3 Obédiences maçonniques françaises et les « dérives communautaristes »

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce communiqué publié le 17 décembre 2009 a été signé par le Grand Orient de France, la Fédération Française du Droit Humain et la Grande Loge Mixte de France. Il a pour sujet les Dérives communautaristes.

Dans le cadre du débat sur l’identité nationale, la Secrétaire d’Etat à la Famille vient de donner semble-t-il sa vision du « bon » jeune français musulman qui, selon elle, ne devrait pas parler le verlan ni porter une casquette à l’envers, comme si ces attitudes étaient spécifiques à une catégorie de jeunes français plutôt qu’à une autre.

Au-delà du caractère totalement déplacé de ces clichés, qui pourrait finir par ressembler à une obsession anti-jeune chez certains responsables politiques, malgré les démentis toujours opportunément apportés dans le seul but de calmer les polémiques, ces propos discréditent un débat qui devrait au contraire prendre de la hauteur.

C’est très précisément parce que ces risques de dérapage lui semblaient bien réels que les Obédiences signataires ont souhaité d’emblée que toutes celles et tous ceux qui sont attachés à la vision universaliste et républicaine de la citoyenneté et à la liberté absolue de conscience, issues de la philosophie des Lumières, ne désertent pas le terrain de la confrontation des idées mais, tout au contraire, portent haut les valeurs républicaines qui nous rassemblent.

Habitués à s’engager dans la vie de la Cité pour la promotion d’une République généreuse, laïque et solidaire, les Francs Maçonnes et Francs Maçons refuseront toujours les dérives communautaristes et refermées sur elles-mêmes comme la conception anachronique d’une Nation niant la richesse de ses flux migratoires et de sa diversité culturelle.

Les Obédiences signataires appellent solennellement tous les élus à se montrer dignes de leurs responsabilités et à rester fidèles aux principes qui ont fait la République et qui sont aujourd’hui universels : Liberté – Egalité – Fraternité – Laïcité.

samedi 19 décembre 2009
  • 6
    Flupke
    24 décembre 2009 à 14:22 / Répondre

    Mr Crochemore que savez-vous d’autrui ?

    Vous êtes le seul malheureux sur cette Terre de misère ! Le seul à n’avoir aucune responsabilité dans la conduite de votre vie ! Le seul à vous être toujours bien conduit envers tous sans exception !

    Pour moi B16 a oublié un Vénérable, VOUS (2 + 1 = 3)

  • 5
    EMEREK
    23 décembre 2009 à 19:53 / Répondre

    Trop long …pas lu

  • 4
    crochemore
    23 décembre 2009 à 06:17 / Répondre

    Bonjour,

    Bien que cela ne soit pas très prononcé, dans l’expression du dénommé « Flupke » ci-dessus, n’y aurait-il pas au moins, un début de tentative de culpabilisation ? Peine perdue mon cher monsieur, car même la plus minime des culpabilisations, maintenant et ce n’est que l’expérience, j’arrive à la déceler (parano dire-vous ? Peut-être le penserez vous car c’est si simple …. et si peu fatiguant de qualifier l’autre de Parano ….en tout cas ça permet d’éviter de se poser des questions sur soi-même, ça aussi , je l’ai compris…!!!).

    Vous auriez mieux fais de vous exprimer sur le sujet évoqué par l’auteur que de répondre à Mr Crochemore, qui n’est après tout que le « chien de a république » qui a du endurer débilités sur débilités tandis que police, justice et mairie s’en fichaient comme de l’an 40 ….Bref, comme à l’armée il m’aurait fallu rentrer dans le rang de la magouille et me taire et pourtant cette magouille était, je dis bien ENORME, même un NUL de chez les NULS aurait pu se rendre compte que ça ne collait pas tellement la ficelle qu’il suffisait de tirer était GROSSE. …… Question rentrer dans les rangs , sachez que je suis civil, pas militaire … Mon service militaire, je l’ai fais et sérieusement mais en son temps. 

    Ceci dit , je remercie l’auteur de l’article d’avoir laissé mon expression. J’avoue que j’en suis surpris de ne pas avoir été censuré et il faut le reconnaître c’est une preuve de tolérance qui devrait se perpétuer plus souvent notamment quand des victimes s’expriment et cherchent à comprendre ce qu’on a voulu leur cacher, notamment et par exemple (le cas que j’ai vécu) , victime d’ un curieux et étrange obscurantisme pronostiqué par écrit et par celui-la même qui manipulait cet obscurantisme qui pronostiquait « si bien ». (bien sur M Flupke, c’est du délire … mais bien sur …. assurément, ce que j’ai supporté avant mon « délit de fuite » n’est que débilités sur débilités, donc ce ne peut être que du délire … assurément, c’est criblé de débilités cette arnaque restée impunie, donc c’est bien du délire ….)

    Cordialement

  • 3
    Flupke
    22 décembre 2009 à 18:59 / Répondre

    Bon revoilà Mr Crochemore

    Victime mais qui n’a jamais été victime des activités d’autres humains …

    Vivre toute une vie dans l’aigreur !!!

  • 2
    zimmermann
    21 décembre 2009 à 09:12 / Répondre

    belle planche qui amènerait beaucoup de travail en loge
    comment s’abstenir ?
    merci pour ce travail !

  • 1
    crochemore
    20 décembre 2009 à 13:55 / Répondre

    Bonjour,

    Franchement, quel citoyen responsable , intellectuellement honnête et bien structuré, ne pourrait pas être d’accord avec votre texte ci-dessus ?

    Franchement, quel citoyen responsable , étant allé à l’école de la république ne pourrait pas être d’accord avec votre texte ci-dessus ?

    Ma réponse : aucun citoyen aux neurones normalement ficelés par la morale et le civisme républicain, bref, bien éduqué comme cela nous a été enseigné à l’école de la république.

    Et vous terminez par ce qui est beau dans notre république et représentatif de ses belles et merveilleuses valeurs essentielles, il s’agit comme vous dites de : « Liberté – Égalité – Fraternité – Laïcité »

    Maintenant , surtout dans ce qui suit, ne croyez pas que je suis contre la franc maçonnerie, vous feriez fausse route …Je n’en suis pas adepte non plus, car je serais bien incapable d’adhérer à un système avec des méthodes et pratiques relevant d’un autre âge. Pour évoluer, pour que la société puisse évoluer il serait nécessaire que ceux qui prônent de belles choses s’adaptent à notre époque, ceux qui ont participé à la révolution de 1789 avaient eux probablement épousé leur époque, ce n’est plus le cas aujourd’hui . Je suis profondément pour la laïcité telle que celle que m’a enseigné l’école de la république , c’est à dire que je ne suis pas contre les religions, même pas contre en toute cohérence, je ne peux pas être contre les sectes religieuses ou non religieuses (une religion historiquement n’étant après tout qu’une secte ayant réussi au regard du nombre d’adhérents), je respecte ces croyances (ou plutôt les adeptes de ces croyances) même si profondément , dans mon for intérieur, je n’y crois pas . Je pense que c’est de l’abus de manipuler à ce point les êtres humains, de l’abus qui ne porte pas son nom, mais au nom de la liberté de pensée, j’accepte que certains puissent y croire. Toutefois, j’estime que la république ne doit pas leur appartenir plus à l’une qu’à l’autre et que ces mouvements doivent et se devraient de rester clairement à leur place dans la république, que ces mouvements soient prétendus discrets ou pas, à caractère religieux ou pas..

    Qui suis-je ?

    Oh, je ne suis qu’un grain de sable peu représentatif, si ce n’est qu’un citoyen d’en bas, de même plus qu’en bas ayant enduré tout et n’importe quoi tandis que police, justice et mairie ont clairement laissé faire … toutes mes plaintes étaient toutes , absolument toute « clonées » par un curieux « sans suite » systématique. Je ne suis qu’un citoyen vraiment d’en bas et en délit de fuite d’un curieux tribunal auto-constitué que je qualifie de tribunal de l’occulte. Citoyen ayant dû endurer débilités, incohérences, outrances, injures, intimidations, culpabilisations, exactions et j’en passe … bref, citoyen ayant en quelque sorte vécu le moyen âge au 20ème siècle ….. cela tandis que mairie, police et justice s’en fichaient comme de l’an 40 et ont clairement laissé faire des voyous adultes qui pouvaient se permettre tout et n’importe quoi en toute impunité. Citoyen d’en bas adepte d’aucune secte religieuse ou prétendue non religieuse, adepte d’aucune religion (uniquement baptisé à l’insu de mon plein gré), adepte d’aucun parti politique, adepte d’aucun mouvement corrompu ou mafieux, adepte d’aucune pseudo association masquée …. mais devenu bien malgré lui adepte de ce qu’on pourrait appeler la plus grande secte de France qu’est devenue la secte trop méconnue des abstentionnistes, c’est à dire la secte de ceux qui n’adhèrent à rien, de ceux qui n’ont aucun Gourou, de ceux qui ne sont récupérés par personne et dont les adeptes ne paient rien et n’assistent à aucun rituel ni « cinéma », de ceux qui ne se réunissent jamais et donc ne se connaissent même pas, mais que la république peut si elle le voulait les connaitre en listant tout simplement, ceux qui ne signent pas quand élections il y a.

    Mais je suis un citoyen qui pense franchement que NOTRE république a de telles belles et merveilleuse valeurs républicaines, d’ailleurs fièrement affichées sur le fronton de toutes nos maires pour les principales d’entre elles . Citoyen qui pense que la république devrait briller pour tous … Citoyen qui pense que la laïcité, valeur essentielle de notre république devrait s’appliquer à tous, aux croyants comme à ceux qui ne croient en rien, quelque soit sa religion, quelque soit la secte religieuse ou non religieuse à laquelle il adhère ou n’adhère pas. L’application de la laïcité commence par le respect en toute croyance, tout comme le respect en toute NON CROYANCE. Le respect de la laïcité se devrait aussi de considérer chaque citoyen l’égal de l’autre et sans la moindre protection occulte dans la discrétion de l’obscurantisme .

    Oh, je sais, je devine , mais j’aimerai me tromper, que mon « discours » doit commencer à vous déplaire …..(oh !!! je ne pronostique rien, ce n’est que mon expérience qui cause)

    Mais puisque nous parlons valeurs essentielles de la république …. En France pays dit de Liberté, croyez vous que la censure n’existe pas ? Moi NON, je l’ai rencontrée la censure … et la censure est très démonstrative, tout autant démonstrative que l’obscurantisme pronostiqué par une personne qui éclairée se permettait même de manipuler , elle-même, cet obscurantisme qu’elle savait si bien pronostiquer. L’une des valeurs essentielles dans notre république ne devrait-elle pas être d’interdire la censure quand une victime ose s’exprimer ? Par exemple de ne pas censurer l’expression d’une victime sur le WEB ? par exemple de ne pas culpabiliser les victimes ? N’est-il pas humain pour un être de se rebeller quand on a été trainé dans la boue, humilié, injurié, …bref maltraité … n’est-il pas humain de le dire et d’oser le dire ? D’autant plus que la personne humiliée à ce point ne fait que dire la vérité et tenait justement le fil d’Ariane qu’il suffisait de tirer pour connaitre la vérité bien avant que cela ne dégénère …

    La république généreuse, comme vous dites dans votre texte, j’y ai cru, je la recherche encore la générosité de NOTRE République … je ne la trouve pas … …. Pour ma part, j’ai eu le « culot » (aux yeux de certains) dans la vie de vouloir savoir, ce que j’avais le droit de savoir tandis que d’autres avaient décidé que je n’avais pas le droit de savoir . Qu’ai-je récolté comme générosité ? Ma réponse est là : Injures, intimidations, culpabilisations, outrances, exactions, regards accusateurs , crainte tous les soirs de renter du travail ….et j’en passe …Et je vous assure , ça marque profondément son homme au fer rouge ….. Et pourtant au final magouille il y avait, magouille ayant même subit (au bout de 5 années de galère pour moi), le masque de ce qui est subliminal pour masquer encore et encore, ce qu’ils avaient décidé que je ne devais pas savoir … .. . Il faut reconnaitre que l’accusateur « implicitement insoupçonnable » (eh oui, il y en a qui sont implicitement au-dessus de tout soupçon, c’est regrettable mais je le sais …..ça aussi, c’est la république telle qu’elle est ….) et principalement dans sa lettre d’outrances (toutes aussi débiles les unes que les autres d’ailleurs ces outrances) n’y est pas allé avec le « dos de la cuillère », absolument tout était bon (comme dans le cochon) pour me présenter comme le diable sur terre tandis qu’il rédigeait déjà dans une autre affaire de fausses fiches de paie et manipulait lui-même au tribunal de l’occulte l’obscurantisme qu’il savait « si bien » pronostiquer. Et aujourd’hui, la république qui m’échappe totalement considérerait qu’il est nécessaire de masquer par la censure sur le WEB, mon expression et l’ expression dans une autre magouille d’un salarié « bénéficiaire » (donc victime) de ces fausses fiches de paie rédigées pendant 14 ans 1/2..

    Je vais vous livrer un secret qui n’en ai pas un : toute secte religieuse ou pas , toute religion se croit de devoir protéger des adeptes afin de cacher ou dissimuler certaines évidences … cela dans le seul but de mieux s’auto-persuader de son pouvoir pour mieux le renforcer, même si elles savent que certains actes, ne sont que le contraire des discours qu’elles tiennent . (entre autres exemples : la pédophilie chez certains religieux, actes honteux qui , quand ils sont reconnus, ne le sont reconnus que bon nombre d’années après.. et cela par ceux-là même qui nous tiennent un discours de prêche qui est tout le contraire de ces actes que parfois ils protègent discrètement pour ne pas dire secrètement. Bref, s’il n’y avait que des croyants en des religions qui prêchent bien trop souvent le contraire de ce qu’ils sont eux-mêmes, ce ne serait que peanuts car et après tout, ça ne concernerait que leurs adeptes… par contre au niveau de la république, ça concerne TOUS les citoyens adeptes ou pas de mouvements ou sectes..et là, à mes yeux, c’est encore plus fourbe, car que peut faire un citoyen ? Quitter la république ? Partir ? Aller ou ? Par contre l’adepte d’une religion peut, bien souvent, quitter sa religion .. Un citoyen, il n’a pas le choix, et en France ce serait : « La France, tu l’aimes ou tu la quittes ? » (oh, je ne répète que ce que j’ai entendu) . Ne serait-ce pas justement l’inverse et donc à la France d’aimer ses citoyens et d’abord ceux qui sont victimes d’abus intolérables ?. Que pourrait-on penser d’une mère de famille qui dirait à son fils « tu m’aimes ou tu me quittes » ? ).

    Pour en revenir au débat sur l’identité nationale comment voulez vous que je puisse m’y retrouver , moi qui suis en « délit de fuite » d’un tribunal auto-constitué , tribunal ultra protégé et ayant pu se permettre tout et n’importe quoi en toute impunité … Franchement, je pense qu’avant de débattre sur l’identité nationale, il aurait été préférable de débattre sur l’intégrité morale ..la France en aurait besoin d’intégrité morale … assurément. Comment voulez vous que nos jeunes , qui eux, sont pourtant l’avenir de la France puissent y croire quand des adultes leur montre le peu d’intégrité morale qu’ils ont eux-mêmes .

    Bon, je sais, une fois de plus on risque de me prendre pour un illuminé (pour mieux « botter en touche », c’est l’idéal de prendre les autres pour des idiots, ça aussi j’ai appris à le savoir, probablement que je dois être qualifié de paranoïa, ça je n’en doute plus …en tout cas, c’est peu original car classique quand protections occultes il y a , ça aussi je le sais …)… mais n’y croyez rien, je ne suis en aucune façon plus éclairé que d’autres, je n’oserai pas en avoir la prétention d’ailleurs car et en fait, j’en ai même pris conscience peut-être plus que d’autres, je ne suis qu’un animal de l’espèce dite humaine et bel et bien mortel.

    ça fait mal de réaliser qu’on a été pris entre le marteau et l’enclume et cela pour avoir commis un « crime » d’un autre âge, c’est à dire avoir voulu savoir ce que d’autres avaient décidé que je n’avais pas le droit de savoir .. … je vous laisse deviner qui est le marteau et qui est l’enclume. Les uns seraient fachos et les autres humains …et moi la bête (le diable prétendant le maitre absolu) écrasé entre les deux .

    Bien, sur, je vous « comprend », ce message sur votre blog, fera « désordre », donc j’avoue que je serais fort étonné qu’il puisse y figurer .. Alors auto-censurez moi, n’hésitez pas, c’est votre droit élémentaire …Je ne vous impose rien, absolument rien … mais comprenez que les débilités et incohérences que j’ai du endurer au tribunal de l’occulte, on me les a imposées à mes neurones qui pourtant n’ont pas été formatées comme cela à l’école de la république ….Merci de m’avoir au moins lu.

    En parlant de droit élémentaire, même le pire des pires criminels de la pire des pires république aurait le droit d’avoir une copie conforme d’un document signé en secret qu’il aurait par la suite approuvé d’office puis d’autorité, pas moi …. eh oui !!! (oh, ce n’est qu’une des débilités endurées… et elles sont nombreuses les débilités … je vous l’assure ..)

    Cordialement

    PS : sur votre site, vous dites, je cite  » …..ne devrait pas parler le verlan ni porter une casquette à l’envers, comme si ces attitudes étaient spécifiques à une catégorie de jeunes français plutôt qu’à une autre…. » assurément, 100% d’accord avec vous, je ne peux qu’être d’accord (eh oui et pourtant je ne suis pas franc maçon , ni éclairé d’ailleurs d’aucune manière !!) .

    Que puis-je dire d’autre, si ce n’est que moi-même, victime de discrimination et de sectarisme , je ne suis pas un BEUR, mais bel et bien élevé au pays du BEURRE (Normandie), peut-être confusion il y a-t-il eu au tribunal de l’occulte …que puis-je imaginer comme autre débilité secrète et qu’on ne veut pas me dire (rappel : les débilités endurées avant mon délit de fuite, je ne les compte plus) …. Assurément, qui peut savoir, ce qu’il y avait dans les neurones d’un maitre qui dans ses outrances débiles , incontrôlées et incontrôlables faisait même référence aux pays ou on égorge …

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif