Un crime de génocide préparé par l’élite de la Franc-Maçonnerie et ses organisations mondiales!

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 8 août 2009
  • 2
    nicolas dupond
    24 août 2009 à 11:05 / Répondre

    Il faut se demander si il faut en rire ou en pleurer. Bientôt, nous allons être responsables des catastrophes naturelles (par l’utilisation de la magie).

    Sinon, plus prosaïquement, je pense qu’il faut être méfiant vis à vis du vaccin qui a été fabriqué assez rapidement il me semble. Il ne faut pas oublier aussi le précédent du vaccin contre l’hépatite B.

    Mais de là à convoquer les complots les plus sombres. Bientôt Roswell.

  • 1
    Jean Serlun
    8 août 2009 à 09:43 / Répondre

    Le blog en question semble être l’émanation d’un groupe qui s’appelle lui-même « humanae libertas », ce qui, soit dit en passant, est un mauvais latin de cuisine intraduisible correctement. L’expression latine aurait dû être « humanitatis libertas » ou « humana libertas ». Ou alors il faut traduire par « liberté de l’humaine », ce qui ne veut rien dire.

    Mais, passons … Cependant, ceci, ajouté au niveau orthographique de certaines interventions, reste la marque d’une certaine négligence intellectuelle.

    C’est une fois de plus un groupe hostile à ce qu’il appelle le « nouvel ordre mondial » dont il fait remonter le complot à plus de 5000 ans, « chez les Babyloniens » et qui nous décrit avec force détails les sombres desseins à travers l’histoire. Outre l’église catholique romaine et les religions « à mystères » de l’antiquité, on nous explique que les Mérovingiens faisaient partie du complot, d’où le nom de « Mérovingien » donné à un très vieux virus informatique dans le film « Matrix ». J’avoue avoir été bouleversé par l’extraordinaire lucidité de ce grand écart culturel !

    Pour le reste, le pire et le meilleur se côtoient : Il s’y trouve d’intéressants appels à une consommation écologique et solidaire, au commerce équitable, au rejet d’une télévision débilitante.
    Mais on ne trouve nulle part trace de la moindre allusion à une doctrine traditionnelle régulière qui eût empêché la confusion intellectuelle qui malheureusement préside à toute la démarche de ce groupe.

    Sérieusement, je crois que, dans la situation actuelle de fin de cycle, beaucoup de gens manifesteront ainsi leur désarroi sans savoir à quoi se raccrocher tellement l’oubli de la Tradition est grand.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous