Vivre ensemble avec Alain-Noël Dubart

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 19 février 2011
Étiquettes : , , , ,
  • 5
    Le Chien
    22 février 2011 à 07:49 / Répondre

    @ EMEREK : non, malheureusement !
    Note bien que ce site est inachevé comme toutes les oeuvres réellement initiatiques !
    Si tu apprécies la « pierre picarde », cherche également du côté de ND de Laon, visite-la et ne loupe pas la chapelle templière d’à côté ; )
    Mais revenons au sujet, pour plaire à Jiri, vivre ensemble c’est associer chacun à l’Oeuvre !
    Revenons à la pierre, distribuons les maillets, ciseaux, et que chacun nous suive !

    @ Abdelkader : tu seras le bienvenu ; il n’y a plus qu’à trouver ton chantier.

  • 4
    EMEREK
    21 février 2011 à 21:40 / Répondre

    Dis-moi « Le Chien » ce site Limen-Arcanum est-ce le tien ???

    ……Superbe…. !!!

  • 3
    Abdelkader
    21 février 2011 à 14:47 / Répondre

    offrons des Mosquées dignes de ce nom à nos frères musulmans : qu’elles soient de pierres et non de béton !
    Oui « le chien », le béton a suffisament causer de dégats comme ça dans notre communauté. Les mots que je vient de lire ici m’ont beaucoup ému. Je ne m’attendai pas à lire ça ici. choukran.

  • 2
    Le Chien
    21 février 2011 à 14:26 / Répondre

    Ah, vivre ensemble, tout un programme !

    Il fût un temps où les maçons œuvraient pour que les hommes Vivent ensemble, malheureusement, alors que cela était une réelle préoccupation pour les maçons opératifs… sont venus les spéculatifs, plus philosophes que philanthropes, et enfin les maçons administratifs de ce siècle, plus philatélistes que philanthropes !

    Vous me trouverez sûrement un brin provocateur, mais parfois je me surprends à rêver !

    Un doux rêve où je vois les chantiers se réveiller : j’y vois des maçons reprenant leurs maillets, leurs ciseaux, leurs équerres, je les vois bâtir ! Et que de temples à bâtir !
    Pourquoi ne pas suivre l’exemple de nos pères qui ont fait fleurir l’Europe de chefs-d’œuvres gothiques ?
    Nous avons un énorme chantier qui s’offre à nous : construisons !
    Restaurons ces cathédrales, redonnons-leurs leurs vitraux soufflés par les guerres ; construisons des Synagogues flamboyantes ; offrons des Mosquées dignes de ce nom à nos frères musulmans : qu’elles soient de pierres et non de béton ! Et que ces temples contiennent le Nombre !!!
    Comment espérer que l’homme perçoive son temple intérieur s’il n’a nul part à l’extérieur, dans ce monde « accéléré », la possibilité de se recentrer (comme nous le permettaient jadis les Livres de Pierre)…
    Pur délire ? Non, juste un rêve, le même qui a animé jadis les guildes de bâtisseurs de tout horizon qui ont couvert le Nord de l’Europe d’un blanc manteau de pierres.
    Aucun dogme, car la pierre qui contient le Nombre ne sait mentir !
    Oublions les techniques « modernes », construisons pour les siècles à venir, ouvrons les chantiers aux bénévoles, faisons-en même un service civique : des milliers de jeunes « désœuvrés » s’y reconstruiraient eux-mêmes dans l’Oeuvre et l’amour de la pierre !

  • 1
    Mathieu
    19 février 2011 à 20:41 / Répondre

    Rendez vous dans 13 heures M Dubart.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous