29 juin 2022 à 21:12 / Répondre

      Bien sûr que oui ! Et bien entendu je pourrais te le démontrer.
      Ses HG sont des pompes à vélo. Tuer le vieil homme et gnagnagna, et je suis coupable et je dois faire mon procès, et la Vérité se trouve au Mont du Temple, et la Jérusalem céleste, bref, un vrai sacerdoce, une flagellation.
      Non, la maçonnerie ce n’est pas cela ! La maçonnerie, c’est positif et le paradis est sur Terre.

      • 16
        Brumaire
        30 juin 2022 à 00:03 / Répondre

        Désap, je ne vais pas faire de controverse, ce n’est pas l’heure et ce serait déplacer le problème. Pour bien connaître le REAA, du moins je crois, et sur tous ses degrés, je peux t’assurer que le problème n’est pas dans le rite. Il n’est pas dans les rites en eux-mêmes, les rites ne sont pour ces personnes qu’un prétexte. Le problème est dans la jalousie, dans la volonté de suprématie, dans le désir d’avoir le pouvoir et de le garder pour prouver qu’on est toujours là, le (ou la) meilleur(e), le plus grand, le plus tout quoi.
        Et ce sont les FF et SS normaux, qui n’ont pas honte de se regarder dans une glace, ceux qui sont vigilants et qui veulent une maçonnerie d’étude sincère, d’honneur et de fraternité, et/ou lanceurs d’alerte du genre Géplu, ce sont ceux-là qui trinquent.
        Un sérieux ménage est à faire, mais pour ça, il faut du courage, c’est une denrée qui devient rare de nos jours.

        • 25
          Désap .
          1 juillet 2022 à 20:30 / Répondre

          16 – Ma chère sœur, lorsqu’un texte pose autant de problèmes il ne peut en être exonéré, je regrette.
          Partout où le REAA prend de l’importance, partout il pose des problèmes.
          La GLNF faillit disparaître sous ses coups de butoir, la GL-AMF également, exactement dans les mêmes conditions et pour les mêmes raisons.
          La GLDF ne compte plus les tentatives de prises de contrôle par le SCDF.
          Et puis, un rite reste une approximation de la réalité de la maçonnerie. Il n’en est qu’une base de réflexion. Défendre un rite confine au culte, ceci est par définition et fondamentalement contraire à la maçonnerie.
          Je me permets de rappeler cette phrase que tu reconnaîtras : « vous ne prendrez pas pour vérité ce qui vient des Hommes ».
          Bien Frat.

  • 12
    HM
    29 juin 2022 à 18:37 / Répondre

    La CSJM n’est que le reflet du GODF dont elle est une instance. Plusieurs maux la plombent, et depuis quelques années.
    Une dérive vers une parodie de « justice », liée notamment à la présence de professionnels du droit dans ses rangs, et surtout à une « judiciarisation » galopante des conflits au sein de l’obédience. On ne se préoccupe plus des conseils de familles, ni des jurys fraternels régionaux, on veut « monter » à Paris pour purger des conflits qui, 9 fois sur 10, relèvent du monde profane. Et qui surtout auraient pu se régler et être évités si des mots aussi bêtes que « fraternité » ou simplement «conciliation » avaient encore tout leur sens chez les Frères ou Sœurs concernés.
    Une méconnaissance totale du fait principal qui caractérise la Franc-Maçonnerie : c’est un ordre initiatique. Nos temples sont, hélas, remplis de profanes en tabliers…et à ce que je vois, et ressens, la tendance ne va pas s’inverser. Problèmes de recrutement, de formation des Apprentis et des Compagnons, abandon à leur sort des Maîtres…les « clients » habituels de la CSJM – il y a des habitués – n’ont souvent de « Francs-Maçons » que le nom…
    Manque de soutien de la CSJM par les autres instances de l’obédience, quand il n’y pas des tentatives d’instrumentalisations et/ou de déstabilisation… Même au niveau du Congrès Régional, le Conseiller à la CSJM se voit souvent affublé du titre de « délégué régional » à la CSJM…Un Conseiller de l’Ordre n’est pas un « délégué régional » au Conseil de l’Ordre, me semble-t-il… Si la CSJM et ses membres ne sont pas respectés, il y a fort peu de chances pour que leurs décisions le soient.
    Et pour finir, et cela vaut aussi pour les Jurys Fraternels Régionaux, la CSJM est composée de Frères et de Sœurs élus par leurs Congrès Régionaux où, il faut bien le dire, les candidats pour ces postes ne se bousculent pas. On fait donc avec ce qu’on a. Les gens sont la plupart du temps plein de bonne volonté mais n’ont pas la formation « juridique » qui semble devenir la norme aujourd’hui. Et les professionnels du droit s’emparent des postes clés – présidence et autres – avec les résultats et les dérives qu’on connait. Le Conseiller à la CSJM lambda n’a plus que ses yeux pour pleurer en se demandant ce qu’il fait dans cette galère…et en faisant au mieux pour sauver ce qui peut l’être.
    La « justice maçonnique » est une simple instance disciplinaire associative, comme il en existe dans d’autres associations. Il faut revenir à la simplicité et au bon sens, le reste ira peut être de soi…

  • 11
    Joab’s
    29 juin 2022 à 17:14 / Répondre

    Je ne connais pas(ou mal) le fonctionnement interne du GODF. Mais plus la parodie de « justice » de la GLNF. organisme(enfin ses dirigeants surtout) condamné, rappellons le par la justice de notre pays.
    Et là encore c’est typique de la depravation inhérente à ces groupes qui s’erigent comme une necessité maçonnique et qui vont même à s’attribuer des vertus inititiques maçonniques, quand ce n’est pas carrément une forem de gourouisme (allégence à un « ultime lien entre Dieu et les hommes » … GLNF encore).
    LOrsque des groupes sombrent ainsi, tout devient possible dans l’odieux, jusqu’à parler de « justice » pour ce qui est une sorte de milice un service de dirigeants.
    Et le plus triste est que nombre de FM croient encore que ces machins nocifs seraient indispensables. … contrairement à l’enseignement maçonnique. … Une complaisance et conformisme à une sorte d’etat de fait … pas très maçonnique ..
    OK, ca irrite la majorité ici qui s’identifient prioritairement à ces machins obedentiels plutôt qu’à la FM …

  • 10
    Eudemon
    29 juin 2022 à 17:09 / Répondre

    Un grand maître en goguette perpétuelle, une Présidente de la CSJM à l’égo surdimensionné qui ne connaît pas le RG ou l’interprète au nez et à la barbe d’un Convent touristique, des Jurys Fraternels dont l’incompétence crasse le dispute à la cordonite de la carte de visite et vous avez là le gratin du GODF! Pendant ce temps les loges tournent, les FF et les SS travaillent et portent les valeurs de la vraie maçonnerie. Pas de celles dont se gargarise tout ce petit monde et qui ne sont que les enluminures de leurs pla0nches et de leurs discours.

  • 9
    Michel K
    29 juin 2022 à 15:48 / Répondre

    Tout cela ne cache-t-il pas une situation dramatique de cette obédience, où les effectifs ont fondu après le Covid ?
    Il n’y a plus d’activité au GODF. Cette obédience est complètement passée à côté des dernières élections et des changements actuels de la société.
    Où sont les Zeller, Baroin ou encore Bauer qui firent la fierté et le rayonnement du GODF ?
    À quoi sert encore le GODF aujourd’hui et que représente-t-il ?
    Chronique d’une disparition annoncée…

    • 21
      sekotine
      1 juillet 2022 à 10:06 / Répondre

      Les effectifs ont fondu dans toutes les obédiences, ce n’est pas propre au GO. Casser du bois sur le dos du GO devient un peu lassant. L’offre maç:. en France est suffisamment large pour y trouver son compte.

  • 7
    Marianne
    29 juin 2022 à 15:04 / Répondre

    Le GODF va visiblement très mal !
    Ce n’est pas en revenant aux pratiques staliniennes que l’ordre reviendra. Je suppose que les anciens dignitaires qui ne sont plus en cours sont déjà effacés des photos officielles !!!
    Quant aux hauts grades, leurs méfaits sont permanents et la seule et véritable maçonnerie ne se fait que dans les loges, aux trois premiers grades.
    Gémissons, gémissons, gémissons, et cherchons l’espérance

  • 6
    Désap .
    29 juin 2022 à 13:08 / Répondre

    Qui contrôle les juges de la CSJM ?
    Quant au REAA, attention ! Il est nécessaire de le maintenir archi minoritaire, sans quoi il cherche par tous les moyens à prendre le pouvoir, et sa manière d’envisager le pouvoir est totalitaire. Vécu à la GLNF et à la GL-AMF.

  • 5
    Abel de Fervren
    29 juin 2022 à 12:50 / Répondre

    C’est préoccupant.
    Les At. « lambda » du GODF ne sont en effet pas directement concernés par ces règlements de comptes, même si les SS et FF « du commun » perçoivent bien l’ambiance pénible instillée par ces affaires.
    Au GO, les Loges bleues sont très attachées à deux éléments essentiels : que le GO demeure ce qu’il est à l’égard des Ateliers, c’est à dire une fédération de Loges souveraines d’une part, et d’autre part que le CO du GODF et ses instances nationales offrent du GO une image sereine, mature, fortement engagée sur les thèmes essentiels de la laïcité, de l’adogmatisme et de la défense des principes républicains, mais surtout digne, et respectable.
    Et dans ces affaires, ce sont la respectabilité et la dignité de l’Obédience qui sont ternies.
    C’est très dommage, et c’est aussi bien mal ressenti dans nos lointaines provinces.
    Les Ateliers « lambda » doivent donc s’y intéresser et faire passer ce message aux instances régionales et nationales.

  • 4
    Philippe LAPORTE
    29 juin 2022 à 12:10 / Répondre

    En ce jour du 29 juin 2022 à 14h 15, sera prononcée ma mise à mort au Godf, par la Compagnie Sécuritaire des Justiciers Maçonniques (dite CSJM), au terme d’une procédure stalinienne sur l’instigation du président du conseil de l’ordre assisté unanimement de 36 autres conseillers dont la lâcheté le dispute à la frénésie d’honneurs et de cordonite.
    Réfléchissez pour savoir où se trouve le déshonneur dans cette affaire ?

    Avec ma plus fraternelle affection pour ceux qui croient encore à la vérité.

    Philippe LAPORTE

  • 3
    Benjamin Rathery
    29 juin 2022 à 11:18 / Répondre

    Ce qui se passe au Godf depuis trois ans est hallucinant. Une camarilla sournoise et revancharde entre l’actuel GM, la CSJM, un ancien dignitaire du REAA, se sert de la CSJM pour éliminer ceux qui se permettent de ne pas être d’accord avec leur désir de puissance hégémonique. La CSJM bafoue en permanence le droit, le règlement général du Godf, son propre règlement. Les procès de la rue cadet ressemblent de plus en plus aux « Procès de Moscou » de la grande époque stalinienne. Crise du Covid aidant, cela se passe dans l’indifférence des loges et l’inertie de l’appareil qui ne réagissent pas. Le Godf est certes un gros paquebot, difficile à manoeuvrer et lent à réagir mais c’est le Titanic. Qu’importe : les dirigeants conjurés dansent et font du tourisme. Aucune réflexion sur la République, sur la démocratie, sur la laïcité, sur la montée du communautarisme sauf quelques bêlements de slogans éculés contre le « fascisme » du RN. Entre corruption interne et déconnexion externe, le naufrage du Godf a commencé. Il est vital que les FF et SS encore lucides réagissent et se décident à nettoyer les écuries d’Augias et à remettre de l’ordre dans cette pétaudière.

    • 8
      Annick Tesnière
      29 juin 2022 à 15:12 / Répondre

      Tout à fait d’accord avec cette analyse ,la situation couve déjà depuis plusieurs années et il est peut être trop tard pour redresser la barre.

  • 2
    Jean des Spels
    29 juin 2022 à 09:44 / Répondre

    Félicitations. Le GO te rend service : tu n’est plus dans cette pétaudière trotskyste pseudo-maçonnique. Moi, j’étais parti de moi-même il y a quelque temps, pour une obédience où l’on travaille pour s’élever vers la lumière, pas pour servir de think tank de bas étage au service d’une gauche introuvable.

    • 22
      sekotine
      1 juillet 2022 à 10:11 / Répondre

      Ahhhhh ! Les toujours sempiternels fantasmes d’un GO noyauté par la gauche. SI c’était vrai !!!! ???? Malheureusement personnellement je le trouve devenu trop à droite. Il n’y a qu’à voir comment le CO appelle à chaque fois à voter pour Jupiter dans un discours à peine voilé. Quand à s’élever vers la lumière … Comment dire ??? Trop de lumière ça aveugle.

  • 1
    Etxea
    29 juin 2022 à 07:05 / Répondre

    Incroyable ! On peut espérer que le Convent de Montpellier demande des comptes au président de la CSJM. Visiblement depuis 2 ans cette instance pourtant élue par le Législatif, est devenue un électron libre et un véritable état dans l’état. Copinage et détournement du Règlement Général sont le signe de la faiblesse du GODF dont le GM est plus intéressé par le tourisme exotique que la direction de l’Obédience.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous