Une procédure contre le Blog Maçonnique ?

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 10 février 2011
Étiquettes : , ,
  • 35
    Baptiste
    14 février 2011 à 10:22 / Répondre

    Jiri,

    Tu as bien sûr mon soutient. Je pense qu’il ne s’agit que d’une bête intimidation, et que tu ne risques rien concernant la diffamation. Cela va juste de coûter du temps et peut-être du stress, et peut-être de l’argent, et c’est bien ce qu’espère l’attaquant.

  • 34
    Pilou
    13 février 2011 à 21:54 / Répondre

    Au risque d’apparaître comme un vieux radoteur (oui Jiri tu sais ….), je suis persuadé que Jiri ne risque rien au titre de diffamation.
    Tout journaliste qui « fait » une revue de presse pourrait être poursuivi… Tout journaliste qui cite l’article (donc la source est bien nommée) d’un confrère et l’enrichit pourrait être poursuivi. Et au pénal ? Et pas au civil ?

    Ça j’attends vraiment de voir, tu sais, comme on dit parfois rue de Laek….

  • 33
    Raphodon
    13 février 2011 à 17:26 / Répondre

    Avec retard….après quelques journées parisiennes de travaux maçonniques dont je reviens à cette heure…
    Tu as tout mon soutien et ma solicitude…
    (…)

  • 32
    Fox7ans
    12 février 2011 à 15:52 / Répondre

    Tu as bien sur tout mon soutien dans cette sombre histoire.

    Fox.

  • 31
    Yack
    12 février 2011 à 13:51 / Répondre

    Il va sans dire que tu as tout mon soutien Jiri.

    Tiens nous au courant,

    Amitiés,

    Yack

  • 30
    Pilou
    12 février 2011 à 10:37 / Répondre

    Un quotidien français… et nous sommes en Belgique ! Il n’a pas encore fini l’auteur de la mise en demeure. Nous ne vivons pas encore sous le régime sarkozyste ici.
    Et Jiri serait le seul à avoir relayé l’information ? Aucune autre dépêche d’aucune agence ? Aucune publication dans aucun autre média ?

    A propos Renan, Jiri ne censure jamais: il pondère, adapte le vocabulaire ou les abréviations maçonniques que certains pourraient employer par exemple.

    Et voilà le problème, Jiri aurait dû censurer et s’auto-censurer, donc ne pas faire son travail de journaliste.

  • 29
    Ronan
    12 février 2011 à 08:33 / Répondre

    Bonjour Jiri,
    En gros, ce qui t’es reproché est d’avoir donné un patronyme en pâture à tes Lecteurs, patronyme d’une personnalité exerçant une activité libérale (donc fortement tributaire de la « fama ») et, à cette heure, tout au plus mise en examen (voire simplement interrogée dans une procédure en cours).

    Que tu l’aies fait par le biais d’une citation (le titre d’un article) ne change rien au problème: tu ne peux t’exonérer de ce qui risque d’être perçu au mieux comme une imprudence et au pire comme un acharnement à l’encontre d’une personnalité. Si, un jour, ton adversaire est reconnu coupable des faits qui lui sont aujourd’hui implicitement imputés, cela ne changera rien au fait que, dans l’intervalle, tu auras sans doute été condamné pour diffamation publique.

    A ta place, j’aurais simplement remplacé le nom par des XXXX… les « biiiippppp » que l’on mets à la télé pour cacher ce qui ne doit pas être cité explicitement, car trop risqué pour la chaîne.
    Là, tu risques, juste pour le plaisir de ne pas lâcher un pouce de terrain, d’être condamné, disons, au Franc symbolique.
    Pas méchant? Certes, mais que d’emmerdements (trouver et payer un avocat, lui préparer le dossier car c’est cela la réalité du justiciable, perdre son temps au Tribunal, etc.), sans parler des frais de Justice…
    Même si tu n’étais pas condamné, je doute que tu bénéficies de dommages-intérêts (l’Article 700 en France) car le Juge va estimer, encore une fois, que citer le patronyme n’apportait rien – à ce stade – à l’information, et donc que tu t’es fait plaisir! On ne dédommage pas quelqu’un pour s’être fait plaisir.

    Je suis évidemment de tout coeur avec toi: ce commentaire a simplement pour objet de t’inciter à la prudence dans un bras de fer pas gagné d’avance et qui ne t’apportera rien, sinon des emmerdements.
    Commentaire qui n’a pas nécessairement pour objet d’être publié: je ne serais pas vexé si tu me « censures » sur ce coup, car je cherche simplement à t’apporter un point de vue amical, pondéré et professionnel. Bien à toi.

  • 28
    jayson
    12 février 2011 à 00:25 / Répondre

    Faut vraiment que des gens s’ennuient grave pour faire se genre de choses.
    D’autant que si il y a bien un blog irréprochable sur le sujet, c’est bien celui-ci.

  • 27
    Pilou
    11 février 2011 à 15:37 / Répondre

    Et si on créait une asbl ? Avec une cotisation et comme on disait avant dans certaines loges:

    La cotisation annuelle étant fixée à … frs minimum, le Conseil d’administration fait appel au dévouement des Frères dont l’état de fortune leur permettrait de s’inscrire pour une cotisation supérieure

  • 26
    Jiri Pragman
    11 février 2011 à 15:26 / Répondre

    Je me suis déjà fait traiter de « marchand du Temple » par un pseudo-observateur de la Franc-Maçonnerie à la suite d’un article où j’expliquais que les commissions versées à partir des publicités Google sur lesquelles les visiteurs cliquent, me permettent de couvrir divers frais liés à la gestion du Blog Maçonnique. Parmi ces frais, il faudra inclure les frais d’avocat et de procédure.

    A noter que cet observateur est tellement bête (il ne faut pas ordinairement beaucoup d’esprit pour recopier des communiqués) qu’il se trompe d’article « à sensation ».

  • 25
    JohnMcReb
    11 février 2011 à 15:17 / Répondre

    Mon soutien aussi. On fera circuler dans l’Europe entière des troncs de solidarité pour tes frais d’avocat 😉
    Résister est le propre de l’homme libre.

  • 24
    Hermès
    11 février 2011 à 12:14 / Répondre

    Très Cher Jiri,

    vous avez le soutien, sans faille, d’hermès.
    je suis à votre disposition, si besoin, pour servir de relais.
    le plus Fraternellement.

    Hermès

  • 23
    Pilou
    11 février 2011 à 11:29 / Répondre

    Mille excuse, Jiri, mais certaines obligations font que je découvre seulement aujourd’hui et à cette heure ton « post ».
    Comme d’autres l’ont écrit et répété, je suis évidemment à tes côtés.

    Mais invoquer la diffamation alors que tu cites un article me paraît ne pas tenir la route ! Il n’a pas encore fini ce petit monsieur !

  • 22
    Clio-Sis
    11 février 2011 à 11:16 / Répondre

    La liberté d’expression me semble fondamentale, assortie des précautions dont parle Jiri en n°19.

    Avec mon soutien total.

  • 21
    dje992
    11 février 2011 à 10:56 / Répondre

    Que dire sinon que je suis consterné.
    Tout mon soutien…

  • 20
    Troazan
    11 février 2011 à 09:58 / Répondre

    Les lettres du clavier me manquent…
    Solidarité

  • 19
    Jiri Pragman
    11 février 2011 à 09:31 / Répondre

    @Jean Serlun

    Je suis le 1er à considérer qu’un « espace du net » n’est pas au-dessus des lois et à rappeler les droits qui s’y appliquent (dont ceux des auteurs, des photographes et personnes représentées,…), à modérer des commentaires qui contreviennent aux lois. Mais, ici, visiblement, le travail de veille ne plait pas.

    @Jacques et aux autres

    Merci pour le soutien. Je vous tiendrai informés.

  • 18
    Jean-Pierre Molle
    11 février 2011 à 09:30 / Répondre

    Cher Jiri, je me sens très proche de toi dans cette épreuve. C’est la liberté d’expression qui est ici en jeu. Courage.

  • 17
    Jacques Courtois
    11 février 2011 à 09:23 / Répondre

    Avec mon fraternel soutien !

  • 16
    Jean Serlun
    11 février 2011 à 07:24 / Répondre

    Dans le contexte actuel, les occasions de marquer sa solidarité avec ce qui est juste ne doivent pas être négligées.
    Je m’associe à tous ceux qui espèrent que rien ne troublera un espace du net où l’on peut encore échanger avec courtoisie et intelligence malgré les divergences.

  • 15
    JB31
    11 février 2011 à 07:13 / Répondre

    Et si le bonhomme en question voulait tout simplement faire parler de lui, saisi par ce prurit victimaire médiatique, très mode ?
    Merci et soutien à Jiri pour sa résistance à cette sorte de personnage.

  • 14
    Jiri Pragman
    11 février 2011 à 06:28 / Répondre

    Je vous remercie de votre soutien. Je suis serain par rapport à cette lettre d’intimidation envoyée par cet avocat. Comprenez que, pour l’instant, je réserve mes observations à l’avocat à qui sera confié la réaction.

  • 13
    Yvca
    11 février 2011 à 00:50 / Répondre

    Plus que jamais avec toi Jiri ! ! !.

  • 12
    Michel Lecour
    10 février 2011 à 23:25 / Répondre

    Jiri, si tu as commis une erreur, on t’aidera, et si on t’attaque injustement, on t’aidera aussi.
    (…)

  • 11
    Christophe
    10 février 2011 à 22:07 / Répondre

    C’est la mode très profane et très récente du juridisme à tout faire. Mode profane qui a hélas, depuis peu, contaminé les milieux maçonniques:

    Ils ont trop regardé les « lawyers » des séries télé américaines, ou Julien Courbet et consors à la télé, et du coup ils s’imaginent que de faire des menaces de procès ou des procès, ça va arranger leurs affaires en impressionnant ceux qui leur déplaisent.

    Ensuite seulement, quand ils découvrent les aléas de la vraie justice, au lieu d’en revenir à la sagesse multiséculaire qui affirme depuis la nuit des temps, dans toutes les civilisations, que tout ou presque vaut mieux qu’un « bon procès », il vont rejoindre la masse des quérulents.

    Je n’ai aucun doute là-dessus, Jiri: L’homme de bien et d’honneur que tu es ne se laissera pas impressionner par ces zozos.

  • 10
    Le Chien
    10 février 2011 à 21:47 / Répondre

    L’ombre n’aime pas la Lumière… Merci pour ta Lumière, Jiri, que soient dissipées ces ombres…

  • 9
    EMEREK
    10 février 2011 à 19:51 / Répondre

    Solidaire ,je suis Jiri……..

  • 8
    Jiri Pragman
    10 février 2011 à 19:30 / Répondre

    Non, je n’ai pas retiré l’article en question.

  • 7
    kalilooela
    10 février 2011 à 18:50 / Répondre

    Ou alors il souhaite se gratter le dos sans se retourner le bras. Mais je vote quand même pour la deuxième solution. Courage* Jiri, et au passage, bonjour aux intervenants de ce post qui ne se manifestent que rarement ou jamais, mais manifestement sont là quand il faut 🙂

    *Cela dit je vois pas pourquoi je dis « courage », je ne pense pas que Jiri soit effondré par quelque chose qui n’est rien qu’un alea normal d’internet, pas grave somme toute, l’article a été retiré, c’est bon 🙂

  • 6
    Bleu-Ciel
    10 février 2011 à 18:40 / Répondre

    Jiri!dans cette épreuve,tu as mon soutien sans faille!
    Bon courage….et continue en dehors l’oeuvre commencée dans le Temple!
    Tibi!

  • 5
    EDDH
    10 février 2011 à 17:02 / Répondre

    Le gars aura mal lu ton article qui ne faisait qu’évoquer d’autres articles. De plusil connait apparemment mal l’esprit de ton blog car s’il pense que tu accrédite les sites anti-maçonniques il se fourre (à mon avis) le doigt dans l’oeil jusqu’à l’omoplate. Mais plus prosaïquement ce monsieur souhaite peut-être tout simplement voir son nom disparaître d’internet …

  • 4
    Ebene
    10 février 2011 à 16:54 / Répondre

    « un bucheron de marronnier » Bravo Jepy Buster !! A la fois drôle et vrai !!

    Courage dans cette épreuve…

    Un profane long à l’éclairage

  • 3
    Jiri Pragman
    10 février 2011 à 16:43 / Répondre

    Pour éviter toute erreur d’interprétation, je précise que la plainte ne vient pas du Parisien mais bien d’une personne citée dans un article de ce journal.

  • 2
    Jepy Buster
    10 février 2011 à 16:23 / Répondre

    Cela en dit long sur la corde sensible que tu as touché. Si ils n’avaient pas eu tant d’émotion ou de crainte tu aurais reçu un coup de fil discret exprimant une certaine gêne par rapport à cela. Comme à ton habitude, tu aurais trouvé une solution diplomatique et élégante pour tous.

    Sans doute qu’ils ne te considèrent plus comme un simple blogger mais comme un bucheron de marronnier.

    Quelle consécration !

  • 1
    Roro
    10 février 2011 à 15:47 / Répondre

    En tout cas tu as tout mon soutien Jiri. Il ne faut pas se taire. La méthode maçonnique peut facilement dériver vers le sectarisme si on oublie les profondes pensées humanistes qui ont été à l’origine de la maçonnerie. Je te sais suffisamment lucide et mature pour décider toi même de ce qui peut être dit ou non. En tout cas, je ne t’ai jamais vu descendre dans le caniveau pour un scoop.

    Courage

    Romain

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous