Un sextant pour OITAR

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 10 avril 2010
  • 92
    KIKI
    26 mai 2018 à 14:41 / Répondre

    2018 plus de commentaire …???
    OITAR EST-IL MORT ?

  • 91
    la quête rayonnante
    17 avril 2014 à 12:59 / Répondre

    l’ignorance fait parler les hommes, la connaissance les fait taire.

  • 90
    Licorne
    9 janvier 2012 à 22:01 / Répondre

    Bonne année à tous avant tout 🙂

    Cher titi7530,
    Merci pour tes conseils utiles voire indispensables. Je les suivrrai scrupuleusement d’autant plus que mon aventure ne fait que commencer.

    Le courage de ce site et de ceux qui y s’expriment me font pousser des ailes malgré les tensions et les pressions que je puisse subir. Merci Jiri pour ton ouverture, et ton intégrité.

    ps. Mon adresse IP est de 80.12.110.20. Avis aux geeks et aux fusées 😉

    (…)

  • 89
    Jiri Pragman
    20 décembre 2011 à 11:23 / Répondre

    A propos du Rite et de la plus grande prudence et la plus profonde inspiration qui s’imposeraient en manière de modification, on peut lire cette intervention de Jacques Fontaine dans Le Maillon n°116 (à propos de OITAR): Dans cet Ordre, pas d’administration centrale, des Loges souveraines avec, en résonance, un respect scrupuleux, tatillon même du rite; le futur Vénérable prête le serment de ne le modifier en rien. La colonne vertébrale n’est plus administrative mais rituelle.

  • 88
    Jiri Pragman
    20 décembre 2011 à 11:01 / Répondre

    Une nouvelle mise au point puisque les commentaires reprennent de plus belle:

    • l’utilisation de l’identité d’un tiers pour faire un commentaire ou recommander la lecture d’un article de blog est une usurpation d’identité qui peut donc être poursuivie sur le plan pénal. Le Blog Maçonnique respecte les lois du pays de l’éditeur (Belgique) et de l’hébergeur (France). A ce titre, il transmettra les adresses IP des commentateurs à toute requête de la justice.
    • le Blog Maçonnique n’est pas un forum mais un blog avec un espace de commentaires
    • les mentions de noms de Maçons (dévoilement) sont et continueront à être supprimées
    • les commentaires qui contreviennent aux lois en matière de diffamation, calomnie,… continueront à être modérés
    • OITAR a tout loisir d’intervenir ici pour rectifier les commentaires se référant au mode d’élection des Vénérables Maîtres, à la nomination des Officiers, à la justice maçonnique, aux pouvoirs du Grand Maître, à l’usage du livre coutumier,…
    • si on désire commenter que l’on se base sur des faits concrets et non sur des fantasmes résultant de l’incompréhension basique de l’utilisation d’un réseau social (cf. commentaire n°30 – à notre connaissance, la plainte auprès de laCNIL n’a jamais abouti et pour cause)
  • 87
    titi7530
    20 décembre 2011 à 10:47 / Répondre

    Chère Licorne
    Un seul conseil avant de démissionner.
    Finalise une affiliation dans une autre obédience.
    Si tu ne le fais pas avant, ta démission sera systématiquement transformée en radiation envoyée aux quatre horizons…….;et tu ne pourras plus intégrer une autre obédience.
    (…)

  • 86
    Licorne
    19 décembre 2011 à 09:45 / Répondre

    Bonjour,

    Ce site m’a été recommandé récemment. A la lecture de certains apports, je comprends mieux pourquoi (modéré) et (modéré) cherchent par tous les moyens à nous dissuader de nous y rendre ici.

    Plus gênant encore, l’interdiction faite aux adeptes de l’Arbre de Vie de naviguer sur ce site. Cela pose la question par rapport à la liberté individuelle et au libre arbitre.

    Je continue à vous lire, et me ferai d’abord ma propre opinion en toute liberté avant qu’une démission ou pas soit à l’ordre du jour. Même si les démissions ont l’air d’être à la mode en ce moment.

    Ces espaces, comme ce forum, deviennent le dernier recours d’expression libre quand, intentionnellement ou maladroitement, la loge ne l’offre plus. Espérant que les erreurs ou maladresses du passé soient rectifiées avec du sang neuf qui ravive une loge.

  • 85
    titi7530
    17 décembre 2011 à 23:17 / Répondre

    Cher Jean 357
    Une seule solution au lieu de subir ce que tu décris, démissionner !
    Mais attention, il faut trouver avant une autre obédience où s’affilier.
    La règle à Oitar est simple ; ceux qui osent démissionner sont radiés (je connais au moins 10 cas qui pourraient en témoigner ici). Si tu n’as pas trouvé un point de chute avant de démissionner, étant radié tu ne pourras plus intégrer une autre obédience. Et si tu es déjà membre d’une autre obédience, on fera tout pour te nuire au sein de celle-ci. J’en ai fait l’expérience avec AMS. Elle est allée jusqu’à violer le secret maçonnique en dévoilant ma double appartenance par un affichage sur les murs des locaux du OITAR.

    La seule attitude à avoir en pareil cas, c’est le silence et le mépris. J’ai été très virulent il y a quelques mois. Depuis, j’ai appris à quel point au sein des obédiences sérieuses on pouvait se moquer des oukases et autres libelles reçus par des personnes aussi insignifiantes que AMS.

    Il s’agit de ne plus perdre son temps; laissons les médiocres entre eux et songeons avant tout revenir à l’essentiel et tailler notre chemin dans la sérénité. L’essentiel est le travail en loge, la réflexion en commun pour progresser, et non la mise en avant de petits pouvoirs à peine dignes des petits chefs de service de l’administration.

  • 84
    frere
    17 décembre 2011 à 15:06 / Répondre

    Cher frère Jean357,

    De quelle loge s’agit il ? est ce l’Arbre de Vie ?

    Les Loges sont « sensées » être souveraines. (…), dite (…), même si elle était GMG jusqu’en Octobre 2011, ne peut intervenir en dehors de L’arbre de vie.

    Peux tu nous éclairer sur la loge en question ?

    (…)

  • 83
    Jean357
    16 décembre 2011 à 17:49 / Répondre

    J’ai lu sur le site du blog maçonnique que certains d’entre nous du OITAR depuis un certains nombres d’annèes quittent car rien ne se passent dans les régles maçonniques.

    Je suis de tout point avec vous car depuis plus de 22 ans, nous n’avons en face de nous que lettres mortes lorsque nous demandons l’applications des régles maçonniques ou de justice maçonnique à l’intérieur de l’ordre. elle n’existe pas alors pourquoi vouloir ce faire valoir auprés de l’ensemble des familles maçonniques si déja on n’applique pas l’égalité

    Simple un jeune MM peut demander à un PM Fondateur d’enlever son tablier simplement du fait d’un vote contraire pour l’intégration d’un F extérieur qui diffuse des photos de nous sur internet.

    Et deviner qui a raison….pour revenir en loge alors qu’aucune phase de réconciliation à lieu sur les parvis…le jeune MM …du jamais vu à OITAR et avec la bénédiction d AMS GMT et DO.

    Fin de non recevoir de mes demandes même si elles sont parfaitement justifiées en justice maçonnique. etc

  • 82
    camille
    24 septembre 2011 à 18:28 / Répondre

    Cher frère Canard,

    La situation du cube d’or que tu décris n’est malheureusement pas « atypique ». Il n’y a qu’à regarder la loge de la GMG actuelle. Cette loge a perdu un tiers de ces effectifs en 2010. 2011 est du même topo. In fine, il ne restera que quelques passés maîtres accrochés à leurs privilèges et quelques apprentis qui n’ont pas encore eu le temps de comprendre le système.

    Je dis malheureusement, car c’est malheureux pour la maçonnerie même si les frères et soeur qui ont décidé de travailler sur d’autres Orient se retrouvent épanouis.

    Ta citation « on juge les arbres à leurs fruits » est extrêmement judicieuse ; si on sait que cette même loge de la GMG a emprunté son nom à un arbre …

    Alors, nous n’allons pas rappeler les raisons profondes de tout celà. Elles ont été utilement décrites par d’autres interventions sur ce fil. Espérons simplement que les procédures profanes en cours – et celles à venir – puissent sauver ce qui peut l’être encore … car il est à croire que c’est la seule façon – encore malheureusement – de se faire entendre.

  • 81
    titi7530
    23 septembre 2011 à 16:47 / Répondre

    Nous parlions d’actions en cours
    Une action concrète est celle engagée auprès de la CNIL et qui suit son cours
    Point n’est question d’étaler ici les tenants et aboutissants de cette procédure réfléchie
    Si un frère ou une soeur désirent entreprendre pareille action, je reste à leur disposition pour les éclairer
    Qu’ils contactent simplement le modérateur et nous poursuivrons alors les échanges , dans une sphère privée, sans encombrer cet espace de liberté

  • 80
    canard
    22 septembre 2011 à 23:20 / Répondre

    pour couper court et net
    ma plainte Cnil n° 11021374
    et pour le reste je fais partie des « éjectés » du truc traditionnel de 30 ans et qui se plaisent et vivent dans d’autres obédiences un « peu sérieuses » et démocratiques car humanistes
    Autre point le collectif « Hiram » (qui prétend réunir) est une grossière infiltration… bravo pour l’idéal maçonnique

    Enfin pour mettre in fine les points sur les i
    bilan du cube le 14 juillet 2011
    2 frères Maîtres démissionnaires mais censurés sans respect du livre coutumier
    2 frères Apprentis dans la nature et peu motivés…
    1 décès brutal d’un maitre
    la loge a implosé en deux fragments

    j’arrête là le commentaire et pour citer à nouveau les saints livres : on juge les arbres à leurs fruits

  • 79
    9ieme
    19 septembre 2011 à 20:45 / Répondre

    Une action en justice « profane », une procédure auprès de la cnil et un collectif soudé et structuré ; cela s approche du réel ?

    Bien entendu, la prudence et la discretion s imposent, comme la clémence et la tempérence.

    Quand nous avons affaire à la justice, tout propos – même modéré – s appuie sur des preuves matérielles. Admises par la justice « profane », on peut raisonnablement admettre qu elles sont opposables voire irréfutables.

    (…)

  • 78
    Jiri Pragman
    11 septembre 2011 à 19:53 / Répondre

    Je n’aime pas la forme que prennent certains propos. Qu’il y ait des constats de dysfonctionnements au sein de OITAR, pourquoi pas ? Je deviens par contre beaucoup plus sceptique lorsqu’il s’agit d’analyses pseudo-juridiques où on parle beaucoup sans agir (quelles sont les actions réellement en cours ?.

    Et s’il y a bien quelque chose de détestable, ce sont bien les insinuations anonymes avec une couche de faux bon sens populaire (Mais y a-t-il fumée sans feu).

  • 77
    9ieme
    11 septembre 2011 à 10:59 / Répondre

    canard a écrit le 21/05/2011

    que penser du fait d’un bon nombre des « autorités » de l’ordre dit traditionnel sont très probablement membres de la scientologie ?

    Iil y a depuis un certain temps une campagne organisée et structurée, par la GMG actuelle, pour prouver le contraire.

    Elle s’appuie sur une grossière monoeuvre montée de toute pièce concernant le GMT d’IDF. Il faut être vraiment naïf pour les croire.
    On peut se poser la question pourquoi une telle campagne avec autant d’implication de la GMG si elle n’avait rien à se reprocher ?

    Mais, y a-t-il fumée sans feu ?

  • 76
    titi7530
    10 septembre 2011 à 16:17 / Répondre

    Toutes les interventions sur ce site permises grâce à Jiri, on ne le remerciera pas assez, ont permis une véritable prise de conscience.
    Il est temps de mettre un fin à un système qui met à mal des frères et des soeurs et qui donne une image désastreuse de la maçonnerie.

    Mais faisons attention quant aux actions à entreprendre. Une action auprès de la Cnil est une chose car elle touche des rapports entre deux personnes physiques ou morales.

    Dénoncer des dérives, même si elles sont plus qu’avérée en est une autre. Porter des actions pas assez bien réfléchies auprès des tribunaux civils à grande échelle risquerait peut être de donner de nouveaux choux gras à la presse qui se régale de publier depuis des années des articles sur la franc maçonnerie. Aux yeux du public, c’est toute la maçonnerie qui semblerait mise en cause, et on peut compter sur certains journalistes pour le laisser entendre.

    La plupart des obédiences sont avant tout sérieuses et accueille des frères et des soeurs qui travaillent sereinement , à l’abri de toutes craintes, et dans de bonnes conditions. Rapporté à ces obédiences historiques, le Oitar est une obédience goutte d’eau insignifiante , mais qu’il est temps de nettoyer à fond, pour que les frères et soeurs vraiment engagés puissent continuer à y travailler dans l’harmonie.

    La création d’espaces télématiques est en cela la solution, car ces espaces permettront de mettre au point des actions concertées, efficaces mais avant tout objectives, en dehors de toutes querelles entre personnes.*

    Encore une fois, allons à l’essntiel.

  • 75
    shadow
    9 septembre 2011 à 08:39 / Répondre

    L’adresse mail

    collectif.hiram@gmail.com
    est opérationnelle.

    Plusieurs contacts sont déjà établis.

    Inutile de rappeler toute la reconnaissance qu’on doit à Jiri.

  • 74
    canard
    8 septembre 2011 à 14:35 / Répondre

    je viens de créer un groupe fermé (donc accès après autorisation et vérification des demandes d’accès pour éviter l’entrisme)

    adresse trop-tard@googlegroups.com

    nous allons nous fédérer et voir comment entreprendre des actions d’assainissement et de soutien aux Frères ou Soeurs qui perdent pied dans ce machin. La maçonnerie a 3 siècles et a surmonté beaucoup de crises… le machin a 30 ans et une collection d’explosions et d’implosions.
    Aidons ceux qui en ont besoin a s’en sortir par le haut et soyons une force de proposition pour les profanes qui n’ont pas vocation a ses transformer en otages ou a se perdre dans un cheminement chaotique

  • 73
    canard
    8 septembre 2011 à 14:00 / Répondre

    oui l’adresse serait plus pertienente si elle était du type collectif-oitar@….

  • 72
    canard
    8 septembre 2011 à 13:58 / Répondre

    excellente initiative !
    je t’ai envoyé un mail et on va voir pour sécuriser notre groupe pour ne pas y voir s’y pointer les psychorigides à l’origine des désastres… et on va donc mettre en place une procédure de sécurité

  • 71
    shadow
    8 septembre 2011 à 12:16 / Répondre

    Très chers tous,

    Il existe une adresse mail pour établir un premier contact entre nous et pour pouvoir ensuite organiser des échanger de manière structurée et précise sans trop encombrer ce forum.

    L’adresse est donnée ci-dessous en claire, sous réserve d’acceptation de Jiri.

    L’adresse mail est : collectif.hiram@gmail.com

    Fraternellement

  • 70
    Jiri Pragman
    8 septembre 2011 à 11:22 / Répondre

    Je ne sais pas si j’ai à m’exprimer sur cette adresse. Je ne peux qu’espérer qu’il n’y aura pas de confusion avec le Blog Maçonnique (dont le nom de domaine est hiram.be).

  • 69
    shadow
    8 septembre 2011 à 11:11 / Répondre

    Très chers tous,

    Il existe une adresse mail pour établir un premier contact entre nous et pour pouvoir ensuite organiser des échanger de manière structurée et précise sans trop encombrer ce forum.

    L’adresse est donnée ci-dessous en claire, sous réserve d’acceptation de Jiri.

    L’adresse mail est : collectif.hiram@gmail.com

    (…)

  • 68
    camille
    7 septembre 2011 à 12:59 / Répondre

    Bonjour à tous,

    – effectivement, ce site est une réelle bouffée d’air de ceux étouffés par les pratiques d’une petite bande. Nous ne remercierons jamais assez notre Frère Jiri.

    – oui comme quelqu’un l’a suggéré faisons connaitre ce site et ces témoignages partout.

    – regroupons nous et grandissons ensemble pour faire connaitre les procédures à suivre ([La CNIL]url:http://www.cnil.fr/, la justice profane, la [Milivude ]url:http://www.miviludes.gouv.fr/ pour que tout cela cesse. On peut créer un forum ou une simple adresse mail pour démarrer.

    Pour rester factuel, et apporter un élément d’information, les Frères du Cube d’Or qui se sont érigés récemment contre certaines dérives et se sont exprimés ici même, se sont fait radiés sans ménagement aucun par le GMG (Alias Le Chat). La décision de radiation est affichée dans les locaux de OITAR à Ivry.

    Richard Parrinello, qui partage la même loge que le GMG, a écrit ici :

    l’Ordre – comprenez OITAR – n’est pas démocratique et j’ajoute, n’a pas vocation à l’être ou à le devenir.

    Les agissements envers nos Frères du Cube d’Or sont une illustration de cela.

  • 67
    titi7530
    6 septembre 2011 à 08:18 / Répondre

    Je ne peux qu’approuver les propos de Janushiram et de canard

    A un moment ou un autre, il faut savoir se prendre en mains

    Merci encore à Jiri d’avoir autorisé cet espace pour nous retrouver; il nous aura permis de comprendre que nous n’étions pas les seuls à subir certaines contraintes. Mais nous ne devons pas continuer à trop abuser des possibilités qu’il nous a offertes jusqu’à présent.

    Il est temps maintenant de nous fédérer pour créer notre espace qui nous permettra entre nous d’aller à l’essentiel et d’analyser mieux encore toutes les dérives évoquées, et ce en dehors désormais de toutes querelles personnelles.

    Car c’est tout un système qui est en cause.

    N’ayant aucune compétence en matière informatique, toutes les suggestions seront les bienvenues dans la création de cet espace spécifique.

  • 66
    titi7530
    5 septembre 2011 à 22:44 / Répondre

    En réponse à Raflot, le livre coutumier est lui aussi souvent bafoué; il est vrai que le livre coutumier ne prévoit pas un renvoi de la justice profane. Mais qui de la justice maçonnique ? Idem ! On notera que les procédures d »éviction d »un Frère ou d »une Soeur, prévues dans le livre coutumier sont bafouées.

    Je me suis longtemps interrogé sur l »irrégularité de ma procédure d »éviction….protester oui ? mais contre qui ? de toute façon ce serait peine perdue. Toutes les contributions ici le prouvent.

    J »ai la chance d »avoir pour loge mère, une loge du GODF. Mais je plains sincèrement les Frères et Soeurs initiés à OITAR , en rupture de ban, à qui on fait volontairement croire que les portes de l »ensemble des obédiences leur seront alors fermées.

    Le plus grave, est que toutes ces dérives à court terme vont donner une image désastreuse de la maçonnerie, et surtout causer la perte d »élément vraiment sérieux.

    Quelle action envisager dans ces conditions ?

  • 65
    janushiram
    5 septembre 2011 à 20:45 / Répondre

    (…) je ne saurais trop vous suggérer, à l’initiative du plus entreprenant d’entre nous, d’ouvrir un blog temporaire afin de structurer nos propos et ne pas tomber dans l’extrême soulevé par notre Frère Jiri, dont il ne faudrait pas par ailleurs abuser de la bonté de nous laisser nous exprimer.
    J’attire votre attention que pour être positive et probante, il conviendrait de noys en tenir au factuel, stricto sensu, et non aux ressentis, ce qui décrédibiliserais l’action nécessaire.

    J’ajouterais aux propos que voici trois ans que j’attends que la VM MJDD qui a confisqué, mon passeport de sa seule autorité sans le soutien de sa ch du mil avant de purement et simplement l’Atelier au coup de maillet; loge échatée…), me le rende…je viens pour la énièmefois d’interpeller tant GMT que webmestre et SGM rien……………..Et je ne compte plus les coups de tél que je reçois de Frères et Soeurs qui m’avertissent des calomnies, diffamations, émisent par le petit « cheval astral » . merci de vos réactions

  • 64
    canard
    5 septembre 2011 à 18:23 / Répondre

    Au point où nous en sommes de nos découvertes, je me demande s’il ne faut pas saisis la « Milivudes » (service interministériel de lutte contre les sectes… et leurs dérives).
    Ces comportements qui semblent étendus, risquent de plomber l’image de la maçonnerie dans le monde citoyen… pas la peine d’attendre un article dans l’express en codicille d’un article sur les déboires de la Glnf !
    Reste le seul problème comment nous fédérer ?

  • 63
    rafiot329
    5 septembre 2011 à 18:08 / Répondre

    Une soeur a guidé mon chemin jusqu’à ce blog.
    Ce que j’y lis ne me surprend pas, j’aurais moi-même pu écrire ces interventions.
    Il faut que toute la communauté maçonnique sache ce qui se cache darrière OITAR; comment cet « Ordre » bafoue toutes les valeurs vehiculées par la franc-maçonnerie.
    Le SGC (Souverain Grand Commandeur – rien que ça !!) rappelait lors de son installation son attachement à la « souveraineté des Loges » ; fadaises!!!
    « Poulain » du GMT de l’époque, j’ai progressé très vite pour être propulsé VM de la Loge. Tou d’abord sourd aux avertissements de nombreux Frères et Soeurs tant de OITAR que d’autres obédiences, j’ai comancé à comprendre.
    Le VM de l’époque, AGC a été « débarquée » de façon indigne: sa lettre de démission, rédigée par et sur l’ordinateur d’AB lui a été présentée pour signature 15 minutes avant le début d’une tenue régulière. Il restait à cette soeur 3 mois à faire pour terminer son mandat. Les maitres de la Loge n’ont pas été consultés. Ils ont été mis devant le fait accompli et ma « nomination » a entrainé la démission de 3 d’entre eux.
    Il faut savoir que dans ce territoire, toutes les décisions sont prises par une seule personne qui a la main mise sur tout. Les plans parfaits doivent lui être communiqués pour approbation avant diffusion. Elle met en place ses « poulains », de simple beni-oui-oui qui obéissent aux ordres: leur « avancement » en dépend.
    Le népotisme est la règle: le mari transmet à l’épouse qui retransmet au mari et ainsi de suite.
    Les règles les plus élémentaires de démocratie sont bafouées.
    Les droits de l’homme les plus élémentaires sont bafoués: le livre coutumier de l’ordre stipule qu’aucune décision des autorités ne peut faire l’objet d’une procédure devant la justice profane.
    OITAR au dessus des lois de la République?
    Ne parlons pas de l’aspect financier!
    Exemples:
    – apprentis et compagnons sont « obligés » d’acheter les ouvrages publiés par CIO OITAR et quand on analyse les comptes CIO OITAR on peut lire un bénéfice de 5000€ qui est utilisé pour acheter des « decors ». Ce sont bien sur les décors des « dignitaires »
    Car contrairement aux autres obédiences, malgré la desente de charge on reste passé grand maitre puis honorable passé grand maitere à vie!! avec sautoirs, réception maillet battant -ils y tiennent- et montée à l’Orient.
    Mais le plus grave c’est la dérive sectaire se manifeste. Pour « avancer » il faut penser « juste », dans la ligne du « parti » sinon point de salut.
    Il serait temps que les obédiences sérieuses se penchent sur les pratiques de OITAR, analysent les rituels, le livre coutumier et y relèvent les éléments qui font dire à beaucoup d’entre nous que OITAR ne mérite pas de faire partie du paysage maçonnique

  • 62
    catali
    6 août 2011 à 19:33 / Répondre

    Rien de nouveau sous le Soleil……..

  • 61
    Jiri Pragman
    1 août 2011 à 18:04 / Répondre

    Plusieurs commentaires ont été modérés. Que l’on ne soit pas d’accord avec un contradicteur, soit ! Mais que l’on profite de cet espace pour mener des procès ou des chasses aux sorcières, c’est non. Comme indiqué, les propos qui relèvent de la diffamie ou de la calomnie notamment ne seront pas publiés.

  • 60
    batisseur
    1 août 2011 à 14:40 / Répondre

    A propos des faits Cités par notre frere JanusHiram.

    Le pretendu frère (pseudo frère ?) Richard Parrinello a ete démis de sa charge la plus importante (VM) de sa loge Vanvéenne (92) avant de rejoindre sa loge actuelle.

    Plus troublant encore, la trésorière de l époque a subit le même sort. Tous les deux sont venu rejoindre notre loge à laquelle j appartenait. Je regrette mon vote de l époque influencé par les PMI notamment la GMG actuelle. Quand j ai appris plus tard la raison de l arrivée des Vanvéens, j étais désarçonné.

    Fort malheureusement impossible de revenir en arrière. Les « dignitaires », content de grossir leur club, m ont dit : « lorsqu on ne sent pas bien dans sa loge, il faut la quitter ». Alors, je suis parti, une fois rempli ma charge.

    TAF

  • 59
    titi7530
    31 juillet 2011 à 17:51 / Répondre

    Bonjour à tous.

    Rappelons le encore et encore, merci à Jiri d’avoir permis cet espace de liberté.

    On se rend compte que ces pratiques sont malheureusement choses courantes. Il est évident que la chambre du milieu est une chambre d’enregistrement où on impose à tous les maîtres présents une décision, dans la mesure où chaque vote doit être pris à l’unanimité.

    Certaines décisions touchent au grotesque, comme celle de radier un frère qui a démissionné des mois auparavant et ce pour inassiduité ! Où va t-on ? Un début d’explication: les frères et soeurs qui n’ont pas la chance d’être en double appartenance perdent peu à peu leur libre arbitre, car ils sont persuadés que s’ils osent émettre une décision différente de celle qui leur imposée, ils risquent de se voir radier de la maçonnerie. Ils sont alors obligés de prendre une décision qu’ils savent incohérente.

    Batisseur est très optimiste en espérant un sursaut vu le degré d’endoctrinement; la seule chose à faire est d’aider les frères et soeurs qui le souhaitent à se tourner vers d’autres obédiences dans lesquelles ils pourront retrouver la sérénité à laquelle tout maçon est en droit d’aspirer.

    Car c’est un fait certain, dans certaines loges la souveraineté n’existe plus. Les vénérables allant chercher les ordres auprès de la haute direction pour les appliquer ensuite aux membres de l’atelier. Les preuves sont là.

    L’audace de certains n’ a pas de limite, comme celle de m’interdire l’accès aux locaux de Oitar pour des tenues aux hauts grades du GODF. Au fait de me répéter, une loge maçonnique est le dernier endroit où je m’attendais à recevoir des menaces.

    Sprc a tout a fait raison de dire qu’il ne faut rien faire qui puisse salir la maçonnerie, déjà régulièrement sous les feux des magazines et autres tabloïds. Nous devons pouvoir continuer à travailler sereinement au sein de nos ateliers. Mais pour cela, dans certains cas les procédures au civil sont malheureusement nécessaires pour éliminer les éléments dangereux.

    Il en est de nombreux, on a évoqué le cas d’Anne-Marie qui trempe dans des associations non maçonniques liées plus ou moins au bien être. On peut aussi citer le cas le la grande secrétaire qui avait diffusé un peu partout les noms des frères et soeurs sans leur accord et qui fait l’objet d’une procédure CNIL; elle exerce en tant qu’hypnothérapeute.Je ne connais pas le cas de Richard Parrinello mais il semble que ses actes ne fassent pas l’unanimité.

    L’expérience montre qu’il est impossible de mettre terme à leur pouvoir. Il faut donc tout faire pour que des nouveaux membres échappent à cette emprise et pensent que la maçonnerie se réduit à ce genre de pratique; à tous, il nous faut dire surtout allez ailleurs.

    Pour rejoindre batisseur, nous devons diffuser au maxiumum ce fil ouvert par Jiri, et permettre une réelle prise de conscience au sein du système.

  • 58
    9ieme
    29 juillet 2011 à 13:55 / Répondre

    Oui, batisseur dit juste. Signalons l URL de ce fil partout. Par mail a ceux et celles dans Notre Carnet d adresses et sur Facebook.

  • 57
    batisseur
    29 juillet 2011 à 09:12 / Répondre

    Pour repondre a la question du frere SPRC, et les autres, le mieux a faire etant de diffuser, chacun a son entourage, le lien vers ce fil. Ainsi, ces derives seront largement connus et mieux combattus, dans l esperance de redresser et rectifier la situation.

    Aussi, quand les preuves matérielles de ces derives sont là, il ne faut pas hesiter à porter plainte ; c est un devoir de citoyen et de macon de faire respecter la loi.

    Enfin, il faut esperer un sursaut des maitres pour que les chambres du milieu remplissent pleinement leur role et proteger et faire grandir les apprentis et compagnons en les amenant a devenir de vrais maitres libres.

    (…)

  • 56
    batisseur
    28 juillet 2011 à 14:28 / Répondre

    Quelqu un sait pourquoi Richard Parrinello a été demis de sa charge de venerable de la Loge les fondateurs de l alliance à vanves ainsi que la tresoriere de l epoque Corinne M pour une sombre histoire de comptes. Tous les 2 ont rejoint la loge Arbre de Vie de la GMG actuelle, Anne-Marie S (dite Le Chat cf. Son intervention ci haut). Ce qui se passe actuellement a l arbre de vie est l exemple meme de ce que doit etre la maconnerie selon R Parrinello et ses comperes (yc Anne Marie s). Jetez un coup d oeil et vous ne serez pas decus du spectacle.

    9ieme doit avoir des precisions interessantes a ce sujet, a la lecture de ses interventions.

    Personnellement, je suis choqué et meurtris dans mon ame de macon.

    Oui merci, mille merci à ce site pour sa contribution a la purification de la maconnerie francaise

  • 55
    janushiram
    28 juillet 2011 à 00:52 / Répondre

    et ben dites donc, je crois rêver…Merci à Jiri d’avoir ouvert le fil d’Ariane…Je puis largement corroborer les faits dont il est question pour déjà avoir signalé en son temps des transmissions de fichier de noms de personnes de l’Ordre via une pseudo astrologue en étroite relation avec des services de police…C’était il y a 7 ans…Les faits relatés de prêt d’argent, de détournement de fonds, de détournement du tronc de la veuve, etc…sont malheureusement corrects et véritables….Vous oubliez juste les faits de calomnies et diffamations graves sans compter les atteintes à la vie privée, et j’en passe… avec des pseudos procés maçonnique montés de toutes pièces quand les faits ont été dénoncés….Tout cela pour retrouver un nouveau triangle enrichi de « membres » pro-hezbollah-pseudo Krishnamurti-astrologue du cheval blanc et marchands de sable de bien-être, de fausses associations déposée en pp sous le nom « frère ainé de la rose croix » (il y en a que le ridicule ne tue pas ! Kamala réveille toi) le tout après avoir recruté des exclus de l’Amorc…..pour détournement de fonds…et la liste est encore longue… Et dire…qu’il y a tant et tant de Frères et Soeurs remarquables à l’OITAR…enfin…ordo ab chaos

  • 54
    SPRC
    27 juillet 2011 à 08:20 / Répondre

    Parfaitement d’accord avec Batisseur.

    Je l’ai également vécu au sein d’une loge OITAR du Nord de la France.

    Et quand les MM d’une loge ont le courage d’assumer leur tablier en s’opposant au dérives sectaires, on radie la loge entière sans aucune forme de procès sans oublier bien entendu de subtiliser son trésor.

    Mieux que cela : je peux également témoigner qu’un Grand Maître se voit choqué de la fraternité réunissant les FF et SS d’une loge, l’estime dangereuse pour les dignitaires et décide de dissoudre cette loges et de répartir les FF et SS dans d’autres loges.

    J’ai personnellement reçu des menaces parce que j’ai osé révéler et réclamer à un dignitaire membre de ma loge le prêt qu’il s’était accordé sur le trésor de la loge mais aussi celui que je lui avait accordé à titre personnel.

    Je ne pense cependant pas que nous sommes si impuissants que cela et je salue le courage de ceux qui n’ont pas hésité à lancer les procédures judiciaires. Je n’ai qu’un regret c’est de ne pas l’avoir fait au moment des faits en notre loge : ; nous disposions de toutes les pièces nécessaires mais « nous ne voulions pas salir la maçonnerie » par un procès.

    Ce qui m’étonne, c’est que les obédience française continue d’inviter ces dignitaires en leurs convents ou autres.

    (…)

  • 53
    batisseur
    26 juillet 2011 à 18:34 / Répondre

    Je peux témoigner de ces dérives sectaires et ce malgré les affirmations de (modéré) et de sa petite bande (modéré).

    (modéré) et moi-même étions membres de la même loge (dois-je dire « pseudo loge » ?). Donc, j’ai été pendant des années à la fois témoin et aussi cible de ces dérives, qui n’ont rien à avoir avec la maçonnerie, ni même avec une association profane quelconque.

    Je suis prêt à témoigner auprès des journalistes et de la justice s’il le faut, motivé par la volonté de voir redresser les choses et épargner d’autres soeurs et frères de subir les séquelles de ces pratiques inqualifiables.

    Les témoignages précédents (9ième, Karine, Canard, SoeurMartinique, Titi7530, etc) confirment cette pratique généralisée pour laquelle excellent les soi disant « dignitaires » membres de cette même loge de (modéré).

    Cette bande se cache derrière un formalisme à l’excès et utilise le livre coutumier à son avantage. La chambre du milieu n’est même plus une chambre d’enregistrement … elle est juste méprisée. Le vote des MM n’a aucune valeur sauf lorsqu’il va dans le sens de ce que souhaite cette petite bande. Une tenue au 3ième degré est la pire expérience qu’on peut vivre, complètement à l’opposé de ce que doit être un maitre, voire tout simplement un homme digne.

    Notre Frère Canard a bien décrit cela … même si la réalité est encore pire.

    Fort malheureusement, il est difficile de prouver les pratiques sectaires car les pressions se font à huis clos et à l’oral et donc il y a peu de preuves matérielles disponibles à l’exception des témoignages concordants.

    Lorsqu’on est maçon et imprégné des valeurs maçoniques ; ah qu’il est amer le sentiment d’assister impuissant à ces pratiques.

    Que le GADLU nous viennent tous en aide et qu’Il épargne les innocents des dérives à venir.

    Gémissons ….

  • 52
    canard
    24 juillet 2011 à 14:50 / Répondre

    Le débat s’étoffe, mais il faut aussi analyser et à un moment conclure :

    La pratique rigoureuse d’un rite quelque il soit est une discipline du comportement et de la pensée à la condition expresse qu’il ne soit pas en soit la seule finalité fonctionnelle, en réduisant le champ de la réflexion.
    En aucun cas le système ne doit prévaloir sur le respect dû aux uns et aux autres, et à fortiori entre frères et sœurs.

    Les «saints livres» rappellent opportunément qu’on juge les arbres à leurs fruits. On peut avec humour grinçant rappeler ici que le saint livre est en hébreu, langue qui n’est de toute façon pas lue ni comprise par la multitude de présents sur les colonnes ! Il existe cependant de bonnes traductions, mais c’est probablement trop fort pour les commanditaires de la pureté du rite… il faut toujours se méfier des intégristes qui mettent en avant systématiquement la forme avant même l’essentiel du fond.
    La finalité centenaire de la maçonnerie est d’être le centre de l’union (constitutions d’Anderson) et d’unir des valeurs morales qui auraient continué de s’ignorer.

    Les grandes obédiences centenaires (XVIII éme siècle) collent assez bien avec ces principes et elles sont en elles même traditionnelles sans avoir à le rappeler dans leur titre. Ces obédiences ont une réelle fonction de rassemblement en agrégeant rites, pratiques, sensibilités diverses, en n’oubliant jamais les principes essentiels. Et le nombre de leurs membres n’en fait pas des clubs confidentiels.

    Quand on fait un constat froid et objectif limité aux faits. Ce machin n’est pas un ordre, mais un désordre qui passe son temps à imploser pour des raisons structurelles. Et le petit nombre, moins de 1500, témoigne le peu d’influence sociale et sociétale dans la société française. Il y a plus d’initiés « Oitar » passés dans les grandes obédiences, que dans ce club lui-même.

    Se prétendre « grand initié » c’est d’abord et avant tout aller vers ses Frères et Soeurs et accepter leur(s) différence(s), toutes leurs différences dans leur complexité. En aucun cas, cela ne se limite à la pratique rigide et formaliste d’un rite dit traditionnel qui n’est qu’une création récente par amalgame plus ou moins heureux de rites autres, anciens ceux-là et qui ont dans la durée trouvé leur point d’équilibre. Le « rite de Salomon » grandiose dans le nom n’a rien à tenir de ce grand roi mythique. Il agrège des rites britanniques d’autres grades et la synthèse vaut ce qu’elle vaut et in fine ce qui en résulte avec toutes les imperfections humaines.
    Une obédience n’a d’intérêt que par ce qu’elle génère et si c’est la discorde et les brimades elle n’a rien de maçonniquement traditionnel. Peut-être des travaux pratiques de médiocrité et de stérilité conceptuelle.

    Au-delà du rite en voulant tout révolutionner pour vivre comme des purs en petit club (c’est propre de toutes les sectes), la pratique mérite d’être analysée dans ses fondamentaux : il existe autre titre grandiose dans ce rite et ordre un « livre coutumier » (après 30 ans d’âge !) et ce manuel du bon adhérent Oitar précise qu’il s’agit d’une fédération de loges libres. L’histoire de ce machin montre que les « autorités » ou « grands initiés » interviennent systématiquement dans la marche des ateliers en édictant les marches à suivre, sans contrepoids : exclusions, dissolutions et on en passera pour ne pas faire catalogue… les VM « installés » sont réduit à être les petits télégraphistes des « autorités » et prennent ordre et instructions hors de leur atelier. Les VM ne sont pas représentatifs de la sensibilité de leur loge, vu leur mode de désignation et pseudo élection unanimiste qui reflète la volonté des potentats sans tenir compte de la sage évolution d’un atelier, de son évolution, de son équilibre, Quand aux officiers, ils sont posés par le VM et révoqués sans que la chambre du milieu n’ait autre à faire qu’opiner du bonnet… il est vrai que l’élection bidon du VM se fait « par un vote au chapeau » !

    Toujours le même manuel de coutume prévoit le fonctionnement et le prise de décisions par le vote des MM en chambre du milieu et ce par vote non secret et unanime… sauf de vouloir copier les Khmers rouges ou les soviets cette organisation « originale » aboutît rapidement ou à un blocage ou à des tensions insolubles voir à des décisions médiocres et peu fraternelles. En tout cas elle oublie qu’un maçon est avant tout un homme libre, citoyen qui respecte les lois. Le conformisme n’est pas le respect de la liberté de chacun… elle est l’inverse d’un chemin initiatique qu’il faut faire personnellement et au sein d’un loge « où règne la paix et l’équité ».

    Enfin toujours selon ce bouquin qui ne reprend aucune coutume sérieuse et audible, les arbitrages dans le cadre « d’une justice maçonnique » ne sont pas assurés par un modèle ou une structure indépendante capable d’auditionner les parties en conflit pour trouver une solution. Si des difficultés surviennent dans une loge, il n’y a avec ce système aucune solution que l’implosion et la perte de membres de qualité qui s’épuisent dans une quadrature du cercle. En cas de litige avec une des autorités même si celle-ci contrevient à ses propres serments et engagements il n’y a AUCUNE solution. Le traitement des problèmes se fait avec des menaces il est alors recommandé de se taire… on dirait à « s’écraser ». Dans ces conditions toutes les déviances sont possibles et il y a 3O ans que ça dure…

    En conclusion le machin continuera sur son effectif famélique, avec des loges souvent incapables d’ouvrir les travaux sans visiteurs, tout en brimant méthodiquement apprentis et compagnons et en piétinant allégement les MM sur les colonnes… triste constat mais constat permanent et c’est la seule tradition de cette organisation qui s’assied sur tout le passé maçonnique de langue française, n’a en l’état aucune vocation à rassembler.

    Enfin coup de pied de l’âne que ce club se décerne à lui-même, mais qui m’a été rapporté et que j’ai lu : un Frère démissionnaire et en règle financière, a vu deux mois après sa démission celle-ci refusée, pour aboutir à une exclusion pour absentéisme ! Le ridicule ne tue pas merci… à moins que les instances du machin soient en état d’expertise pour rédiger une nouvelle mouture de la loi de 1901… le progrès fait rage, nous vivons une époque moderne !

    Conclusion pratique pour les membres sinistrés de l’Oitar, les obédiences posées et sérieuses sont accueillantes en général pour des Frères et Soeurs initiés ailleurs, à condition qu’elle adhérent à leurs principes fondamentaux qui excluent toute pratique sectaire, ou raciste. Le détail des orientations est accessible par le site internet de ces obédiences… il suffit d’écrire à leur siège ou d’en parler à des ressortissants de ces grandes sociétés maçonniques.
    Aux profanes en recherche, adressez vous à des structures ayant une assiette et une respectabilité assise sur une ancienneté et un nombre de membres qui permette le respect de la diversité.

  • 51
    titi7530
    24 juillet 2011 à 00:10 / Répondre

    Chère SoeurMartinique

    Si tu ne te sens pas bien, il faut absolument partir vite avant que çà te mine comme ce fut mon cas pendant deux mois. Tu as la chance d’avoir d’autres obédiences où tu peux aller sans problème , même si on te met la pression et te fait croire le contraire. Cela ne sert à rien de lutter contre un système où les dérives sectaires sont évidentes. Il ne s’agit pas de jouer le petit village gaulois qui résiste.

    Dis toi simplement que ce que tu vis ce n’est pas de la maçonnerie au sens noble que l’on connaît. Comment après tout ce qu’on voit et entend pourrait on encore dire cela ?

    Le système est forcément corrompu car les dignitaires font ce qu’ils veulent sans aucun moyen de contrôle; espérons que les procédures engagées pourront mettre un frein à toutes ces dérives.

    J’ai la chance d’avoir été initié dans un autre système. Si tu le souhaites , je suis prêt à t’aider pour trouver une porte de sortie qui te permettra de vivre une vraie maçonnerie comme tu te l’imaginais.

    (…)

  • 50
    SoeurMartinique
    21 juillet 2011 à 15:52 / Répondre

    Je salue votre courage, vous tous.

    Oui, il y a des dérives telles citées par 9ième. Karine a raison, c’est une minorité. Mais cette minorité rend le système oppressant et invivable. Maintenant que le ver est dans le fruit, que faire ?

    J’avoue parfois ne pas savoir quoi faire, et j’admire le courage des Frères et Soeurs de ma Loge qui agissent. Même si par moment ils agissent de manière inappropriée, en tout cas c’est leur manière de montrer leur désaccord avec ce système qui pervertit la maçonnerie et qui bafoue la fraternité qu’on est venue chercher en loge. De toute façon, aucune personne honnête, libre et de bons moeurs ne peut accepter ce système.

    Ce qui est certain, c’est que la Règle ne s’applique pas de la même manière à tout le monde. Les « dignitaires » (comme les appelle 9ième) ont le droit à tout, et tout ce qu’ils font est forcément merveilleux ; et nous autres quoi qu’on fasse ce n’est pas assez.

    Je me sens impuissante en assistant aux départs nombreux des uns et des autres et ne sachant vraiement pas quoi faire. Même si je constate des soeurs et frères de valeur qu’ont a rendu vraiment malheureux dans ma loge se retrouvent épanouis ailleurs … Cela me rend vraiment triste, car ce n’est pas l’idée que je me suis faite de la maçonnerie.

    Je continue à vous lire, pour me donner de l’espoir et du courage … en espérant que le ver ne restera pas dans le fruit.

  • 49
    titi7530
    17 juillet 2011 à 08:13 / Répondre

    C’est bien pire que cela; quand il y a quelques mois j’ai dénoncé des pratiques douteuses allant de l’attitude de certains détenteurs de plateaux et dit que la grande soeur secrétaire avait commis une grave erreur en balançant le fichier de l’obédience sur des sites commerciaux américains….j’ai reçu des menaces !!! On croit rêver !!!

    On est allé jusqu’à me faire comprendre l’interdiction de me rendre dans les locaux pour assister à des tenues du GODF dont je fais partie ! On croit rêver !!!

    Je ne doute absolument pas que dans la loge de Karine l’on travaille dans l’harmonie et le respect mutuel, mais quand il y a début de pourriture, il faut radicalement amputer pour éviter la gangrène et que les frères et soeur purs puissent continuer à réfléchir et travailler dans l’harmonie.

    Karine a tout à fait raison de parler de discernement. La procécure CNIL a avant tout pour but de montrer qu’on n’a pas le droit de bafouer les lois de la république en toute impunité. C’est un des seuls moyens, puisque les brimades et harcèlements évoqués par 9!ème ne peuvent faire l’objet d’aucun recours auprès des hauts dignitaires surtout s’ils en sont à l’origine. Et il semble difficile de se tourner vers la Miviludes car ce serait à terme jeter l’opprobre sur les frères et soeurs vraiment sincères et honnêtes.

  • 48
    Karine
    16 juillet 2011 à 14:36 / Répondre

    (…)

    Je suis bien d’accord avec vous: il faut signaler certaines dérives anti maçonniques au sein d’un ordre qui prône le respect de l’être humain.

    Toutefois, je me permets d’intervenir car je pense qu’il ne faut pas détruire son ensemble à cause de quelques personnes. Même si ces personnes occupent de hautes responsabilités, elles ne sont malgré tout pas forcément représentatives de notre famille. Ceux qui divisent les hommes ne sont pas majoritaires. Dans ma Loge, nous travaillons dans un respect, une ouverture mutuelle et réciproque et c’est cela qui m’encourage à œuvrer pour le meilleur.

    Ceci dit, je tiens à vous adresser mes félicitations pour votre courage car choisir de se battre n’est pas toujours facile, je pense juste qu’il faut le faire avec discernement.

    Je ne dis pas que j’ai raison et vous torts mais je reste pour l’instant et je l’espère encore pour longtemps convaincue que la pourriture au sein de l’OITAR n’est qu’une petite moisissure isolée et que petit à petit elle sera éradiquée par la pureté.

    (…)

    Karine

  • 47
    9ieme
    7 juillet 2011 à 15:48 / Répondre

    Oitar une secte ?

    Quelqu’un a t il regardé ce qui se passe dans la loge de ce « pseudo frère » Richard Parrinello ?
    Ce serait riche d’enseignement … surtout avec la concentration des « pseudo dignitaires » dans cette même loge (tiens tiens, notre amie Le Chat de la Clarté).

    Dans cette loge, combien de dépressions nerveuses ? Combien de cas d’harcèlement et de pression pour empêcher les Soeurs et Frères d’émettre une opinion? Combien d’entraves à toutes les règles – maconiques ou profanes – même les plus élémentaires ?

    Ce, en toute impunité assurée par le système des hauts grades et de l’unanimité !!!

    Certains « dignitaires », comme R Parinello que je connais depuis les années 80, connaissent parfaitement le système et en profitent …

    Qui a dit secte ?

  • 46
    canard
    20 juin 2011 à 22:28 / Répondre

    Oitar une secte ? qui a trente ans et qui passe son temps à exclure et à imploser …. tolérance et fraternité ne sont de toute évidence pas au programme de ses membres

  • 45
    titi7530
    20 juin 2011 à 07:26 / Répondre

    Quant à la question de frere sur la procédure CNIL, elle est en cours de traitement, mais l’organisme est submergé de demandes de toutes sortes….
    La suite au prochain numéro

  • 44
    titi7530
    17 juin 2011 à 17:56 / Répondre

    Bonjour,
    Internet est un outil assez fascinant.
    Bien entendu, j’en ai fait les frais, puisque le fait de dire que je n’étais pas d’accord sur le fait de la diffusion de mes coordonnées sur un site américain commercial par la grande soeur secrétaire générale, m’aura valu jusqu’à des menaces !!! on croit rêver.
    Par ailleurs, il ne faut pas gratter bien loin pour voir tous les sites, associations , groupements où traînent les hauts dignitaires réputés si respectables…
    J’invite tous ceux qui se sont sentis léser à ne pas avoir peur, comme ce doit être souvent le cas; ce n’est pas le mien !
    Des plaintes en justices , si elles sont justifiées, sont indispensables afin comme dit Frère qu’on comprenne bien qu’on ne peut agir en toute impunité au mépris des lois de la république.

  • 43
    frere
    16 juin 2011 à 09:51 / Répondre

    Bonjour,

    Qu’a donné cette procédure auprès de la CNIL.

    Nous avons appris que ces « autorités » de OITAR ont diffusé une suite de mails avec toutes les adresses en clair pour leur fete solsctiale du 22 juin.

    est ce qu’ils se sentent au dessus de la Loi ? est ce un reflet du niveau de « compétence » et de « compréhension » du monde moderne ?

    en tout cas, il n’est pas normal de lancer de cette manière les adresses de frères et soeurs …

    il y aura probablement des plaintes en justice.

  • 42
    canard
    21 mai 2011 à 12:52 / Répondre

    Et pour apporter ma pierre à l’échafaudage que penser du fait d’un bon nombre des « autorités » de l’ordre dit traditionnel (au bout de 30 ans l’arthrose ne menace pas encore) sont très probablement membres de la scientologie ?
    Esprit de tolérance quand tu nous tiens !i[

  • 41
    frere
    2 mars 2011 à 12:23 / Répondre

    cher frère canard,

    Cela dépasse de loin les questions juridiques relatives aux données personnelles et pour lesquelles la CNIL est compétente.

    Ici, nous sommes manifestement face à la violation d’un droit fondamental et qui concerne la liberté individuelle. Cette liberté individuelle qui d’après l’article 4 de la Déclaration des droits de l’homme de 1789 (si chère à nous maçons libres), n’a de limite que « celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits « .

    Quant aux intimidations, elles peuvent s’apparenter à du harcelement qui est « toute conduite abusive qui se manifeste notamment par des comportements, des paroles, des actes, des gestes, des écrits, pouvant porter atteinte à la personnalité, à la dignité, etc ».

    La dévulgation des données personnelles, l’atteinte aux libertés individuelles, ou les actes d’harcèlement sont tous punis par la loi. Cumuler ces trois par des maçons, et encore plus par ceux qui ont des « responsabiltés », ça fait beaucoup.

    Rappelons nous que « Les postes éminents rendent les hommes grands encore plus grands, et les hommes petits encore plus petits ».

  • 40
    canard
    28 février 2011 à 14:47 / Répondre

    Au delà de la diffusion des données d’un fichier qui sera traité en contentieux et qui permettra à la Cnil d’y voir clair, le problème à traiter ici, c’est le mode de fonctionnement de l’Oitar.
    Si je regarde ce qui s’y passe c’est la main mise sur plusieurs ateliers par un « club » de 3 ou 4 qui se comportent de manière autoritaire et déplacée, mêlant menaces et brimades sous prétexte qu’il faudrait souffrir en maçonnerie !
    Le mode de fonctionnement ne permet absolument pas de résoudre ce type de « déviance » car il est impossible d’obtenir une unanimité en chambre du milieu. En matière de choix du VMO et des officiers c’est transformer une assemblée de maçons en principes adultes en benis-oui-oui car aucune alternative n’est possible même si de toute évidence et expérience les Officiers ou le VMO sont inadaptés à leur fonction. Il y a une tentative, tentation ? d’obtenir des clones dociles qui ressemblent plus à un clan qu’à une fraternité. Voila pour les faits et l’analyse du fonctionnement.
    Les autorités « au dessus » n’ont en principe, selon le livre coutumier pas de grand pouvoir car c’est une fédération de loges dites libres, mais la réalité est rappelée par le retrait de patente peut être décidé de manière autoritaire et en tout cas sans concertation.
    Enfin nous assistons ici même à la logorrhée des « agités » de cet artéfact du pouvoir réel qu’est la gouvernance une loge. Ceux-ci sont satisfaits de croire en un pseudo-pouvoir soit disant rituel et traditionnel. En fait restreint restrictif et borné, et ce comportement aboutira à dégouter des SS et FF nouvellement apprentis ou à garder des « soumis » et pas vraiment des hommes libres s’associant au grand oeuvre.
    Oitar a créé un système inverse de celui pratiqué par les obédiences historiques, nous sommes peut-être à la limite de ce système pour la vie au long cours.

  • 39
    canard
    28 février 2011 à 13:14 / Répondre

    Au delà de la diffusion des données d’un fichier qui sera traité en contentieux et qui permettra à la Cnil d’y voir clair, le problème à traiter ici, c’est le mode de fonctionnement de l’Oitar.
    Si je regarde ce qui s’y passe c’est la main mise sur plusieurs ateliers par un « club » de 3 ou 4 qui se comportent de manière autoritaire et déplacée, mêlant menaces et brimades sous prétexte qu’il faudrait souffrir en maçonnerie !
    Le mode de fonctionnement ne permet absolument pas de résoudre ce type de « déviance » car il est impossible d’obtenir une unanimité en chambre du milieu. En matière de choix du VMO et des officiers c’est transformer une assemblée de maçons en principes adultes en benis-oui-oui car aucune alternative n’est possible même si de toute évidence et expérience les Officiers ou le VMO sont inadaptés à leur fonction. Il y a une tentative, tentation ? d’obtenir des clones dociles qui ressemblent plus à un clan qu’à une fraternité. Voila pour les faits et l’analyse du fonctionnement.
    Les autorités « au dessus » n’ont en principe, selon le livre coutumier pas de grand pouvoir car c’est une fédération de loges dites libres, mais la réalité est rappelée par le retrait de patente peut être décidé de manière autoritaire et en tout cas sans concertation.
    Enfin nous assistons ici même à la logorrhée des « agités » de cet artéfact du pouvoir réel qu’est la gouvernance une loge. Ceux-ci sont satisfaits de croire en un pseudo-pouvoir soit disant rituel et traditionnel. En fait restreint restrictif et borné, et ce comportement aboutira à dégouter des Soeurs et Frères nouvellement apprentis ou à garder des « soumis » et pas vraiment des hommes libres s’associant au grand oeuvre.
    Oitar a créé un système inverse de celui pratiqué par les obédiences historiques, nous sommes peut-être à la limite de ce système pour la vie au long cours.

  • 38
    titi7530
    28 février 2011 à 13:10 / Répondre

    Jiri
    Tes propos sont très clairs en effet
    Seule la justice pourrait les réclamer
    Merci à toi encore Jiri pour cet espace de liberté

    N’en déplaise à Richard et à ses amis

    Pour ma part, si je venais à apprendre de la réalité des manoeuvres de Richard, ce que je n’ose croire ou même penser, la justice profane serait alors immédiatement saisie.

  • 37
    shadow
    28 février 2011 à 11:43 / Répondre

    site = ici = hiram.be

    Jiri, tes propos sont clairs.

  • 36
    Jiri Pragman
    28 février 2011 à 11:05 / Répondre

    @Shadow

    De quel site parle-t-on ? De LinkedIn ? Du Blog Maçonnique ? Il est évident qu’il y a des règles dans la non transmission d’adresses e-mails et IP. Seule la justice (pour faire court) pourrait les réclamer.

  • 35
    shadow
    28 février 2011 à 11:01 / Répondre

    bonjour à tous,

    Richard Parrinello et ses amis chercheraient à contacter l’administrateur de ce site pour récuperer les adresses mails et IP.
    Une nouvelle opération de pression et d’intimidation doit être en préparation.

    Cela donne une idée des méthodes de ce groupe.

    JIri Pragman tu es libre de faire ce que tu veux. Néanmoins, cela mérite en tout cas d’être dit.

    Nous faisons confiance à cet espace pour que cela reste un lieu d’échange et aussi permettant de faire évoluer les pratiques de ceux qui portent atteinte à la vraie maçonnerie.

  • 34
    titi7530
    27 février 2011 à 10:55 / Répondre

    (…) JIri Pragman
    Cela est tout à fait possible de balancer toute une série de noms sur le fameux site, il suffit d’aller sur la page d’accueil pour s’en rendre compte. Le site garde alors en mémoire tes coordonnées. J’ai subi à ce titre bon nombre de relances. Comme tu le dis si bien, le fichier en question n’a pas été prévu pour cette fin.

    Il n’est pas question ici de régler des comptes, mais se demander que faire quand survient un litige de cette nature dans une loge, et ce toutes obédiences confondues. Il se trouve ici, qu’à Oitar, cela n’est pas prévu. Ou plutôt, qu’obtenir une sanction pour ce que tous semblent reconnaître comme faute, est une chose qui relève de l’impossible, du fait même de la règle de l’unanimité. Quand bien cette sanction pourrait être obtenue, elle ne vaut pas pour les tiers; lesquels pourront alors recommencer les mêmes erreurs.

    Aucun d’entre nous ne peut se vanter d’être parfait, loin de là. Mais au sein de nos obédiences ou ordres, il est quand même un minimum à respecter, des lignes de conduite à tenir, et des limites à ne pas franchir. Cela s’applique à tous, au sein d’une association car nous avons décidé de faire un parcours en commun; cela s’applique d’autant plus quand l’association est maçonnique.

    Dans ce cas précis, recevoir des menaces quand on pointe une irrégularité, ou du moins ressentie à titre personnel, me semble sortir du cadre de tolérance, d’ouverture, de principes que nous devrions tous défendre.

    La seule solution reste malheureusement la procédure profane; c’est celle que j’ai choisie.

    (…)

  • 33
    Jiri Pragman
    26 février 2011 à 22:51 / Répondre

    Il y a une tendance à s’écarter de l’article de base qui est censé faire l’objet des commentaires. Visiblement, cet espace est utilisé pour régler des comptes qui devraient l’être en interne. J’ai quand même l’impression que cela devient du n’importe quoi.

    Il est en effet question dans le commentaire n°9 du transfert du fichier de l’Ordre à un site social à visée commercial. Finalement, on cite LinkedIn. Je ne vois pas comment on « balance » un fichier à LinkedIn. Quelqu’un peut demander à entrer en contact avec une autre personne (collègue, camarade d’école, relation d’affaire, ami, autre) il n’y a rien en soi d’illégal. Toute autre chose serait d’utiliser non son propre carnet d’adresses mais un fichier qui n’a pas été prévu pour être utilisé à cette fin.

    Comme il a déjà été dit, il existe des procédures maçonniques et profanes pour régler un éventuel abus.

  • 32
    titi7530
    26 février 2011 à 21:23 / Répondre

    hello camille,
    les serveurs

    http://www.linkedin.com (celui sur lequel le fichier a été balancé)
    y figurent évidemment le véné en question, la soeur fautive……
    tous étant amis sur facebook mais surtout sur d’autres serveurs plus ou moins glauques.

    (…)

  • 31
    camille
    26 février 2011 à 18:50 / Répondre

    (…) titi7530,

    as tu l’adresse du serveur que tu cites ?

    ps. c’est connu, Richard Parrinello est dans tous les « bons » coups. Quel parcours !
    Jacques de La Personne serait fou de savoir comment son oeuvre est fourvoyée par ceux dont la droiture n’est q’un concept très abstrait.

    (…)

  • 30
    titi7530
    26 février 2011 à 15:46 / Répondre

    Merci à toi Camille

    Je commençais à croire que moi aussi j’étais hors de propos. Ma procédure auprès de la CNIIL est également entamée.

    Ton discours fait chaud au coeur et change de celui du vénérable qui a tout fait pour me culpabiliser de lui avoir fait perdre son temps pour des broutilles et à demi mot de me reprocher une attitude pour des principes qui pour lui n’en sont pas.

    Mais, il suffit de savoir que sur le serveur en question, figurent non seulement la soeur fautive d’avoir balancé le fameux fichier, mais également Richard Parrinello et le vénérable en question pour que tout devienne limpide.

    De toute éividence, seule la justice civile pourra désormais régler ce problème.

    (…)

  • 29
    camille
    26 février 2011 à 09:22 / Répondre

    Cher tous,

    On croit rêver !

    Richard Parrinello minimise encore une fois des entraves à la LOI. C’est du pénal. On croirait la loge P2 !!!
    Que conclure de ces agissements ? Que c’est la marque de fabrique (ou de reconnaissance) de certains ?

    Voilà ce qu’on trouve sur le site de la CNIL

    Pour Richard Parrinello :
    « La communication d’informations à des personnes non-autorisées est punie de 5 ans d’emprisonnement et de 300 000 € d’amende.
    La divulgation d’informations commise par imprudence ou négligence est punie de 3 ans d’emprisonnement et de 100 000 € d’amende. (art. 226-22 du code pénal)

    Pour mon frère canard
    Le refus ou l’entrave au bon exercice des droits des personnes est puni de 1500 € par infraction constatée et 3 000 € en cas de récidive. (art. 131-13 du code pénal)

    Cher frère canard, cela a été déjà affirmé plusieurs fois ici, nous t’aiderons et soutiendrons pour que la loi soit respectée. De même, pour que ces agissements scandaleux d’un petit nombre et qui portent atteinte à la réputation de tous les maçons cessent enfin. Parrinello, Le Chat, & Co sont en train de détruire notre Ordre, nos loges et nos travaux maçonniques.

    Dis nous comment on peut t’aider ou te soutenir ?

  • 28
    titi7530
    24 février 2011 à 14:31 / Répondre

    Tout à fait d’accord avec 9ieme, revenons au travail , sur les fondamentaux qui nous animent ou devraient nous animer.

    Laissons le côté mercantile à certains, qui ici réunis en clans (sur face book, linkedln et autres sites internet tourné vers le copinage et le vénal, ce qui explique l’empressement de notre frère Richard à couvrir les fautes graves évoquées plus haut) et boutons les marchands hors du temple, ainsi que les arrivistes et les maniaques de la cordonite; nous ne sommes pas là pour çà.

    Travaillons plutôt,toutes obédiences confondues, à un idéal commun, la seule chose qui devrait nous animer, et oeuvrons désormais dans la sérénité de nos tenues.

    (..)

  • 27
    9ieme
    23 février 2011 à 21:57 / Répondre

    Cher frère RIchard,

    Il n’est jamais bon de s’emporter, encore moins de traiter ses fères de la sorte, surtout lorqu’on a connu la Loi d’Amour et le message de Lumière.

    Parler de pseudo frères, est ce ça la tolérance et la compréhension ? On peut , si tu le souhaites, parler de ton itinéraire et cheminement à la fin des années 70 et début des années 80 … et la tolérance qui va avec.

    Parler d’arbitraire ? on peut évoquer aussi ce vénérable qui a pris l’ascendant sur une soeur de sa loge pour fonder une alliance avant de démissioner de la charge la plus importante en maçonnerie et se mettre ensemble à l’ombre d’un arbre.

    On peut aussi parler des sujets plus récents.

    Mais comme tu le dis bien, c’est « te faire perdre ton temps » et même plus …

    Bien à toi mon fère Richard et retournons tous – Les Chats et les Canards et tous les autres – au travail pour que les propositions sur ce sujet cessent. Seul le travail compte.

  • 26
    titi7530
    23 février 2011 à 14:32 / Répondre

    Cher Frère Richard

    Il est très étrange que les termes que tu utilises pour expliquer voire justifier cette erreur soient pratiquement identiques à ceux utilisés pour tenter de me convaincre de l’inutilité de poursuivre la faute au niveau maçonnique.

    Je rejoins donc Petar; moi de même, ayant bien été lésé, j’apporterai des faits, rien que des faits pour entamer une procédure civile.

  • 25
    petar
    23 février 2011 à 10:16 / Répondre

    Cher Frère Richard,

    Il vaut mieux apporter des faits tout simplement. Si notre Frère canard a entamé une procédure en civil qu’elle aille jusqu’à son terme. Tout maçon honête et de bons moeurs, digne de son tablier, livrera à la justice civil la vérité et rien que la vérité, pour ne pas souiller ni sa conscience ni son tablier. C’est la meilleur façon de préserver la maçonnerie en générale et l’OITAR en particulier. Les « arrangements entre amis » vident l’OITAR de son sens et essence.

    Il semble qu’un certain Richard PARRINELLO as écrit plus haut (en prenant les autres pour des simplistes et des pseudo maçons)

     » Je ne suis pas certain que je perdrais encore mon temps à lire d’autres commentaires aussi arbitraires et volontairement malveillants. »

    Cela donne une idée de la valeur de la parole donnée par ce personnage …

    (…)

  • 24
    Richard PARRINELLO
    23 février 2011 à 07:28 / Répondre

    Ceci est ma dernière intervention :
    je ne peux rien opposer à ceux qui se cachent derrière leur écran et un pseudonyme des plus évasif. Pour ce qui me concerne, et pour ce qui concerne ceux qui ont mon estime, je nous sais coupable d’aucune des accusations portées, anonymement encore une fois, signe de personnes sûres de leur fait.
    Cet étalage d’invectives et de divulgations de faits supposés avérés dont j’ignore à ce jour l’existence, me rend plutôt triste.
    Si les faits sont avérés, c’est loin d’être un crime. Faudrait-il de toutes façons démontrer que cette divulgation n’a pas été fortuite, ou même le résultat du phishing sur l’ordinateur d’un Frère ou d’une Soeur imprudents ou mal protégés.
    Mais ce que je déplore bien plus que cette erreur (si elle s’avère exacte) c’est le ton, la forme et le lieu pour en parler.
    Si j’avais mauvais esprit, je pourrais me laisser aller à penser que tout cela provient de Frères ou de Soeurs très mal intentionnés, qui ne cherchent pas à protéger quoi que ce soit, mais plutôt à nuire.
    Les railleries, sarcasmes et autres pseudo-divulgations, n’ont pas leur place dans un échange maçonnique.
    Je ne m’appelle ni « canard » ni « ton maitre », juste Richard PARRINELLO. Alors voyez-vous, mes amis redresseur de torts, si j’ai quelques défauts, j’ai au moins la figure de parler à visage découvert.
    Sur ce, vous m’excuserez, mais vous me faites perdre mon temps.
    Bon vent à tous.

  • 23
    titi7530
    22 février 2011 à 23:33 / Répondre

    Tout à fait d’accord avec frère, sauf que dans certains cas à Oitar, les hauts grades assurent l’impunité .

    J’en ai fait les frais. Quand la justice , maçonnique ou profane, n’est pas ou plus indépendante, elle devient inutile car asservie à un groupe restreint. Je l’ai appris à mes dépens. J’avoue avoir cru en toute naïveté que je pouvais compter sur la sagesse de certains pour reconnaître la faute en question: divulguer des centaines de noms aux quatre vents, dont le mien.

    Il n’en est rien. On tombe de haut !

    Je doute fort que ce système puisse un jour changer. Gémissons, gémissons, gémissons, espérons !

  • 22
    frère
    22 février 2011 à 19:37 / Répondre

    (…) tous,

    Il convient de dépassionner ce débat et d’évoquer des faits. « L’exemplarité liée au tablier que porte » le maçon est d’abord de respecter la loi, à commencer par les « degrés de perfectionnement » (hauts grades).

    Notre Soeur Le Chat, malgré le respect, le dévouement et la fraternité qu’on lui doit évidemment, a des propos qui s’apparentent plus à l’intimidation qu’à un raisonnement apaisé. Clemenceau disait : « argument faible, parler fort ! »

    Je connais OITAR depuis les années 80 … des casseroles, il y en a et à tous les niveaux et pour tout un tas de raisons. Pour certaines, récentes, il n y a pas encore eu de prescription. Ce système à l’unanimité ne permet en aucun cas l’assainissement du moment où il y a un ver dans le fruit. Malheureusement, il y en a et parmi ceux qui sont intervenu ici même qu’on peut reconnaître facilement (eh oui après tant d’années).

    Que le Grand Commandeur ou le GMG (actuel ou celui qui arrive) se donnent le courage de se pencher sur ces problèmes et sur ces VMO qui agissent plus à la « Lybienne » qu’avec discernement, parfois même sous leurs yeux. Que le Grand Architecte leur vienne en aide !

    Notre Frère Canard parle des faits qui ne sont pas isolés.

    Je suppose que beaucoup soutiendront notre Frère Canard même en justice profane, car sa démarche est constructive et vise à la perfection de l’Homme, même s’il est maçon et porteur d’un sautoir blanc !

    (…)

  • 21
    titi7530
    22 février 2011 à 19:23 / Répondre

    Très cher Chat

    Ton intervention m’étonne quelque peu. De quelles invectives s’agit-il ? Je ne comprends pas tout à fait le fond de ta pensée.

    Le fanatisme ? Le fanatisme consiste à faire pression sur un frère ou une soeur pour l’empêcher d’émettre une opinion.

    En l’occurrence, un frère ou une soeur qui balance des centaines noms, sensés être destiné à un usage interne, sur des sites commerciaux, c’est une faute grave. Cela est indéniable. Des faits, rien que des faits.

    Etre menacé des pires choses, si on veut faire reconnaître cela, souille de manière indélébile le tablier de celui ou celle qui profère ces menaces. Des faits, rien que des faits.

    Ce forum est là justement pour que de telles absurdités ne se reproduisent plus.

    (…)

    Frédéric

  • 20
    Le chat
    22 février 2011 à 19:13 / Répondre

    A chacun sa vérité. Il y a des raisons aux retraits de patentes… Ce n’est pas fait par plaisir.
    Décidément, nous nous donnons en spectacle. Ce n’est pas digne de Maçons.
    Il y a comme un effet miroir dans tes propos. Ce que tu vois en moi, n’est-il pas une part de toi-même.
    Merci de ne pas me répondre, tes propos sectaires ne m’intéressent pas.
    Décidément, nous nous donnons en spectacle. Ce n’est pas digne de Maçons.

  • 19
    canard
    22 février 2011 à 16:40 / Répondre

    très cher « Chat »
    Là où il y a violence, c’est de faire subir à des Soeurs et Frères le fait de se servir d’un fichier maçonnique pour le diffuser sur un site commercial, sans leur accord…. Donc ta remarque est irrecevable. Ce détournement d’un fichier est puni par la loi comme je l’ai évoqué, et un bon maçon ne sait pas se livrer à des délits. Je ne suis pas violent, mais simplement objet d’une violence. Curieux ton esprit d’analyse.
    Mettre systématiquement Apprentis et Compagnons en difficultés en pleine tenue est une violence (les faits : mettre un Apprenti en difficulté lors de la déambulation en loge sans tenir compte du fait qu’il est lourdement appareillé, et faire tout un panel de reproches sur le fait que la main gauche n’est pas à la couture du pantalon sans avoir un mot sur son travail) et puisqu’il te manque le référentiel, je te rappelle que le bizutage est illégal et pour être précis : les faits j’en cite deux qui se répètent de tenue en tenue… et ne correspond certainement par au respect fraternel que l’on se doit les uns aux autres.
    Le passéisme béat est la porte ouverte à toutes les dérives. La morale étant la logique de l’action, mes propos ne sont pas spécialement ceux d’un ignorant, ni vu la matérialité des faits mes propos ne révèlent pas du fanatisme…
    Suggestion travaille bien ta pierre… moi je m’y efforce.
    En ce qui concerne la dérive sectaire toujours possible, hélas ! tu as à ta disposition les sites ministériels et ceux de plusieurs associations pour te donner des outils et gouverner ta réflexion.
    Dans notre histoire la maçonnerie a du faire face à plusieurs crises morales, il n’est pas indispensable d’en accroitre le nombre par négligence ou/et silence. En ce qui me concerne, j’ai essayé de trouver une solution depuis 4 mois…

  • 18
    Le chat
    22 février 2011 à 13:37 / Répondre

    Bonjour,

    je prends votre train en marche. Je suis assez surprise de lire toute cette violence et cette haine. Que l’on appartienne à l’OITAR ou à toute autre obédiance, je ne crois pas cela soit digne d’un Maçon et de l’exemplarité liée au tablier qu’il porte.

    La Franc-maçonnerie se revendique une communauté initiatique qui ne porte pas de jugement et prône la tolérance. Où est l’absence de jugement ? Je ne sais pas ce qui a pu ce passer avec ces adresses divulguées, moi aussi je suis très attachée à rester dans l’ombre et à être préservée. Néanmoins, cela nous autorise-t-il à souiller notre Tablier en déversant nos invectives fondées sur un jugment ? Peut-être s’agit-il d’une erreur, certes grave. Je ne remets pas en cause la gravité de l’erreur. Mais cela nous autorise-t-il à souiller ce forum ? Cela vous autorise-t-il d’accusations infâmantes. L’OITAR une secte ? Fondé sur une seule phrase ? Mais je croyais que nous étions sensés nous préserver de l’ignorance et du fanatisme. Peut-être me suis-je trompée…

  • 17
    camille
    22 février 2011 à 07:03 / Répondre

    Chers tous,

    Je suis stupéfait à la lecture de cela.

    Après contact de plusieurs maîtres de ma loge ils pensent pareil.
    Ils ont surtout l’envie que cela bouge enfin. or il se trouve qu’on a l’impression d’une grande solitude quand on pointe des dysfonctionnements, dont des exemples sont cités plus haut et que je n’étalerai pas davantage.

    Comment prendre contact ensemble ?

  • 16
    titi7530
    21 février 2011 à 18:16 / Répondre

    cher frere

    je suis moi aussi victime de ce genre de divulgation.
    cela dépasse le cadre de la loge, c’est des centaines de nom qui ont été balancés.

    que me dit le véné ?

    1-c’est pas plus grave qu’un copain qui te demande de rejoindre ce site, suffit de dire non
    2-tu vas quand même pas faire perdre du temps à tout le monde pour des broutilles et surtout aux hautes instances
    3-elle est dans les hautes instances, attention à ce que tu fais
    4-de toute façon après avoir fait chier tout le monde, la pire des sanctions serait une lettre du genre « c’est pas bien, faut pas recommencer ! »

    L’adage bien connu, …selon que vous serez puissant ou misérable ! Le retrouver appliqué au coeur d’une loge est assez décevant.

    J’ai interrogé des frères de ma loge au GODF et d’autres ateliers, sans mentionner ni le nom ni l’obédience, ni la région , tous m’ont répondu que cela était très grave et passif d’exclusion , ou au moins de demander au F ou à la S fautif de démissionner de sa charge. J’ai eu les mêmes réponses auprès d’autres obédiences régulières ou plus confidentielles.

    Là, c’est tout le contraire, c’est tout juste si on ne reçoit pas de menaces ! On croit rêver.

    J’ai la chance d’être en double appartenance. Je suis maintenant persuadé que si je n’étais pas moi-même officier au sein de ma loge au Grand Orient, j’aurais fait l’objet de pressions pour me faire renoncer à mes prétentions inconcevables…..

  • 15
    canard
    21 février 2011 à 17:26 / Répondre

    Cher frère
    Pour le périmètre il s’agit de la secrétaire (grande ?) du territoire Ile de France… et je dispose d’un mail de cette S? me précisant qu’il s’agit de 350 noms dont le mien… et l’expertise des faits prouve qu’elle fut sélective en fonction de notre « position sociale »…
    Nous attendons, j’attends que ces données soient effacées des fichiers depuis le 2 janvier 2011 après une demande faite le 17 décembre 2010…. (avec humour on peut conclure que les idiots sont patients). Le GMT n’a rien fait. Et le VMO a cru adapté de procéder à l’intimidation, car c’est une « grande officier » !
    Un peu court vis-à-vis de moi vu mes 60 ans et 30 ans de maçonnerie…. certains s’accommodent bien d’un « idiot ». Etant agent public d’autorité, la manoeuvre ne pouvait prospérer.
    En ce qui me concerne, l’affaire au civil ira à son terme profane.
    En ce qui concerne « l’Ordre » la lecture du livre coutumier prouve qu’il s’agit d’une usine à gaz… et qu’une sanction ne sera jamais prise : deux loges en question, unanimité requise.
    En ce qui concerne App et compagnons, les démissions sont plus fréquentes qu’avouées… les brimades lassent plus ou moins rapidement et in fine la maçonnerie perd des FF et SS de qualité, complètement dégoutés de ce parcours chaotique, à défaut d’être initiatique.
    Il est nécessaire que les FF et SS sachent comment fonctionne ce système… accusé en son temps de.. S….tarisme, et souvent perçu comme tel.
    Enfin esprit critique et pour citer ce rituel parfait, les tenues se clôturent sur la phrase « l’ORDRE ÉTERNEL DEMEURE ». La lecture de la genèse précise qu’au « commencement était le chaos et l’esprit de Dieu régnait sur les eaux »… il est vrai qu’avec une bible hébraïque nos fins lettrés ne peuvent comprendre les choses simples, et anciennes…. une historique devise de la maçonnerie est « Ordo ab chaos »… dont certain ne comprennent aucun des sens exotériques et a fortiori ésotériques.En conclusion la maçonnerie peut mener au sublime, et des maçons peuvent produire le médiocre. Ce sont des hommes, et il n’est pas indispensables de jouer aux singes savants… et là je renvoie à Pascal et à son « l’homme n’est ni ange ni bête mais le malheur veut que quand il veut faire l’ange, il fait la bête.

  • 14
    canard
    21 février 2011 à 17:17 / Répondre

    Cher frère
    Pour le périmètre il s’agit de la secrétaire (grande ?) du territoire Ile de France… et je dispose d’un mail de cette Soeur ? me précisant qu’il s’agit de 350 noms dont le mien… et l’expertise des faits prouve qu’elle fut sélective en fonction de notre « position sociale »…
    Nous attendons, j’attends que ces données soient effacées des fichiers depuis le 2 janvier 2011 après une demande faite le 17 décembre 2010…. (avec humour on peut conclure que les idiots sont patients). Le GMT n’a rien fait. Et le VMO a cru adapté de procéder à l’intimidation, car c’est une « grande officier » !
    Un peu court vis-à-vis de moi vu mes 60 ans et 30 ans de maçonnerie…. certains s’accommodent bien d’un « idiot ». Etant agent public d’autorité, la manoeuvre ne pouvait prospérer.
    En ce qui me concerne, l’affaire au civil ira à son terme profane.
    En ce qui concerne « l’Ordre » la lecture du livre coutumier prouve qu’il s’agit d’une usine à gaz… et qu’une sanction ne sera jamais prise : deux loges en question, unanimité requise.
    En ce qui concerne App et compagnons, les démissions sont plus fréquentes qu’avouées… les brimades lassent plus ou moins rapidement et in fine la maçonnerie perd des Frères et Soeurs de qualité, complètement dégoutés de ce parcours chaotique, à défaut d’être initiatique.
    Il est nécessaire que les Frères et Soeurs sachent comment fonctionne ce système… accusé en son temps de.. S….tarisme, et souvent perçu comme tel.
    Enfin esprit critique et pour citer ce rituel parfait, les tenues se clôturent sur la phrase « l’ORDRE ÉTERNEL DEMEURE ». La lecture de la genèse précise qu’au « commencement était le chaos et l’esprit de Dieu régnait sur les eaux »… il est vrai qu’avec une bible hébraïque nos fins lettrés ne peuvent comprendre les choses simples, et anciennes…. une historique devise de la maçonnerie est « Ordo ab chaos »… dont certain ne comprennent aucun des sens exotériques et a fortiori ésotériques.En conclusion la maçonnerie peut mener au sublime, et des maçons peuvent produire le médiocre. Ce sont des hommes, et il n’est pas indispensables de jouer aux singes savants… et là je renvoie à Pascal et à son « l’homme n’est ni ange ni bête mais le malheur veut que quand il veut faire l’ange, il fait la bête.

  • 13
    frere
    21 février 2011 à 15:51 / Répondre

    cher canard,

    ce genre de devulagation est GRAVISSIME ! cela risque d’entrainer une action collective.

    question : à ta connaissance quel est le périmètre de cette dévulgation du fichier ? cela concerne une loge (sans la citer), un territoire ou tout l’ordre ?

    TC et Illustre F Richard, toi qui es proche du centre, es tu au courant de cela ? que préconises tu ?

    frat

    frat

  • 12
    frere
    21 février 2011 à 15:45 / Répondre

    cher canard,

    ce genre de devulagation est GRAVISSIME ! cela risque d’entrainer une action collective.

    question : à ta connaissance quel est le périmètre de cette dévulgation du fichier ? cela concerne une loge (sans la citer), un territoire ou tout l’ordre ?

    (…) Richard, toi qui es proche du centre, es tu au courant de cela ? que préconises tu ?

    (…)

  • 11
    arba
    21 février 2011 à 15:21 / Répondre

    Je confirme ce que dit canard sur la divulgation : inconcevable en notre fraternité.

    Je ne fais de procès d’intention à personne et ne retiens que les faits après avoir été membre 8 ans de cet « ordre », en loge bleue, en loge de perfection et au Chapitre. J’ai d’ailleurs conservé de nombreux Frères et Soeurs, amis, en cet ordre.

    Mais mes propos sont parfaitement fondé : j’ ‘ai ainsi pu constater que le SGM de l’époque (2009) retira la patente à ma loge sur demande d’une seule Soeur et contre l’avis de la Chambre du Milieu, au mépris de toute procédure de justice maçonnique dont celle du fameux livre coutumier, et en refusant toute rencontre avec les Frères et Soeurs maîtres de cette loge alors qu’une telle demande – légitime avant une si grave décision – lui fut adressée par le PMI, par la Chambre du Milieu puis par les membres de la loge. Pourquoi ? Simplement parce que les Maîtres de cette loge exigeait du PM – certes président d’un AS – qu’il rembourse enfin le prêt personnel qu’il s’était accordé sur le trésor, bien entendu en cachette de la Chambre du Milieu et qu’il se refusait à rembourser. Et ajoutons aussi parce que les Compagnons Apprentis de cet loge avaient osé s’indigner que ce « Frère » les insulte continuellement en loge.

    Et j’ai aussi constaté comme les 10 Frères et Soeurs qui donnèrent illico leur démission que le Grand Maître avec la complicité du GMT et du Vénérable Maître isolé mais qui avait la signature bancaire vidèrent les comptes de la loge et s’approprièrent le matériel sans aucune consultation des membres de la loge. Est-ce là ce que nomme notre cher Richard le respect du droit associatif ?

  • 10
    canard
    21 février 2011 à 13:38 / Répondre

    Et en ce qui concerne le civil, mon adresse et coordonnées comme celles de plusieurs autres Frères ont été diffusées à partir du fichier de cet Ordre (dans le désordre ?) à un site social à visée commerciale, sans me demander mon avis ni aux autres Frères et Soeurs.
    Quid du secret maçonnique ?
    La loi « informatique et libertés », interdit l’usage des données de fichiers à un destin que celui pour lequel il a été créé.
    Il est impossible d’obtenir le droit d’accès et de rectification à ce fichier tel que prévu par la loi…. peut être pas démocratique, mais illégal de refuser ce droit.
    La procédure Cnil suivra donc son chemin, et par là infirmera tes propos.
    La virulence du ton prouverait d’ailleurs l’impact et la validité de la cible. Dont acte
    Et pour être précis, je suis membre d’une loge et pratique là ce rite (RSO), et jusqu’à présent pas reconnu comme idiot par ma famille ou par mes Frères.
    Dans cet ordre pratiquer en continu une pression morale sur Apprentis et Compagnons ne semble pas fraternel, ni correspondre à l’idéal d’être « le centre de l’Union ».Un peu d’esprit critique ne nuit pas… celui-ci facilite la recherche de la vérité…

  • 9
    petar
    21 février 2011 à 07:06 / Répondre

    mon cher Richard un peu de calme.
    on peut facilement contredire tes propos par des preuves formelles.
    l OITAR tel qu’il a été élaboré par notre F J La Personne et les fères qui l’entouraient visaient des personnes de moralité irreprochable. peut on dire autant des pratiques dans la chambre du milieu (voire plus) des loges que tu fréquentes de manière assidue ?
    un peu de discernement dans tes propos serait de nature à appuyer ta qualité maçonnique et des enseignements qu’est sensé procurer un chemin initiatique et à forciori un rite comme celui du ROS.

  • 8
    Richard PARRINELLO
    21 février 2011 à 06:09 / Répondre

    Je note dans les commentaires 5 et 6, des jugements de valeurs infondés, puisqu’étant membre moi-même de cet Ordre, je sais de quoi je parle. Je lis avec beaucoup de tristesse ces lignes. Preuve :
    Le Grand Maitre a tous les pouvoirs? Ah bon? l’un d’entre vous en a t’il parlé avec ledit Grand Maitre?
    Par ailleurs personne n’a jamais dit que l’Ordre n’était pas diplomatique, c’est un problème de prothèse auditive à revoir chez vous, nous disons que la Voie Royale (comme son nom l’indique) n’est pas démocratique et j’ajoute, n’a pas vocation à l’être ou à le devenir.
    Pour le reste, tout ce qui touche aux trésors des Ateliers est fondé sur le droit associatif civil le plus transparent ; je dirais que, contrairement à d’autres familles maçonniques que je ne citerais pas parce que nous avons plus de respect pour les autres que les autres n’en ont pour nous, nous n’avons jamais été épinglés, ni par les journalistes, ni par la justice civile.
    Pour ce qui est des nombreuses idioties, je dit bien idioties de « canard » nous ne sommes pas une Obédience mais un Ordre, et 1100 membres, ça n’est pas de type micro. Et pour couper court, la pratique formaliste et étriquée du Rituel, c’est la vision d’un pseudo maçon? qu’est-ce que vous connaissez du rituel? Et de quel Rituel parlez-vous?
    Non, décidément je perd beaucoup de temps pour expliquer des choses complexes à des hommes ou femmes simples….Ou simplistes peut-être? ;-o)))
    P.S. Je ne suis pas certain que je perdrais encore mon temps à lire d’autres commentaires aussi arbitraires et volontairement malveillants.

  • 7
    Arba
    9 février 2011 à 16:10 / Répondre

    Totalement en accord avec canard. Cet ordre proclame d’ailleurs haut et fort qu’il n’est pas diplomatique. On se rend très vite compte que le Grand Maître a tous les pouvoirs au mépris de toute justice maçonnique voire de fraternité : nous avons pu ainsi constater qu’il peut retirer une patente à une loge sans même entendre les Frères et Soeurs de cette loge et puis saisir le trésor de cette loge et en disposer comme il veut sans aucun respect d’ailleurs du livre coutumier. Comportement de secte … à chacun de juger. A ma connaissance, je pense que le OITAR n’est cependant plus représenté en Belgique.

  • 6
    canard
    9 février 2011 à 14:53 / Répondre

    Tout ceci est bien gentil… au rang éthéré des principes… mais la grandiloquence des mots doit être rapprochée des faits.
    Cette obédience de type « micro » n’a-t-elle pas tendance structurellement à se transformer ou valider comme secte ?
    Pas d’élection vraie des VM, nomination discrétionnaire des officiers, voila qui est certes une option mais comment régle-t-on les difficultés qui au cours de la vie d’une loge ne manquent pas de survenir ? Pas de système de justice maçonnique sauf une usine à gaz de traitement des plaintes en chambre du milieu avec vote unanime jamais secret… la manipulation est structurellement à l’ordre du jour !?
    Enfin une pratique formaliste et étriquée du rituel n’empêche pas la bêtise. Comment la réguler, ou la modérer ?
    La pratique d’un rituel n’est pas, sauf secte, une finalité en soi mais un simple outil pour une progression en commun. Les statuts de l’OITAR, et le côté à la fois vaniteux et logorrhéique du « livre coutumier » ne manquent pas de poser question.
    Un certain nombre de pratiques dans ce rite peuvent être considérées comme archaïques par exemple les compagnons « en fin de parcours » doivent faire leur planche nez sur la porte de l’atelier, donc dos aux autres frères et soeurs. Ca ressemble plus à du bizutage qu’à la réflexion qui doit porter sur comment améliorer l’homme et la société. On pourrait même conclure que la soumission et les brimades font partie du système spécifique à ce « machin » en tout cas à la limite de la légalité. Il est vrai que Oitar dans ses acclamations remplace l’égalité par l’équité… ou l’art de modifier des vieilles traditions pour en faire par la bande un système à l’eau de roses, mais rigide et contraignant… comportement de secte ?

  • 5
    Jiri Pragman
    3 décembre 2010 à 12:41 / Répondre

    @colpin andre

    Je ne sais à qui s’adresse ce commentaire 4 mais, en ce qui concerne le Blog Maçonnique, son éditeur n’a pas à se soumettre à ce type d’injonction.

  • 4
    colpin andre
    3 décembre 2010 à 12:18 / Répondre

    Au nom des loges belges « le franc maillon » et « la franche parole » , je vous prie de modifier ou suprimer votre commentaire concernant vos patentes pour la simple raison qu’il s’agit d »un rejet par nous voulu et pas un retrait de votre part. d’avance, nous vous saurons gre de la rectfication veritable ,ce qui evitera un echange de messages »correctifs » publics toujours à l’encontre de l’idéal maconnique.
    andre colpin dit Liegeois la main royale.

  • 3
    Ait Taleb
    2 mai 2010 à 18:44 / Répondre

    Bonjour, je me suis porté postulant depuis novembre 2009 au sein de l’obédience de memphis misraim, j’ai eu un premier contact avec une personne et depuis plus de nouvelles. Que dois faire? Abandonner ou me porter candidat dans une autre obédience?

    Dans l’attente de vos nouvelles. Je vous prie d’agréer, Monsieur, en mes respects les plus sincères.

    Ait Taleb Kamel.

  • 2
    JakinBoaz
    15 avril 2010 à 13:04 / Répondre

    En effet, une excellente ouverture d’esprit et de fraternité vers l’extérieur …que l’on aurait souhaitée également, parfois, à l’intérieur de cet ordre, vis-à-vis de ses membres et loges …N’oublions pas que le OITAR a retiré les patentes à ses deux loges belges qui sont devenues libres et qu’il ne subsiste pour l’heure en Belgique plus qu’une seule loge reconnue allumée par la suite.

  • 1
    thot hermes
    10 avril 2010 à 08:24 / Répondre

    le oitar est la seule obédience qui a des liens fraternels avec les loges libres car elle ne reconnait que l initiation et non la carte de membre ….souhaitons que son site se developpe …

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous