Une association paramaçonnique a-t-elle le droit d’être subsidiée?

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 1 juillet 2013
Étiquettes : , ,
  • 11
    Jiri Pragman
    4 juillet 2013 à 14h02 / Répondre

    Le Cercle Philosophique et Culturel a répondu au Blog Maçonnique en lui envoyant un communiqué.

  • 10
    Jiri Pragman
    4 juillet 2013 à 8h42 / Répondre

    Même texte, même illustration sous le titre La franc-maçonnerie subventionnée par l’argent du contribuable… dans le très à droite blog Tout savori. Pas de réaction en provenance d’Epinal…

  • 9
    Jiri Pragman
    3 juillet 2013 à 19h42 / Répondre

    Si la démarche de L’Odeur du Sapin pouvait paraître au départ très citoyenne (puisqu’il se serait agi de vérifier la bonne utilisation de moyens publics), elle prend aujourd’hui un tour différent. Dans un article Le compas dans l’oeil paru le 3 juillet, le blogueur intervient sur un autre terrain en se moquant de nos curieuses croyances et de nos rites à connotation sado-masochiste avant de jouer à l’investigateur mais avec, pour le moins, une vision quelque peu biaisée par exemple en déclarant que les francs-maçons parasitent des évènements publics avec la bénédiction de la municipalité dans le but d’assurer la promotion des membres de la loge. Si l’on devait suivre ce blogueur, un ancien Vénérable Maître n’aurait plus le droit de participer à un évènement, devrait afficher son appartenance maçonnique et ne pourrait travailler pour un pouvoir public. Il a même créé un graphique pour faire sérieux.

  • 8
    Yasfaloth
    3 juillet 2013 à 13h31 / Répondre

    Bonjour

    CE Monsieur G. Benfredj, a apparemment décidé de se « payer du maçon », s’il est réellement « indigent » (donc très pauvre), gageons qu’il ne le restera pas longtemps, c’est un métier d’avenir, très demandé par certaines organisations.

    Sur le fond, les « associations maçonniques », sans être indigentes, ne sont pas forcément riches, et il peut arriver qu’elles demandent un « coup de pouce » pour organiser certains évènements… effectivement si ceux ci ne sont pas du tout accessibles aux « profanes », on peut trouver qu’il est anormal que ceux ci participent même indirectement à leur financement. Tout cela est une question de mesure.

    Quand à l’article récent mentionné par ostinato, je le trouve d’une mesquinerie affligeante. Oui beaucoup de maçons sont des gens actifs dans la culture, dans la cité, c’est même leur devoir de maçon… pas étonnant qu’on retrouve leur nom un peu partout, et ce sans qu’ils brandissent forcément leur appartenance en étendard. J’y vois surtout là l’aigreur et une forme de jalousie de notre « indigent », mais je le répète, sans doute pas pour longtemps.

    Cordialement

  • 7
    ostinato
    3 juillet 2013 à 12h00 / Répondre

    Un nouvel article accable la loge d’Épinal sur le blog.

  • 6
    Jiri Pragman
    3 juillet 2013 à 5h10 / Répondre

    L’info – pas celle de base, celle adaptée par l’Observatoire des Subventions – a été reprise par France Jeunesse Civitas sous le titre La franc-maçonnerie subventionnée par l’argent du contribuable…. L’illustration? L’affiche de Forces Occultes!.

    Elle figure aussi sur Lorraine Identité.

  • 5
    Jiri Pragman
    2 juillet 2013 à 17h55 / Répondre

    Et voilà que l’information est reprise dans Le Blog de Thomas Joly, le très « nationaliste » secrétaire général du Parti de la France…

  • 4
    Jiri Pragman
    2 juillet 2013 à 12h15 / Répondre

    A partir de l’Observatoire des Subventions, l’information circule maintenant dans tout ce que la France peut compter de sites antimaçonniques comme Le Salon Beige ou La Lorraine Royaliste. Le Salon Beige a « évidemment » ajouté la formule: A quand la séparation de la République et de la franc-maçonnerie?

    Peut-être serait-il temps qu’une réaction en provenance d’Epinal nous parvienne…

  • 3
    bandit
    2 juillet 2013 à 9h45 / Répondre

    Ce qui me pose question, c’est que ce journaliste ce soit pas renseigné sur le montant de la location de la salle. Ce n’est peut-être qu’un jeux d’écriture pour mettre cette salle, à titre gracieux, à la disposition de cette association et ainsi on aurait pu savoir si les repas étaient payés par les contribuables comme indiqué dans le titre.
    On sait qu’il faut faire du sensationnel. Quel manque d’investigation de la part de ce « journaliste ».

  • 2
    Seb
    2 juillet 2013 à 7h31 / Répondre

    Je suis pleinement d’accord.
    Qu’au titre d’association, une ville décide de sudventionner telle ou telle association est normal, sponsoriser une soirée privée est pleinement anormal.
    Seb:.

  • 1
    Tao
    1 juillet 2013 à 22h25 / Répondre

    S’il est vrai qu’une fraternelle se fait subventionner par des fonds publics pour une soirée privée, même en tant que maçon, je trouve évidemment normal de s’en indigner… J’attends avec impatience la réponse des concernés…

    Amitiés,

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous