Un document exceptionnel découvert par Jean-Michel Mathonière

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 12 juin 2022
  • 4
    Jean-Louis PATIES
    13 juin 2022 à 08:56 / Répondre

    nos origines restent un mystère ,pour preuve l’origine du carré.la compréhension de la Géométrie appliquée, une des sciences du Quadrivium, pourrait également. nous guider vers des explications.
    un compagnon tailleur de pierre

  • 3
    Yonnel Ghernaouti
    13 juin 2022 à 05:16 / Répondre

    En savoir plus sur Raoul Vergez en regardant la vidéo de Pierre Desgraupes « Raoul Vergez compagnon charpentier » sur le maître compagnon charpentier de haute futaie https://www.youtube.com/watch?v=N1k-PbFo3UE

  • 2
    Pierre Noël
    12 juin 2022 à 22:54 / Répondre

    Article remarquable, apportant des détails inédits sur les pratiques compagnonniques qui paraissent d’après cet article aussi rudimentaires que celles des Bauhütten allemandes ou des Free-Gardeners écossais (rudimentaire ne signifie pas sans intérêt, loin de là).
    J’ai le souvenir de la visite de Raoul Vergez dans la loge l’Espérance à Charleroi en 1969. Invité par la loge, il avait été amené par un F. de celle-ci (A.G.) habitant Grenoble (et compagnon lui-même). Vergez a fait une conférence sur le compagnonnage, fournie et enthousiaste, mais qui ne cachait pas une certaine condescendance pour la fm qu’il semblait considérer comme un passe-temps pour bourgeois (il était fm cependant mais je ne sais où).
    Vergez, connu pour ses romans, mort en 1978, avait, semble-t-il joué un rôle important dans le compagnonnage français (il avait dirigé, je crois, une entreprise de charpenterie).

    • 6
      Jean-Michel Mathonière
      14 juin 2022 à 11:53 / Répondre

      Merci cher Pierre Noël pour cette appréciation.
      Je profite de l’occasion pour souligner que cette découverte documentaire permet d’enfin rompre avec des décennies de fantasmes à propos des Compagnons Étrangers, auxquels Raoul Vergez a énormément contribué dans la foulée d’Albert Bernet (Joli Cœur de Pouyastruc). Fautes d’archives, on a fabriqué de l’ésotérisme et on a argué de l’oralité afin de n’avoir rien à produire comme preuves. C’est tout à l’honneur des quelques compagnons qui m’ont entouré dans cette découverte d’avoir choisi la voie de la science ouverte afin de nourrir, encore et encore, le « zozotérisme » et le petit pouvoir des ayatollahs 😉

  • 1
    Yonnel Ghernaouti
    12 juin 2022 à 05:46 / Répondre

    Lors de la World Conférence on Fraternalism, Freemasonry & History 2022 (GODF et Bibliothèque nationale de France 2022) dont l’un des parrains est le musée de la franc-maçonnerie, Jean-Michel Mathonière n’a-t-il pas été distingué par le Bartholdi Award pour ses années de recherche et ses nombreuses publications sur le compagnonnage, dont il est le grand spécialiste ?

    • 5
      Jean-Michel Mathonière
      14 juin 2022 à 11:44 / Répondre

      Merci Yonnel de le signaler. Il ne s’agit pas du Bartholdi Award mais du Regulus Haward.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous