Un 2e Arbre de la Laïcité saccagé

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 1 juillet 2013
  • 7
    Luciole
    6 juillet 2013 à 13:37 / Répondre

    @ Fluo
    Même des Nazis avaient chacun son « Bon Juif ». A moins d’être un Saint dûment authentifié,pour le collègue en question il doit se dire d’être encore plus méfiant.

  • 6
    Luciole
    6 juillet 2013 à 13:31 / Répondre

    Les Vandales sont parmi nous!
    Dans le parc d’Issy les Moulineaux,il y a quelques années, des abrutis sans revendications ont scié plusieurs beaux arbres qui ne représentaient rien de particulier.
    Le simple plaisir (?) de la destruction bête et méchante alors quand il y a un mauvais prétexte…

  • 5
    gou
    6 juillet 2013 à 09:13 / Répondre

    L’arbre de la laïcité, planté début décembre 2012 dans le parc urbain du Tuff, à Mende, a été sectionné en janvier et replanté depuis.

  • 4
    Rethy
    2 juillet 2013 à 13:51 / Répondre

    Oui Fluo, mais les petits ruisseaux font les grandes rivières.

  • 3
    fluo
    2 juillet 2013 à 11:44 / Répondre

    @Yasfaloth
    Il y en a malheureusement avec qui il est impossible de discuter et d’argumenter, mais j’essaie souvent de leur prouver le côté hoax de l’info…
    Un exemple, j’avais un collègue qui parlait à tout bout de champ de « francs macs par ci, et francs macs par là ». Un jour, je l’ai pris à part, et je me suis dévoilé. Tu me diras que ce n’est sans doute pas la meilleure solution, mais ça a porté ses fruits, car depuis, il considère la Franc Maçonnerie d’un autre oeil…

  • 2
    Yasfaloth
    2 juillet 2013 à 11:11 / Répondre

    @Fluo

    Et tu leur réponds quoi à tes collègues ? Tu leur envois quoi à tes collègues ?

    Cordialement

  • 1
    fluo
    2 juillet 2013 à 08:04 / Répondre

    Le Français moyen se déchaîne comme il peut, dans un cocktail de bêtise, de lâcheté et de haine. Je comprends ta peur, Jiri, car individuellement, ce Français ne fait jamais bien peur, trop couard pour agir seul, c’est lorsqu’il rencontre ses semblables que prend cette mayonnaise bien rance. Je reçois souvent des mailings de collègues dénonçant tel ou tel abus (supposé ou avéré) ou pointant du doigt un prétendu scandale « dans les hautes sphères gouvernementales », mailing alimentant la thèse du « tous pourris », chère au FN… Ces mêmes collègues sont de cette trempe, suffisamment grandes gueules pour hurler avec les loups, mais trop individualistes pour participer collectivement à l’amélioration de cette société qu’ils trouvent injuste…
    Et quand je vois ce genre de comportement, je ne peux m’empêcher de penser au film d’Yves Boisset, Dupont Lajoie, qui reste aujourd’hui, malheureusement, toujours d’actualité : http://www.youtube.com/watch?v=lD9mdY4l6d0

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous