Un évêque, un philosophe et les Francs-Maçons

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 16 novembre 2008
  • 1
    peb
    21 septembre 2009 à 20:47 / Répondre

    Le conseiller du grand orient de france, Ernerst Poras en a pris pour son grade justement, lors de son intervention à cette conférence, en se faisant sifflé par la salle, comble de personnes.
    Cela lui apprendra une prochaine foi à ne pas tirer la couverture du GODF° pour lui et éviter la sempiternelle polémique sur sa laïcité qui nous épuise. Mais aux dernières nouvelles, il ne s’est pas remis de cet affront et ne figure plus au poste de conseiller du GODF° : tant mieux !

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous